http://www.vaucluse.fr/typo3conf/ext/e_magineurs/res/cg_84/ressources/images/logo_departement_vaucluse.png http://www.vaucluse.fr/ Département du Vaucluse Actualité http://www.vaucluse.fr/ fr_FR Département du Vaucluse Thu, 14 Dec 2017 06:54:07 +0100 Thu, 14 Dec 2017 06:54:07 +0100 TYPO3 EXT:news news-2031 Cérémonie de remise des Trophées du savoir-faire vigneron Vauclusien 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/ceremonie-de-remise-des-trophees-du-savoir-faire-vigneron-vauclusien-2016/ Le Département de Vaucluse fait la promotion des vins de nos territoires….
Pour le vigneron, le Vaucluse est une terre de prédilection en terme de production de vin.

Depuis 16 ans, la Commission vin des Jeunes Agriculteurs organise, avec le soutien et le parrainage du Conseil départemental, une sélection des meilleurs vins d’appellation du département : « Les Trophées du Savoir-faire Vigneron Vauclusien ».

Ce challenge entre les viticulteurs d’ici est organisé par les Jeunes Agriculteurs et financé par le Département de Vaucluse. Après une première sélection en mai au Château de Malijay à Jonquières, 31 lauréats se sont démarqués. Parmi les lauréats, trois ont reçu le coup de cœur du Conseil départemental.

  • Intense, du domaine La Cave de Gigondas (rouge, 2013),

  • Exaltation Viognier, du domaine de la Cave des Vignerons Réunis (blanc, 2015),

  • Tourbillon rosé, du domaine Tourbillon (rosé, 2015).

Ils ont été choisi parmi les 31 lauréats, primés par la commission vins des Jeunes Agriculteurs Vaucluse.

Le Crédit Agricole Alpes Provence, partenaire de l’opération a également dévoilé à ses trois vins préférés, qui sont Opus n°9 du domaine J&D (rouge, 2015), Exaltation Viognier du domaine de la Cave des Vignerons Réunis (blanc, 2015) et St Auspice de domaine Cave Sylla (rosé, 2015).

 

 

]]>
news-3992 Wed, 15 Nov 2017 19:08:00 +0100 Concours Départemental Villes & Villages fleuris 2017 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/concours-departemental-villes-villages-fleuris-2017/ Le Département soutient la valorisation des espaces paysagés des communes Vauclusiennes L’esprit du concours des villes & villages fleuris…

Le Concours Départemental des Villes et Villages Fleuris a pour objet de récompenser les actions menées par les collectivités locales en faveur de l’embellissement et du fleurissement des parcs et jardins, bâtiments, espaces publics ou privés et de la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour, aussi bien des habitants que des touristes.

De façon générale, sont primés toutes les actions et les efforts des collectivités locales, contribuant à l’image d’un département accueillant, fleuri et respectueux de l’environnement et de la préservation des ressources naturelles.

 

Valorisation des espaces verts et publics et mise en valeur du patrimoine à l’honneur lors de la cérémonie de remise des prix du concours départemental des Villes & Villages fleuris

 

Ouvert à toutes les communes du Vaucluse, ce concours s’articule, au-delà de la visée touristique, autour de quatre objectifs : économique, social, éducatif et culturel.

Le Conseil départemental de Vaucluse confie à Vaucluse Provence Attractivité l’organisation, chaque année, du concours départemental des Villes et Villages Fleuris, placé sous l’égide du Conseil National des Villes et Villages Fleuris (CNVVF) en étroite liaison avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les communes de Vaucluse.

 

Un concours placé sous le signe des fleurs, de l’environnement, du cadre de vie et de l’accueil.

Il est ouvert à toutes les communes du Département. Le jury départemental a, s’il le juge nécessaire, la possibilité de tenir compte pour leur sélection de certaines particularités de caractère local.

Le Département a pleine autonomie pour l’organisation du Concours départemental sur les bases des critères du guide d’appréciation du règlement établi par le Conseil national des Villes et Villages Fleuris.

 

Les Lauréats du Concours Départemental des Villes et Villages fleuris

Palmarès 2017

 

1ère catégorie : commune de moins de 500 habitants


1er prix : JOUCAS
2ème prix : LE BEAUCET
3ème prix : LAFARE

 

2ème catégorie : commune de 501 à 1000 habitants


Encouragement : SEGURET

 

3ème catégorie : commune de 1001 à 3500 habitants


1er prix : ALTHEN DES PALUDS
2ème prix : SAINT DIDIER
3ème prix : MENERBES
Encouragement : SAINT SATURNIN LES APT

 

4ème catégorie : commune de 3501 à 5000 habitants


1er prix : LAURIS
2ème prix : LA TOUR D’AIGUES

 

5ème catégorie : commune de 5001 à 10000 habitants


1er prix : COURTHEZON

 

6ème catégorie : commune de 10001 à 20000 habitants


1er prix : PERTUIS
2ème prix : L’ISLE SUR LA SORGUE

Prix spéciaux du Département

 

Prix spécial du patrimoine

La restauration des jardins en terrasse du château de Lauris
Le jardin médiéval de Notre Dame d’Aubune à Beaumes de Venise

Prix spécial de l’Arbre

La commune d’Avignon pour sa politique de valorisation du patrimoine arboré

 

]]>
news-3412 Wed, 11 Jan 2017 19:12:57 +0100 3ème forum Agrilocal84.fr http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/3eme-forum-agrilocal84fr/ Une plateforme internet de mise en relation simple, directe et instantanée entre producteurs locaux et acheteurs publics... Convaincu du rôle économique de l’agriculture sur son territoire et soucieux de favoriser le développement des circuits-courts, le Département du Vaucluse a mis en œuvre, depuis 2014, ce projet collectif et fédérateur en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Vaucluse.

Agrilocal84.fr répond aux demandes de différents acteurs locaux :
  • les fournisseurs ont un accès libre et aisé aux appels d’offres de la restauration collective. Essentiel pour les petits producteurs trop souvent éloignés de ce type de consultation.

  • les acheteurs publics émettent une consultation simplifiée pour couvrir leurs besoins en produits frais, en respectant le code des marchés publics.

  • les usagers de la restauration collective consomment des produits de qualité, locaux, frais et de saison.

Le 3ème forum Agrilocal84.fr

Le Département et la Chambre d’agriculture organisent, chaque année, une rencontre entre les agriculteurs fournisseurs et les acheteurs.

Les objectifs du forum :
  • Faire un bilan de l’année et identifier les freins comme les succès rencontrés.

  • Faire se rencontrer physiquement les acheteurs et les fournisseurs

  • Connaître les produits potentiellement disponibles sur le territoire

  • Faire connaître le dispositif à de nouveaux acheteurs

Agrilocal84.fr : bilan et perspectives 2017

Depuis septembre 2014, les 41 collèges du département ont accès au site en ligne. Dès janvier 2015, Agrilocal84.fr ouvrait ses portes à l’ensemble des collectivités publiques vauclusiennes (communes, lycées, maison de retraites, etc…).

Aujourd’hui, 27 collèges utilisent régulièrement la plateforme, 9 lycées, 10 communes et intercommunalités, un hôpital, une association.

Qui sont les acheteurs?

Catégorie des acheteurs suivant volume financier

 

Qui sont les fournisseurs ?

Fournisseurs retenus suivant volume financier

 
Quels sont les produits les plus commandés ?

1. Pomme
2. Volaille - Pommes de terre
3. Raisin
4. Poire
5. Tomate - Carotte - Porc - Fraise
6. Courgette

Agrilocal84.fr : les perspectives 2017
Pour 2017, le Département de Vaucluse souhaite poursuivre son action et plus particulièrement :
  • Développer la plate-forme Agrilocal84 dans ses collèges pour poursuivre la politique engagée en faveur d’une alimentation responsable dans les restaurants scolaires.

  • Favoriser les marchés annuels à bon de commande permettant aux acheteurs d’avoir recours au même fournisseur tout au long de l’année pour un produit donné.

  • Accompagner les collectivités vauclusiennes qui souhaitent s’engager dans une démarche d’approvisionnement en circuits-courts en mettant à leur disposition le site internet www.agrilocal84.fr.

Zoom sur la politique agricole du Conseil départemental en 2017

Jusqu’à fin 2016, le Département de Vaucluse intervenait volontairement dans le domaine agricole au titre de la clause de compétence générale en lui consacrant, chaque année, une enveloppe de près de deux millions d’euros.

Cependant, les dispositions législatives de la loi NOTRe votée en août 2015, ont considérablement modifié les capacités d’intervention des Départements en matière de développement économique, confiant ce champ d’intervention aux Régions.

Le Département de Vaucluse a souhaité poursuivre l’accompagnement du monde agricole en réorientant son intervention vers des compétences propres ou partagées, ou dans le cadre d’un conventionnement avec la Région PACA (article 94 de la loi NOTRe) qui permet, sous conditions, de maintenir des aides agricoles à l’investissement ou des mesures en faveur de l’environnement.

Six axes d’intervention ont été identifiés :
  • L’agritourisme, la valorisation du territoire et des produits,

  • Le développement de l’agro-écologie,

  • L’investissement de modernisation dans les exploitations agricoles et les IAA,

  • Le développement des circuits-courts et l’approvisionnement de la restauration collective des collèges,

  • La préservation du pastoralisme,

  • La préservation et la mise en valeur du foncier agricole.

]]>
news-3411 Wed, 11 Jan 2017 18:51:43 +0100 Top départ pour les «Campus sécurité routière» 2017 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/top-depart-pour-les-campus-securite-routiere-2017/ Faire évoluer les comportements des collégiens vers une mobilité citoyenne plus sûre ! La sécurité routière, une priorité pour le Conseil départemental de Vaucluse

C’est pourquoi il tient à sensibiliser les usagers aux risques routiers. Ainsi, il conduit depuis 1996, avec l’implication de ses partenaires et des collèges volontaires, une journée de sensibilisation adressée aux collégiens.
 
Du 10 janvier au 14 mars, plus de 4 000 jeunes dans 7 collèges du département, élèves de la 6ème a la 3ème, assisteront toute une journée au «Campus sécurité routière».

Organisée en Ateliers pratiques ou thématiques et animée par des professionnels de la sécurité routière, ces journées abordent les notions de risques, de prévention et de vie en société.

Une opération pour faire évoluer les comportements vers une mobilité Citoyenne plus sure.

En effet, faire prendre conscience aux élèves des règles à observer, pour assurer leur sécurité et celle des autres, qu’ils soient piétons, cyclistes, motocyclistes ou futurs conducteurs est l’objectif de cette démarche reconduite chaque année.

Tout un programme !

En début de matinée les collégiens assistent à des démonstrations sur les distances de sécurité ou de freinage, puis a une simulation d’accident entre un véhicule et un motocycliste effectue par un pilote professionnel.

Ils participent ensuite à des ateliers thématiques de 50 minutes choisis par leur établissement scolaire.

Les partenaires et leurs ateliers thématiques :
  • Le Conseil départemental de Vaucluse : le rôle de la signalisation et du gestionnaire routier pour la sécurité des usagers

  • La Préfecture de Vaucluse : vitesse, freinage et distance d’arrêt

  • La Gendarmerie nationale et la Police nationale : les règles de circulation, infractions, sanctions et rôle du gendarme motocycliste

  • Les sociétés de transports scolaires : les règles de citoyenneté et de sécurité autour et dans les bus et les cars.

  • "Étape 84" : sensibilisation aux interactions entre conduite routière et usages de produits psycho-actifs et autres comportements à risque addictif

  • Le Comité Départemental de Cyclotourisme : la pratique et la sécurité a velo

  • La Fédération Française des Motards en Colère : la pratique et la sécurité en deux roues motorisés

  • La Prévention MAIF : sécurité et analyse des situations d’accident

  • La Prévention Routière :

- préparation aux attestations scolaire de sécurité routière 1 et 2
- simulation de tonneaux avec l’atelier ou d’un test au choc avant.

  • Le Service Départemental d’Incendie et de Secours : sensibiliser aux mesures de protection et à la transmission de l’alerte en cas d’accident de la route – Protéger et Alerter

  • La Protection Civile : sensibiliser aux gestes de premiers secours – Secourir

  • La SNCF : les règles de citoyenneté et de sécurité autour et dans les trains

Zoom sur les 7 collèges concernés en 2017

En 20 ans, plus de 100 000 jeunes ont été sensibilises a la sécurité routière par le Département et ses partenaires, a raison d’une dizaine de collège par an. Ce roulement, sur tous les collèges du Département, permet à chaque enfant vauclusien d’assister à cette journée au moins une fois dans sa scolarité de collégien.

Les collèges visites cette année ont été choisis suite à la commission d’examen des candidatures par le jury compose par des représentants partenaires institutionnels et associatifs et des services du Conseil départemental et présidé par Thierry Lagneau,  Vice-président du Conseil département de Vaucluse et Président de la Commission travaux, aménagement, territoire et sécurité.

 

  • 10 janvier 2017 : Collège Saint-Exupéry à Bédarrides,

  • 17 janvier 2017 : Collège Albert Camus à la tour d’Aigues,

  • 24 janvier 2017 : Collège Lou Vignarès à Vedène,

  • 31 janvier 2017 : Collège Paul Eluard à Bollène,

  • 28 février 2017  : Collège Rosa Parks à Cavaillon,

  •   7 mars 2017    : Collège Barbara Hendricks à a Orange,

  • 14 mars 2017    : Collège Denis Diderot à Sorgues

Les campus en quelques chiffres…
  • 20 ans de Campus Sécurité routière

  • 103 414 collégiens vauclusiens depuis 1996

  • 30 000 euros investis chaque année par le Département

  • 7 collèges soit plus de 4 000 élèves sensibilisés par an

 

 

]]>
news-2476 Wed, 21 Dec 2016 09:59:00 +0100 Signature de la convention de partenariat entre le Département de Vaucluse et EDF http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/signature-de-la-convention-de-partenariat-entre-le-departement-de-vaucluse-et-edf/ Le partenariat entre le Conseil départemental de Vaucluse et EDF vient d’être renouvelé pour une durée de 3 ans lors d’une cérémonie à l’Hôtel de Sade, à Avignon. Mercredi 21 décembre 2016, Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse et Frédéric Laulan, Directeur du Développement Territorial Gard-Lozère-Vaucluse d’EDF, représentant Luc L’Hostis, Directeur EDF Collectivités, Territoires et Solidarité Méditerranée, ont signé cette nouvelle convention.

Discours de Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

 
Le Conseil départemental et EDF s’engagent ainsi à collaborer plus particulièrement dans les domaines suivants :
  • prévention de la précarité énergétique auprès des Vauclusiens en situation de vulnérabilité,

  • organisation d’un Forum « Précarité Energétique » en Vaucluse,

  • réflexion sur la mobilité électrique et l’auto-partage,

  • maîtrise de l’énergie dans la gestion du patrimoine public.

 

Le Département place au cœur de ses priorités les questions énergétiques liées au logement et à la mobilité des Vauclusiens.

Un partenariat ancien : deux protocoles ont déjà été signés pour les périodes 2007-2010 et 2012-2015.

Ces conventions ont ainsi permis au Département et à EDF de travailler ensemble notamment sur la valorisation des Certificats d’Economie d’Energie du programme « Habiter Mieux » sur lequel intervient le Département avec l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Ce dispositif soutient les propriétaires occupants modestes ou de logements à loyer conventionné et les syndicats de copropriétés effectuant des travaux d’amélioration thermique.

De plus, durant cette période, le Conseil départemental a, par ailleurs, affirmé sa démarche volontariste en faveur du développement durable en adoptant son Agenda 21 en juillet 2010, puis en approuvant le 26 février 2016 son dispositif d’actions en direction de la lutte contre le réchauffement climatique dans le cadre de son plan Climat Energie.

EDF est un acteur engagé de longue date dans la lutte contre le changement climatique. Présent dans les territoires, le groupe développe des réponses locales sur mesure au plus près des besoins des villes et des territoires afin de les accompagner dans leurs projets énergétiques. Au service d’une meilleure maîtrise de la consommation d’électricité, EDF pense l’efficacité énergétique pour tous ses clients et les aide à consommer mieux dans le cadre de sa à mission de service public.

 

 

]]>
news-2475 Fri, 16 Dec 2016 15:43:00 +0100 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 16 décembre 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-16-decembre-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 16 décembre 2016


 

 

Zoom sur le Débat d’Orientations Budgétaires pour 2017

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Séance publique du 16 décembre 2016

 
]]>
news-2464 Wed, 14 Dec 2016 08:41:00 +0100 Inauguration du Pôle Environnement et Valorisation Intercommunal à la Tour d’Aigues http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-du-pole-environnement-et-valorisation-intercommunal-a-la-tour-daigues/ Le département de Vaucluse, dans le cadre de son Dispositif d’Assistance aux Collectivités Territoriales Vauclusiennes, soutient les projets portés par les communes afin de favoriser le développement des territoires. Conçu et construit pour répondre aux impératifs d'une gestion efficace, durable et écologique des déchets sur le territoire de Pertuis, le pôle Environnement et Valorisation Intercommunal est Ouvert aux particuliers et aux professionnels.

Le Conseil départemental de Vaucluse a subventionné à hauteur de  117 168 euros la construction de ce Pôle.

Paul FABRE, Président de la Communauté Territoriale Sud Luberon entouré de Dominique CONCA, Sous-préfète d'Apt, Maurice CHABERT, Président du Conseil départemental de Vaucluse, Jean-François LOVISOLO, Conseiller départemental du canton de Pertuis, Maire de La Tour d'Aigues, Noëlle TRINQUIER, Conseillère départementale du canton de Pertuis et tous les partenaires

Zoom sur le Centre d’Apport Volontaire

L'ensemble des aménagements comprend 10 quais de déchargement sur une même plateforme, pour accueillir les principales filières, avec un sens unique de circulation :

  • des bennes pour les déchets inertes : Encombrants, Ferrailles, Déchets verts, Gravats, Bois, Cartons, Bâches plastiques, Pneumatiques,

  • des contenants adaptés pour les déchets spécifiques : huiles de vidange et friture, piles, batteries, déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). pots de peinture et de solvants,

  • un Local d'accueil avec La présence d'un gardien,

  • un compacteur à déchets,

  • un espace pour les agents composé d'un bureau, de sanitaires,

  • un système de traitement et de rétention des eaux pluviales,

  • un stockage« ressourcerie » associative dont l'objectif est de récupérer, réparer, recycler tout ce qui peut l'être, et ainsi donner une nouvelle vie.

 

 

]]>
news-2460 Tue, 13 Dec 2016 09:56:00 +0100 Inauguration du nouveau giratoire de la RD 907 à Sorgues http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-du-nouveau-giratoire-de-la-rd-907-a-sorgues/ Situé au croisement de la RD 907 et de la RD 66, ce nouveau giratoire va renforcer le potentiel économique du secteur tout en sécurisant les accès à la RD 907. Ce rond-point à six branches permet également de mieux desservir la Zone d’Activités Économiques (ZAE) de la Malautière, à Sorgues et la ZAE du Chemin d’Avignon, à Bédarrides.

Par ailleurs, l’accès au « Village d’Entreprises ERO » est facilité.

D’un montant de 2 446 440 € HT, ces travaux ont été réalisés sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté de Communes des Pays du Rhône et Ouvèze (CCPRO), avec un co-financement du Conseil départemental à hauteur de 50%.

L’aménagement paysager du giratoire
  • Le Département : 50 000 euros

  • La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : 200 000 euros

 

 

]]>
news-2451 Thu, 08 Dec 2016 10:56:33 +0100 Inauguration de la Maison d’Assistantes Maternelles de Saint-Pierre-de-Vassols http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-de-la-maison-dassistantes-maternelles-de-saint-pierre-de-vassols/ Le département de Vaucluse, dans le cadre de son Dispositif d’Assistance aux Collectivités Territoriales Vauclusiennes, soutient les projets portés par les communes afin de favoriser le développement des territoires. Madame Corinne Testud-Robert, Vice-présidente du Conseil départemental de Vaucluse, Présidente de la Commission habitat, Emploi, Insertion, Jeunesse, Alain Gabert, président du SMAEMV et Ghyslain Gricourt, Maire de Saint-Pierre-de-Vassols ont inauguré samedi 19 novembre 2016 la  toute nouvelle Maison d’Assistantes Maternelles de la commune.

Construite sur un terrain de 592 m², propriété de la commune à l’entrée sud du village (en bout de lotissement), cette structure a une  capacité d’accueil de 12 enfants.

La Maison d’Assistantes Maternelles est gérée par l’association « la MAM ENCHANTEE », qui loue le bâtiment à la commune.

Ce nouveau lieu d’accueil s’inscrit dans une démarche de complémentarité vis-à-vis des structures "petite enfance" déjà existantes.

Conçu pour s’intégrer dans l’identité architecturale du village, le bâti est sur un seul niveau. Il bénéficie des dernières innovations en matière de construction durable ; isolation thermique renforcée afin de diminuer les consommations de chauffage, et limiter les surchauffes estivales, chauffage par plancher-chauffant à eau « basse température » pour le confort hivernal des enfants qui évoluent principalement au sol. Chauffage par pompe à chaleur air/eau présentant un fort coefficient de performance, nombre important de luminaires LED peu énergivores.

Le Conseil départemental a participé à hauteur de 36 500 euros du coût total des travaux réalisés à Saint-Pierre-de-Vassols, qui est de 319 486,03 euros.

]]>
news-2445 Thu, 01 Dec 2016 08:44:00 +0100 Visite de chantier au Collège Jean Giono d'Orange http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-de-chantier-au-college-jean-giono-dorange/ Le Département de Vaucluse réalise la réhabilitation et la reconstruction partielle de cet établissement Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse, accompagné de Dominique Santoni, Présidente de la commission Education-Sports-Vie Associative et Transports et de Thierry Lagneau, Président de la commission Travaux-Aménagement-Territoire et Sécurité, a effectué, jeudi 1er décembre, une visite au collège Jean Giono, à Orange. L’occasion de faire le point sur l’avancée des travaux.

Ce collège fait en effet l’objet d’une restructuration d’envergure. Une opération de près de 20 millions d’euros, financée par le Département. Ces aménagements concernent la réhabilitation du bâtiment A (externat) et la construction des salles et ateliers SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté), de la restauration, des logements de fonction, du plateau sportif et du parking.


Ces travaux vont permettre d’améliorer le fonctionnement de l’établissement en proposant une organisation générale plus compacte et plus performante. L’idée est aussi de recréer un cœur d’établissement par la réorganisation de la vie scolaire, tout en regroupant les locaux d’enseignement par pôle.


 

Une première tranche des aménagements est terminée depuis début novembre : demi-pension, locaux de maintenance et quatre logements de fonction. Les travaux se poursuivent et prendront fin à la rentrée 2017. Cette restructuration exceptionnelle maintiendra la capacité du collège à 750 élèves avec une section SEGPA regroupant 96 élèves.

Cette visite s’est déroulée en présence du personnel de l’établissement : Damien Boulard, Principal, Christophe Ferrer, Principal adjoint, Stéphane Serra, adjoint gestionnaire ainsi que Hugues Martin, Directeur de la Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA), Gabriel Duboc, chef de division 1er degré à l’Inspection Académique.



]]>
news-2429 Wed, 30 Nov 2016 14:57:16 +0100 Un nouveau Centre Médico–Social à Carpentras http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/un-nouveau-centre-medico-social-a-carpentras/ Le chantier de ce service public départemental vient de débuter.... Ce mois de novembre a vu démarrer le chantier du nouveau Centre Médico-Social (CMS) de Carpentras, boulevard Graville.

Construit dans une propriété du Conseil départemental, sur le site d’une ancienne usine de berlingots, il est situé à proximité de maisons de ville, de petits ensembles collectifs de logements et de vastes parcelles occupées par des bâtiments d’activités et de commerces. Mise en service prévue fin d’année 2017.

Ce chantier, d'une durée d'environ 12 mois, constitue un investissement de premier plan pour le Département.
Des travaux, d’un montant de 2 375 000 € HT, réalisés en lots séparés par onze entreprises distinctes.


Le bâtiment comportera un étage avec des volumes simples et compacts, donnant directement sur le boulevard Graville.

Les locaux accueilleront les habitants de Carpentras et des communes environnantes dans les meilleures conditions.

Le Centre Médico-Social (CMS), service public départemental de proximité, offre un accueil, une information et une aide à l’accès aux droits. Il apporte également un soutien et un accompagnement dans le cadre de l'insertion, de la lutte contre les exclusions, la pauvreté, la précarité et la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Enfin, les professionnels des CMS sont en contact avec tous les autres organismes et partenaires associatifs qui peuvent intervenir aussi dans le domaine de l'action sociale, de la santé, de l'éducatif ou de la protection judiciaire de l'enfance.

]]>
news-2436 Fri, 25 Nov 2016 08:55:00 +0100 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 25 novembre 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-25-novembre-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 25 novembre 2016



 

Télécharger

Liste des délibérations

 



 

 
]]>
news-2398 Thu, 24 Nov 2016 17:48:00 +0100 Le Vaucluse en vigilance orange http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/le-vaucluse-en-vigilance-orange-1/ Notre département est à nouveau placé sous vigilance orange «orages et pluie inondation» en raison des fortes pluies et des épisodes orageux annoncés par Météo France. Dès ce soir, ils devraient durer jusqu’à demain jeudi 24 novembre.

Le Président du Conseil départemental de Vaucluse recommande la plus grande prudence à tous les Vauclusiens et toutes les personnes en transit dans le département.

 

Des conseils de comportement à adopter dans le cadre d’orages en vigilance orange

 

  • Se renseigner avant d’entreprendre un déplacement et être très prudent. Respecter les déviations mise en place,

  • Ne pas s’engager à pied ou en voiture sur une voie immergée,

  • Mettre en sécurité vos biens susceptibles d’être endommagés si vous êtes dans une zone habituellement inondable. Surveiller la montée des eaux,.

  • A l'approche d'un orage, prendre les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent,

  • Ne pas s’abriter sous les arbres,

  • Éviter les promenades en forêt et les sorties en montagne,

  • Éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques,

  • Signaler sans attendre les départs de feux dont on peut être témoin,

  • Ne s’engager en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d'un cours d’eau. Un véhicule, même un 4x4, peut être emporté dans 30 centimètres d'eau,

  • En cas de pluies intenses, ne descendre en aucun cas dans les sous-sols.


Source : Météofrance

]]>
news-2417 Wed, 23 Nov 2016 11:37:00 +0100 Concours Départemental Villes & Villages fleuris 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/concours-departemental-villes-villages-fleuris-2016/ Le Département soutient la valorisation des espaces paysagés des communes Vauclusiennes L’esprit du concours des villes & villages fleuris…

Le Concours Départemental des Villes et Villages Fleuris a pour objet de récompenser les actions menées par les collectivités locales en faveur de l’embellissement et du fleurissement des parcs et jardins, bâtiments, espaces publics ou privés et de la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour, aussi bien des habitants que des touristes.

De façon générale, sont primés toutes les actions et les efforts des collectivités locales, contribuant à l’image d’un département accueillant, fleuri et respectueux de l’environnement et de la préservation des ressources naturelles.

 

Valorisation des espaces verts et publics et mise en valeur du patrimoine à l’honneur lors de la cérémonie de remise des prix du concours départemental des Villes & Villages fleuris

 

Ouvert à toutes les communes du Vaucluse, ce concours s’articule, au-delà de la visée touristique, autour de quatre objectifs : économique, social, éducatif et culturel.

Le Conseil départemental de Vaucluse confie à l’Agence Départementale de Développement Touristique Vaucluse Tourisme (ADT Vaucluse Tourisme) l’organisation, chaque année, du concours départemental des Villes et Villages Fleuris, placé sous l’égide du Conseil National des Villes et Villages Fleuris (CNVVF) en étroite liaison avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les communes de Vaucluse.

L’Agence Vaucluse Tourisme, présidée par Pierre Gonzalvez, Vice-président, Président de la commission : Commission tourisme, communication, marketing territorial, a pour mission  de promouvoir le rayonnement touristique du Vaucluse en Europe et à l’international.

Un concours placé sous le signe des fleurs, de l’environnement, du cadre de vie et de l’accueil.

Il est ouvert à toutes les communes du Département. Le jury départemental a, s’il le juge nécessaire, la possibilité de tenir compte pour leur sélection de certaines particularités de caractère local.

Le Département a pleine autonomie pour l’organisation du Concours départemental sur les bases des critères du guide d’appréciation du règlement établi par le Conseil national des Villes et Villages Fleuris.

 

Les Lauréats du Concours Départemental des Villes et Villages fleuris

Palmarès 2016

 

1ère catégorie : commune de moins de 500 habitants


1er prix : JOUCAS
2ème prix : LE BEAUCET
3ème prix : LAFARE

 

2ème catégorie : commune de 501 à 1000 habitants


Encouragement : SEGURET

 

3ème catégorie : commune de 1001 à 3500 habitants


1er prix : ALTHEN DES PALUDS
2ème prix : SAINT DIDIER
3ème prix : MENERBES
Encouragement : SAINT SATURNIN LES APT

 

4ème catégorie : commune de 3501 à 5000 habitants


1er prix : LAURIS
2ème prix : LA TOUR D’AIGUES

 

5ème catégorie : commune de 5001 à 10000 habitants


1er prix : COURTHEZON

 

6ème catégorie : commune de 10001 à 20000 habitants


1er prix : PERTUIS
2ème prix : L’ISLE SUR LA SORGUE

Prix spéciaux du Département

 

Prix spécial du patrimoine

La restauration des jardins en terrasse du château de Lauris
Le jardin médiéval de Notre Dame d’Aubune à Beaumes de Venise

Prix spécial de l’Arbre

La commune d’Avignon pour sa politique de valorisation du patrimoine arboré

 

]]>
news-2399 Mon, 21 Nov 2016 21:15:00 +0100 Visite de la CUMA Saint-Ferréol à Lamotte-du-Rhône et du silo de la société coopérative agricole «Terroirs du sud» à Bollène http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-de-la-cuma-saint-ferreol-a-lamotte-du-rhone-et-du-silo-de-la-societe-cooperative-agrico/ Christian Mounier, Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse, Président de la Commission Agriculture-Eau-Environnement rend visite aux agriculteurs, ce mardi, dans le canton de Bollène. Ce déplacement est l’occasion de rencontrer les responsables et les salariés de la Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) et de la société coopérative agricole « Terroirs du sud ».

Les Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) ont pour objet l’utilisation en commun, par leurs adhérents et pour l’usage exclusif de leur exploitation, de tous équipements agricoles, et de tous bâtiments, personnels et services de nature à réduire les coûts d’exploitation.

 

de gauche à droite :  Denis Maucci, Directeur général de la coopérative agricole Terroirs du sud, Xavier Fruleux, Conseiller départemental de Vaucluse, canton de Bollène, Frédéric Baumet, Président de la CUMA Saint-Ferréol, Christian Mounier, Vice- Président du Conseil départemental de Vaucluse, Président de la Commission Agriculture -Eau-Environnement, Maurice Sabatier, Maire de Lamotte-du-Rhône et Guy Soulavie, Maire de Lapalud

]]>
news-2396 Fri, 04 Nov 2016 16:11:44 +0100 Foire de Cavaillon http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/foire-de-cavaillon/ Le grand rendez-vous économique du bassin de vie de Cavaillon a été inauguré par Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse. Dans le cadre de sa politique volontariste de soutien au tissu économique territorial, le Département de Vaucluse aide, à hauteur de 10 400 euros, la Foire de Cavaillon. 

 

"...en tant que Président du Conseil départemental de Vaucluse, je peux vous dire que les élus et moi-même partageons  un attachement fort pour cette manifestation à la fois culturelle et économique, qui valorise les atouts de notre territoire.

Savant mélange de festivités, de traditions, d’innovations ou encore de promotion commerciale, la foire de la Saint Véran donne ainsi un aperçu de la qualité des entreprises de notre département... "

Extrait du discours de Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

 

 

la foire de cavaillon c'est :

  • 63 ans d’existence

  • 32000 m2 d’exposition

  • 400 stands

  • 210 exposants

  • 70 000 visiteurs

 


]]>
news-2361 Fri, 28 Oct 2016 08:11:00 +0200 Inaugurations de travaux réalisés à Saint-Martin-de-la-Brasque http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inaugurations-de-travaux-realises-a-saint-martin-de-la-brasque/ Le département de Vaucluse, dans le cadre de son Dispositif d’Assistance aux Collectivités Territoriales Vauclusiennes, soutient les projets portés par les communes afin de favoriser le développement des territoires. Sur la commune de Saint-Martin-de-la-Brasque se sont des travaux de réhabilitation et d’embellissement des rues du hameau de Belle Etoile puis des nouveaux aménagements de la place Lally Nevière située au cœur du village qui viennent d’être réalisés.

Le Conseil départemental a participé à hauteur de 80 389 euros (soit 66,44%) du coût total des travaux réalisés à Saint-Martin-de-la-Brasque, qui est de 121 000 euros HT.

 

Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse et Joëlle Richaud, Maire de Saint-Martin-de-la-Brasque

]]>
news-2359 Tue, 25 Oct 2016 11:06:00 +0200 Visite de l’exploitation SCEA Aude au Thor et de la plate-forme de distribution Relais Vert à Carpentras http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-de-lexploitation-scea-aude-au-thor-et-de-la-plate-forme-de-distribution-relais-vert-a-car/ Le soutien du Département en faveur la production et de la commercialisation de produits issus de l’agriculture biologique Le Vaucluse 1er département de PACA avec ses 779 exploitations biologiques…

 

SCEA André et Christian AUDE, une exploitation biologique sur la Commune du Thor


L’exploitation cultive, sur 47 hectares, des salades, courgettes, asperges, légumes divers, raisin de table et poirier…



La commercialisation :
  • 88 % grossistes dont la plateforme Relais Vert à Carpentras,

  • 12 % épicerie bio et paniers,

  • 80% des produits sont consommés dans un rayon de 200 km

 

Les derniers investissements réalisés en 2015 :
  • 6 400 m² de serres froides

  • Agrandissement hangar

  • Plantation de raisin de table (3,5 ha).

 

Les aides :

Les aides du Département, de la Région et de l’Etat ont été nécessaires pour assurer la conversion en agriculture bio.

  • Le Département : l’appui et les échanges techniques en arboriculture apportés par Agribio Vaucluse et le Département ont été déterminants. Le Groupe de recherche en agriculture bio (Grab), le Domaine expérimental de la Tapy (cerise et raisin) et la chambre d’agriculture (pour le volet bio) reçoivent également des subventions agricoles en faveur de l’agriculture biologique.

  • L’Etat : les exploitants ont bénéficié du crédit d’impôt en faveur des agriculteurs bio mis en place par l’Etat depuis 2011 (la nature de cette aide fiscale est réservée aux exploitants dont au moins 40 % des recettes proviennent du mode de production bio).

  • La Région PACA a remboursé les frais de certification.

 

Relais vert : premier grossiste généraliste national en produits bio basé à Carpentras

 

130 employés, un taux de croissance du chiffre d’affaires de près de 30 % chaque année et un chiffre d’affaires estimé à 105 millions d’euros pour l’année 2016…

Sur une surface d’entreposage de 6 500 m² dont 3 500 m² en frigorifique (avec des bâtiments classés HQE – Haute Qualité Environnementale - entièrement couverts de panneaux solaires photovoltaïques) se trouvent stockées en permanence plus de 7 000 références : 6 000 produits secs et transformés des plus grandes marques françaises, 1 000 produits frais, et enfin une mercuriale mise à jour quotidiennement de 200 fruits et légumes.

Parmi les fournisseurs, plus de 300 marques au total, les principales sont françaises. Mais on trouve également une cinquantaine de fournisseurs étrangers, car le souhait de Relais Vert est de distribuer aussi des produits qui n’existent pas forcément en France. Ce relationnel, est conforme à l’esprit familial de l’entreprise et un atout d’importance quand on sait que les fruits et légumes représentent un tiers du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Surgelés et vins : les nouveaux développements

Depuis 2006, Relais Vert, via une de ses fliliales JLRG, a créé un secteur de distribution de produits surgelés bio, plus connu sous l’enseigne « Kilimandjabio ». Ce secteur en plein essor connait une croissance constante pour un chiffre d’affaires estimé à 1,5 millions d’euros en 2016.

En 2017, Relais Vert lancera une nouvelle structure dédiée aux vins et spiritueux répondra grâce à un catalogue de plus de 200 références aux besoins grandissant des magasins spécialisés et ceux de la restauration en alcool, locaux, des terroirs français mais aussi étrangers.

ZOOM sur AGRIBIO VAUCLUSE


Le Civam (Centre d’initiative pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), fondé en 1992, et rebaptisé Agribio Vaucluse en 2005, est une association loi 1901 qui rassemble les producteurs bio du Vaucluse.

Elle a pour but de développer et de promouvoir l’agriculture biologique du département du Vaucluse. Elle est soutenue par le Département et a reçu 9 500 euros en 2016.

Agribio Vaucluse travaille en réseau, adhérente au réseau des CIVAM (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) et de la FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique), pour une meilleure coordination des actions de développement de l’AB et de représentation des intérêts des producteurs au niveau national et européen.

Agribio Vaucluse compte aujourd’hui plus de quatre-vingt adhérents, regroupant ainsi la totalité des productions du département : arboriculture, maraîchage, viticulture, grandes cultures, élevage et plantes à parfum aromatiques et médicinales.

]]>
news-2357 Fri, 21 Oct 2016 10:54:00 +0200 Compte rendu de la Commission permanente du Département de Vaucluse - 21 octobre 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/compte-rendu-de-la-commission-permanente-du-departement-de-vaucluse-21-octobre-2016/ Retrouvez l'essentiel de la Commission permanente  

 

 

 

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Commission permanente du 21 octobre 2016
 
]]>
news-2339 Wed, 12 Oct 2016 21:19:00 +0200 Inauguration EHPAD « les 7 rivières» de Bédarrides http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-ehpad-les-7-rivieres-de-bedarrides/ Toujours plus pour accueillir dans les meilleures conditions les personnes âgées dans les établissements adaptés à la perte d’autonomie… Le conseil départemental a délibéré lors de la commission permanente du 22 février 2014 pour l’attribution d’une subvention de 800 000 euros (coût total de 12 710 887 euros) pour la reconstruction de cet EHPAD.

Outre cette contribution financière, le Département a aussi accompagné le projet et l’a approuvé dans toutes ses phases techniques.

De l’approbation de l’avant-projet sommaire (validation des plans architecturaux) pour s’assurer que les espaces prévus soient suffisants pour accueillir les résidents dans les meilleures conditions, à la validation du plan pluriannuel d’investissement (plan de financement) pour lequel l’établissement a présenté une évolution maîtrisée des prix de journée à la charge des résidents sur les années à venir, le Département a été présent pour mener jusqu’à son terme le projet.

« La réalisation d'une nouvelle maison de  retraite constitue toujours  un  moment important dans la vie d'une commune aussi bien, pour ses habitants, pour ses  familles, que   pour   ses   «anciens».   Voilà   pourquoi, aujourd'hui à Bédarrides, ce nouvel EHPAD dénommé  les « 7  rivières »  va répondre  à la responsabilité que nous avons envers ceux qui se retrouvent, du fait de leur âge, parfois de la maladie, en perte d'autonomie.
Ce n'est pas aux élus locaux que je vais l'apprendre, vous le savez, la commune représente le lieu où l'on choisit de vivre, de travailler, de fonder une famille, de tisser  des liens   à   travers    des   associations,    où  l'on s'épanouit…. »



Extrait du discours de Monsieur Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

]]>
news-2293 Fri, 30 Sep 2016 21:17:00 +0200 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 30 septembre 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-30-septembre-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 
 

Télécharger

La liste des délibérations

 

 
]]>
news-2254 Wed, 28 Sep 2016 21:07:00 +0200 La LEO enfin relancée grâce à la Région PACA et au Département de Vaucluse http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/la-leo-enfin-relancee-grace-a-la-region-paca-et-au-departement-de-vaucluse/ Lors du comité de pilotage de la tranche 2 de la Liaison Est-Ouest (LEO), qui vient de se tenir en Préfecture de région, l’ensemble des financeurs sont parvenus à un accord qui permettra de lancer dès 2018 ce chantier tant attendu. A l’horizon 2025, la section comprise entre l’échangeur de Rognonas et le carrefour de l’Amandier (à Avignon) aura été entièrement réalisée.

Ce nouveau tronçon du contournement de l’aire urbaine avignonnaise par le sud en 2x2 voies permettra de soulager des axes aujourd’hui saturés, en particulier la rocade empruntée chaque jour par des milliers de poids-lourds. Elle créera également les conditions du développement économique de la zone de Courtine.

Le Département de Vaucluse salue le sens des responsabilités de l’ensemble des partenaires de ce dossier et l’implication forte du Président de la Région PACA. En effet, cette victoire est d’abord à mettre au crédit de Christian Estrosi, qui a donné une impulsion décisive en parvenant à convaincre l’Etat de revenir sur sa décision de renvoyer le projet au-delà de 2030, comme l’avait prévu la commission Mobilité 21 malgré la mobilisation des élus locaux.

Convaincu de l’absolue nécessité de ce contournement, le président Estrosi a accepté de consentir un effort financier et de porter le financement de la Région à 26,95% du coût total de la tranche 2.

Pour sa part, le Département de Vaucluse a largement contribué à la finalisation de cet accord, en acceptant de financer ce chantier hors normes à hauteur de 14,72%. Il a par ailleurs démontré ces dernières années sa détermination sans faille en s’engageant sur les acquisitions foncières nécessaires alors même que l’avenir du projet apparaissait plus qu’incertain.

Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse, se félicite par ailleurs que, dans le cadre de l’accord global qui a été conclu, l’Etat s’engage à lancer concomitamment les procédures préalables à la mise en concession de la tranche 3 de la LEO, option qui permettra sa réalisation dans un délai raisonnable.

C’est cette dernière tranche - qui suppose la réalisation du tronçon compris entre l’échangeur de Courtine et le giratoire des Angles (Gard) ainsi qu’un nouveau pont sur le Rhône - qui donnera tout son sens à la LEO, en réalisant à terme la jonction entre l’autoroute A9 et l’autoroute A7.

Plan de financement arrêté sur une base de 142,7M€ de travaux :

État ............................................ 38,05%
Région ....................................... 26,95%
CD Vaucluse .............................. 14,72%
CD Bouches-du-Rhône .................5,56%
CA Grand Avignon ..................... 12,62%
CA Terre de Provence ................... 2,1%

 

]]>
news-2141 Tue, 20 Sep 2016 18:43:08 +0200 Visite de l’exploitation apicole HUGUEL aux Valayans http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-de-lexploitation-apicole-huguel-aux-valayans/ Le Conseil départemental accompagne le Groupement de Défense Sanitaire Apicole de Vaucluse pour ses actions de lutte contre les maladies des abeilles et contre leurs ennemis… Le dispositif de prophylaxie apicole piloté par le GDS Apicole, propose dans le cadre du plan sanitaire d’élevage, des traitements pour lutter contre le varroa (acarien parasite) des abeilles et des larves afin de favoriser le renouvellement des reines dont l’objectif est de dynamiser la colonie et d’en améliorer l’état sanitaire.

La campagne sanitaire 2015, soutenue par le Département à hauteur de 40 000 euros a connu un réel succès :
  • 19 528 ruches des adhérents du GDS Apicole ont été traitées grâce à une mise à disposition des produits en amont permettant un traitement efficace et des tarifs attractifs

  • 882 reines ont été renouvelées, ce qui apporte un plus non négligeable sur la production et l’état sanitaire des abeilles.


C’est dans ce cadre qu’aujourd’hui,  Christian MOUNIER  Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse  Président de la Commission Agriculture - Eau – Environnement est allé à la rencontre de la famille Huguel qui s’est lancée dans l’apiculture depuis 1974.

 Aujourd’hui, Philippe HUGUEL est Président du Groupement de Défense Sanitaire Apicole du Vaucluse (GDSA), trésorier du Syndicat des apiculteurs de Vaucluse, administrateur à l’ADAPI (Association pour le Développement de l’Apiculture Provençale) et administrateur à la caisse locale du Crédit Agricole Entraigues / Althen-les-Paluds.

Historiquement installée à Trévouse, sur la commune d’Entraigues-sur-la-Sorgue, l’exploitation dispose d’un cheptel composé de 550 ruches, avec principalement comme races de reines : des BuckFast et des Carnica.

La commercialisation des produits, miels et pollen se font principalement sur les marchés provençaux de Cavaillon, Arles, Orange, Bagnols sur Cèze, Carpentras et Avignon.

 
 
Une exploitation pro-active inscrite dans l’expérimentation

L’exploitation HUGUEL est caractérisée par un soin particulier apporté aux abeilles, aux matériaux, au métier et in fine à la production de miel, pour en conserver toute la teneur locale et qualitative.

Aussi il a pu être :

  • Installer sur l’exploitation un atelier d’élevage de reines.

  • Acheter des reines souches inséminées pour avoir toujours des colonies en production.

  • Mettre en place progressivement le changement de reines pour pouvoir changer 50 % du cheptel tous les deux ans.

  • Expérimenter des partitions dans la ruche avec un isolant thermo réflecteur.

 

 

]]>
news-2138 Fri, 16 Sep 2016 18:40:03 +0200 Patrimoine en marche : parcourir, découvrir, échanger... http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/patrimoine-en-marche-parcourir-decouvrir-echanger/ C'est « Relier la terre au ciel », publié sous la direction d’Ève Duperray, docteur ès lettres, conservatrice en chef du patrimoine du Département de Vaucluse. "Au terme du programme européen Patrimoine en marche 2012-2014, destiné à la sauvegarde et l’inventaire du mobilier religieux, le Département de Vaucluse propose un premier état des lieux qui lève le voile sur un immense pan de la recherche très largement inexploré : la production artistique des paroisses rurales du Nord-Vaucluse et du Luberon.

Qui des clercs, des nobles, des élites paysannes décidaient du goût et des décors ? La réception des « modes » dans les campagnes, la soumission des artisans aux modèles dominants véhiculés par les gravures, les altérations successives des copies, le fonctionnement des ateliers de production locale et leurs différents niveaux de qualité, le marché des arts en province, les rivalités de clochers et l’émulation entre les paroisses sont autant de perspectives de recherche et d’analyse.

Ce parcours pluriel s’attache à une histoire du village d’Ancien Régime, dans ses liens avec le sacré. Il aborde le thème de l’organisation des multiples espaces cultuels de l’héritage chrétien. Entre l’intime et le collectif, il permet de prendre la mesure des évolutions et des permanences qui rythment, chargent d’espérance le temps humain, en un monde de la millénaire expérience des règles de nature et de culture où se donner les sûretés de vivre, c’était avant tout relier la Terre au Ciel.

Un travail photographique de Mary-Laëtitia GERVAL, destiné à proposer un parcours en miroir des oeuvres, accompagne cet ouvrage patrimonial, réalisé sous la direction d’Ève Duperray."

Maurice CHABERT
Président du Conseil départemental de Vaucluse

Patrimoine en marche : parcourir, découvrir, échanger

« Inscrire les biens artistiques et culturels dans le patrimoine rural de nos territoires c’est valoriser une histoire commune, des identités locales. »

Avec le programme Patrimoine en marche, le Département de Vaucluse a mis en oeuvre un véritable dispositif de sauvegarde et de valorisation du patrimoine mobilier non protégé.

Depuis 2012, il ancre son action au sein de territoires ruraux autour de la restauration d’objets d’art dans les églises et chapelles de nos villages. Il a permis ainsi la mise en lumière d’un patrimoine de proximité, riche de sens artistique et historique, bien souvent méconnu alors qu’il est porteur de mémoires intimes et collectives.

Dans ces petites communes, les églises et les oeuvres qu’elles contiennent, par-delà leur affectation cultuelle, représentent un accès libre à l’art et à la culture. Elles sont un atout qui renforce l’attractivité des territoires, diversifie et complète une offre touristique de qualité en favorisant le rayonnement de l’ensemble des richesses patrimoniales vauclusiennes hors de nos frontières.

Aujourd’hui, à l’aide de l’outil multimédia, Patrimoine en marche élargit son action en ouvrant virtuellement les portes d’une vingtaine d’édifices situés sur deux territoires organisés : le Parc Naturel Régional du Luberon et le Pays Une autre Provence.

Grâce au flash code, il est possible d’explorer ces lieux, depuis un smartphone ou une tablette numérique, à la découverte d’un monde de représentations qui a rythmé nos sociétés rurales d’autrefois.

]]>
news-2105 Fri, 09 Sep 2016 17:44:21 +0200 Le Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche en Vaucluse http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/le-tour-cycliste-feminin-international-de-lardeche-en-vaucluse/ Une étape exclusivement vauclusienne avec une arrivée au sommet du Mont-Ventoux ! Cette 14e édition de 2016 s'est déroulée du 1er au 6 Septembre 2016.

Ce fut un grands moments de cyclisme avec une étape mythique « GRAND PRIX DE VAUCLUSE » et qui est partie de l'Isle-sur-la-Sorgue pour arriver à 1912 m au Sommet du Mt Ventoux.

Après l'Ardèche, la Drôme, le Gard, la Lozère, le Vaucluse rejoint le grand et élégant peloton des départements de Sports Féminin Professionnel de haut niveau.

"Le Vaucluse fait partie des départements les plus dynamiques en matière de développement et de promotion du vélo. Les chiffres sont là : 40 circuits vélo balisés sur 1500 km d’itinéraires, 280 km aménagés avec des bandes cyclables, 3 véloroutes - voies vertes, 1 Grande Traversée VTT de 400 km,
390 professionnels accueil tourisme dont 45 hôtels, 55 restaurants, 100 gîtes et chambres d’hôtes, 55 caves, 100 manifestations organisées par les 84 clubs sportifs chaque année. Pour un réseau d’itinéraires vélo optimal, le Département organise un maillage serré du territoire dans le cadre du
schéma départemental cyclable.5 millions d’euros depuis 2011 ont été engagés pour le développement du vélo en Vaucluse.

Aujourd’hui, la pratique du vélo a le vent en poupe (touristique mais aussi de loisirs, utilitaire et sportives). Les nouvelles technologies (GPS, applications web, vélo à assistance électrique) rendent l’activité plus facile et accessible à tous. Et la clientèle urbaine redécouvre de plus en plus le plaisir de rouler, grâce notamment au développement des cycles en libre-service dans les grandes villes. Pour faire face à ces évolutions, le Département a choisi de renforcer sa politique en faveur du vélo, mode de transport écologique, peu coûteux et silencieux, avec la révision du Plan Départemental des Équipements Cyclables qui définit les orientations et les investissements des aménagements cyclables.

Un enjeu en matière de développement économique (tourisme) et d’aménagement du territoire avec le souci permanent de cohérence sur l’ensemble du territoire avec tous les partenaires acteurs des déplacements doux (collectivités, Région, associations, structures de promotion touristique…)."

Maurice CHABERT,
Président du Conseil départemental de Vaucluse

]]>
news-2104 Visites de rentrée du Président du Conseil départemental de Vaucluse http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visites-de-rentree-du-president-du-conseil-departemental-de-vaucluse/ Restauration, entretien, équipement, construction et rénovation, le Département investit dans les collèges.... Responsable de la construction et de l’entretien des collèges depuis 1982, le Département s’est vu confier, au fil des ans, de nouvelles missions par l’État.

Aujourd’hui, il assure le financement et le fonctionnement des collèges pour le bien-être de près de 23 000 collégiens inscrits dans le public.

« Faire bénéficier les collégiens des nouvelles technologies éducatives, leur offrir une vraie qualité de vie au sein de leur collège ainsi qu’un service de restauration de qualité, leur proposer des activités culturelles, sportives, citoyennes, associatives et investir pour leur santé : autant de preuves de notre détermination à faciliter l’éducation des jeunes collégiens ».

Dominique SANTONI,
Vice-présidente du Conseil départemental de Vaucluse
Présidente de la commission Sports, Vie associative, Education, Transports

 

Le Département donne aux collèges les moyens humains et financiers pour fonctionner au quotidien (à l’exception des dépenses liées directement à la pédagogie comme les salaires des enseignants, des surveillants… qui sont pris en charge par l’Etat).

Il s’occupe aussi des bâtiments des collèges et à ce titre il en assure la construction, la reconstruction, l'extension et les grosses réparations. Il prend aussi en charge tout l’équipement, qu’il soit mobilier ou informatique. Pour que l’élève ait toutes les chances de réussir sa scolarité et de bien vivre ses années collège, le Département porte une attention toute particulière au bien-être des élèves notamment par une restauration scolaire de qualité et l'amélioration de l’accueil des élèves handicapés.

Il est également organisateur des transports publics (pour tous les trajets non compris dans un périmètre de transport urbain).

 

Les chiffres clés

Collèges publics
  • 41 collèges publics

  • 22 478 collégiens (rentrée 2016)

  • Coût moyen d’un élève : 1 657 euros

  • 369 agents du Département affectés

  • Dotation de fonctionnement : 5,7 millions d'euros

  • Frais de personnel : 14 millions d'euros

  • 1,7 millions de repas de qualité servis chaque année dans les restaurants scolaires

  • 16 millions d'euros de budget global consacré par le Département aux collèges publics

Collèges privés
  • 13 collèges privés sous contrat d’association

  • 5 934 collégiens (rentrée 2016)

  • Coût moyen d’un élève : 1 361 euros

  • Dotation de fonctionnement :1,7 millions €

]]>
news-2103 Le réseau TransVaucluse fait sa révolution http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/le-reseau-transvaucluse-fait-sa-revolution/ Nouvelles lignes, harmonisation des horaires, abonnement annuel très avantageux, géolocalisation des véhicules, meilleure prise en compte des besoins des salariés et des touristes... Le Transport non urbain, une compétence majeure du Département

Le Conseil départemental est l’autorité organisatrice des transports non urbains de voyageurs
scolaires et non scolaires sur l’ensemble du territoire vauclusien (hors trajets inclus dans un
périmètre de transport urbain).

A ce titre, le Département définit la consistance des services (offre horaire), la gamme (différents
titres proposés) et la grille (prix des titres) tarifaire, les modalités d’exécution (services réguliers
ou sur réservations, caractéristiques des véhicules …).

 

"Les transports en car sont une solution fiable, attractive, économique et respectueuse de l’environnement. Arriver détendu au travail, retrouver ses amis, visiter le Vaucluse… sont autant de possibilités offertes à travers ce nouveau réseau."

Maurice Chabert
Président du Conseil départemental de Vaucluse

 

Le budget consacré par le Département pour le réseau départemental de transport TransVaucluse s’élève à 22 M€/an.

Ce budget engagé par le Département contribue :

 

  • à soutenir l’économie du Vaucluse ; en effet, le secteur du transport routier de voyageurs mobilise une flotte de plus de 350 cars et emploie plus de 600 salariés répartis sur l’ensemble du territoire.

 

  • à alléger la charge des familles vauclusiennes : grâce aux efforts faits par le Département, des tarifs attractifs sont proposés pour la mobilité de tous.

TransVaucluse évolue et s’adapte aux attentes des Vauclusiens

Depuis le 1er septembre 2016, le Département propose un nouveau réseau : création de nouvelles
lignes, services plus adaptés aux salariés et aux touristes, géolocalisation des véhicules, harmonisation
des horaires, abonnement annuel très avantageux…

 

"Chacun a intérêt à opter pour ce mode de transport durable, y compris les salariés. C’est en pensant notamment à eux que le réseau a été considérablement amélioré, en leur permettant d’arriver le matin à des horaires de travail même lorsqu’ils doivent traverser une partie du département. En réponse à une demande forte des voyageurs, qu’ils soient Vauclusiens ou touristes de passage, les secteurs les plus touristiques, tout particulièrement pendant la saison estivale, seront, eux aussi, mieux desservis. En complément des informations en ligne, le guide du voyageur a été conçu pour apporter des réponses concrètes à la pratique des transports en commun et simplifier les déplacements."

Dominique Santoni
Vice-Présidente, Présidente de la
commission Sports, Vie associative, Éducation, Transports

 

 

]]>
news-2044 Bravo aux sportifs vauclusiens ! http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/bravo-aux-sportifs-vauclusiens/ Le Président, Maurice Chabert et les Conseillers départementaux félicitent les grands champions vauclusiens Les Jeux Olympiques 2016 de Rio auront donné aux sportifs vauclusiens l’occasion d’exprimer tous leurs talents. Athlétisme, aviron, cyclisme BMX, escrime, canoë kayak ou encore handball…

Le Conseil départemental de Vaucluse tient à féliciter Jérémie Azou, Avignonnais associé à Pierre Houin, médaillé d’or en deux de couple poids légers (aviron), Denis Gargaud Chanut, Gargassien, médaillé d’or (canoë), Michaël Guigou, Aptésien et Camille Ayglon-Saurina, Avignonnaise, médaillés d’argent (handball), Erwann Le Pechoux, Pertuisien, médaillé d’argent par équipe (escrime), et Manon Valentino, Valréassienne (finaliste du BMX), sans oublier les Cavaillonnais Floriane Gnafoua, (athlétisme membre du 4x100 féminin) et Sylvain André (remplaçant en BMX) pour leurs performances et les émotions qu’ils nous auront procurées durant cette olympiade.

Ils étaient tous animés par l’esprit olympique et la volonté de défendre les couleurs de la France et de notre Département.

]]>
news-2033 Visite du Laboratoire Souterrain à Bas Bruit http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-du-laboratoire-souterrain-a-bas-bruit/ De la dissuasion nucléaire à la recherche de pointe… L e laboratoire souterrain à bas bruit (LSBB) se situe au coeur des Monts de Vaucluse. Cet ancien poste de conduite de tir de la force de dissuasion nucléaire française a longtemps été l'un des endroits les plus secrets de France. C'est aujourd'hui un laboratoire utilisé par des scientifiques du monde entier pour son niveau exceptionnellement faible de « bruit électromagnétique ». Les possibilités qu'offre le laboratoire sont loin d'avoir toutes été exploitées et vont encore s'étendre. Deux nouvelles galeries de 300 mètres accueilleront un nouveau prototype permettant de mesurer les ondes gravitationnelles.

Les enjeux du projet de modernisation du LSBB pour le territoire d’Apt 

Le Laboratoire souterrain à Bas bruit constitue un enjeu fort pour le Pays d’Apt, le Vaucluse et la région Provence Alpes Côte d’Azur.

Vecteur de recherches académiques et industrielles, de transferts de technologies et d’innovations, il apporte au territoire d’Apt une plus-value scientifique essentielle pour son développement et son rayonnement.

Le Vaucluse et le Pays d’Apt sont des territoires où se développent de belles entreprises, avec notamment La Salle Blanche, Eurosilicone, Progress silicon ainsi que Blachère Illumination, Kerry Apt Union. Le projet de modernisation et de développement du LSBB permettra, à moyen et long terme, au Pays d’Apt d’assurer la consolidation de son tissu économique et de renforcer son attractivité pour l’accueil d’entreprises nouvelles et d’emplois pour le Vaucluse.

Le LSBB a été choisi pour recevoir l’antenne gravitationnelle de dimension européenne, ce qui en fait une vitrine de pointe pour le Département.

Le LSBB s’est intégré dans les domaines d’activités stratégiques retenus par la Région PACA dans sa stratégie d’innovation et met en place les partenariats avec l’écosystème régional de la valorisation de la recherche et le transfert de technologie : pôles de compétitivités et PRIDES, pôles régionaux d’innovations et de développements économiques et solidaires, Incubateurs régionaux, SATT, société d’accélération des transferts de technologies PACA CORSE.

Le soutien du Département de Vaucluse au LSBB

Le Conseil départemental apporte son soutien au Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB) depuis plusieurs années :

  • la deuxième phase du projet de modernisation a fait l’objet d’une participation financière de 200.000€ au côté de la région PACA et du CNRS.

  • le Département prendra en charge la connexion fibre optique pour le Très Haut Débit.

  • le Département s’engage dans le co-financement de la phase « Construction – Recherche ». Une participation financière à ce projet vient d‘être votée par l’Assemblée départementale d’avril dernier d’un montant de 300.000€.

Une plate-forme de recherche unique au monde

Le Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB) est né de la valorisation académique de l’ancien site militaire du Plateau d’Albion et de son infrastructure souterraine. Le site bénéficie d’un environnement à très bas bruit tant sismique, anthropique qu’électromagnétique. La chambre blindée est unique au monde par son volume de 1.250m3.


Le LSBB est devenu depuis 1998 une plate-forme de recherche scientifique interdisciplinaire qui offre de réelles potentialités permettant des travaux de Recherche et Développement dans les problématiques de la ressource en eau, de l’environnement souterrain, de la métrologie, de l’instrumentation, de l’électromagnétisme appliqué aux vivants et aux risques environnementaux.

Le LSBB accueille des activités de recherche académiques et industrielles lui donnant une dimension internationale. Plus de 30 équipes de recherche, en France, en Europe et dans le monde, collaborent aux activités scientifiques du laboratoire. 4

Le LSBB, c’est :
  • 250 chercheurs, 10 nationalités

  • 50 laboratoires

  • 90 publications depuis 2010

  • 22 thèses soutenues depuis 2006, 13 en cours en janvier 2015

  • 10 contrats de R&D signés avec des leaders industriels régionaux et internationaux parmi lesquels XILINX, GOLDER Associates, Mont Terri, BRGM, TOTAL, SERCEL, La Salle Blanche.

  • 19 Labellisations ont été attribuées


Le LSBB est une Unité Mixte de Service (UMS) sous la tutelle de l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU), du CNRS, de l’Université de Nice-Sophia Antipolis et de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Des entreprises de renommée nationale et internationale viennent régulièrement réaliser des expériences uniques sur le site (TOTAL, CEA, XILINX, BRGM, ONERA, LA SALLE BLANCHE et SCHLUMBERGER) ou sont présentes via des programmes de recherche ou des collaborations académiques de grande ampleur comme l’instrumentation en astrophysique du programme EQUIPEX MIGA ou celle sur les processus des réservoirs hydriques du programme géophysique CRITEX.
Un partenariat intensif, auprès des structures de valorisation de la recherche régionale, se met en place depuis plusieurs années avec les pôles de compétitivité* Risques, Trimatec, SCS, Optitec, Cap Energies, Pegase et pôle Eau, les Incubateurs**, la SATT et les grands groupes régionaux et nationaux.

Les activités de recherche du LSBB connaissent une forte croissance grâce aux qualités et propriétés uniques de ce laboratoire favorisant le développement d’axes pluridisciplinaires de recherche et d’activités d’observatoire, de moyen d’essais et d’incubation d’idées, l’ensemble formant un outil complet au service des industriels et des communautés scientifiques.


*Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et sur une thématique ciblée des entreprises, petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Les pouvoirs publics nationaux et locaux sont étroitement associés à cette dynamique.
**Un incubateur est une structure d'accompagnement de projets de création d'entreprises. 5

]]>
news-2032 Canton de SAULT : Rencontres avec les producteurs de lavande et d’épeautre http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/canton-de-sault-rencontres-avec-les-producteurs-de-lavande-et-depeautre/ Deux produits emblématiques du Vaucluse, qui portent la renommée du territoire au-delà des frontières. Parce que l’agriculture est un secteur déterminant pour le Vaucluse, le Département soutient de manière volontariste les agriculteurs dans leur quotidien et encourage leurs efforts pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Maurice CHABERT, Président du Conseil départemental de Vaucluse  et Christian MOUNIER
Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse Président de la Commission Agriculture - Eau - Environnement sont allés à la rencontre des producteurs de lavande et d’épeautre

La EARL FRA LIONEL ET CHRISTINE - Les Grangions, 84400 Lagarde d’Apt


L’exploitation de M. et Mme FRA est en agriculture biologique depuis 1991 et emploie un salarié permanent. En saison, l’équipe est composée de quatre personnes. Sa surface totale : 506 ha dont 252 ha de terres cultivables. Elle est composée de 170 ha de lavande fine Appellation d’Origine Protégée, de 30 ha de petit épeautre et de 30 ha de fourrage destiné à l’engrais vert.

Lionel FRA est président de l’Appellation d’Origine Protégée lavande de Haute Provence (APAL – 55 adhérents), membre de l’Institut National de l’Origine et de la qualité Paris  (INAO) et délégué SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) à la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA).
Christine FRA est déléguée FRSEA commission BIO à la FNSEA.

L’accompagnement de l’exploitation

Dans le cadre du Plan Végétal pour l’Environnement (PVE) l’exploitation a reçu 1 338 € du Conseil départemental, 1 338 € de la Région PACA, de l’Etat et du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), pour l’achat d’une bineuse (machine agricole servant au désherbage).

Elle reçoit en 2014, 3 740 € de France Agrimer, dans le cadre de l’Aide plantes aromatiques pour les caissons de distillation. En 2015, ce sont 49 584 € qui sont versés par la Politique Agricole Commune (PAC).

L’exploitation a pu s’équiper en caissons de distillation, broyeur à pierre, tracteur, charrue déchaumeuse, bineuse et ont permis la réfection de la toiture du hangar.

  • Quelques chiffres sur la production de lavande

La production nationale de 2015 compte 1 400 tonnes en lavandin. 73 % sont produits en PACA dont 16 % en Vaucluse. Pour la lavande, sur 70 tonnes produites, 71 % proviennent de PACA et 64 % de Vaucluse.
La production d’AOP lavande s’élève à 16 tonnes réparties entre la Drôme, le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence, dont 80 % pour le Vaucluse (12,8 tonnes) qui compte d’importantes exploitations de plus de 100 ha.

  • La commercialisation des produits

La commercialisation se fait via trois canaux : la vente directe pour l’huile essentielle de lavande, notamment à travers le Salon International de l’Agriculture, les salons et foires d’Apt, Montélimar, Sault, Ferrassières… et le site internet ; un système de vente en gros et demi-gros destiné aux négociants, revendeurs, particuliers, aux industriels de la cosmétique et de l’aromathérapie. Les ventes sont faites pour 50% à l’export dont 5% hors Communauté Economique Européenne.

 

L’exploitation de Jérôme REYNARD (exploitation agricole en nom propre) et SAS Ventoux Epeautre - Les Grandes Pourraches, 84390 Sault

L’exploitation est de type polycultures biologiques où trois personnes sont employées à temps plein. On y cultive les lavandes, comme les céréales sur une surface totale de 280 ha dont 70 ha sont dédiés aux Plantes Aromatiques à Parfum et Médicinales (PAPAM) et 210 ha aux grandes cultures (épeautre et fourrages). On y trouve une unité de stockage d’épeautre et de meunier (tout travail du grain).

L’accompagnement de l’exploitation

Elle reçoit en 2015 une subvention globale pour l’unité de stockage et de fabrication de farine, dans le cadre des Aides aux investissements de modernisation et de développement des entreprises agroalimentaires. Le Conseil départemental a alloué 27 744 €, la Région PACA, 55 488 €.

Cette aide a permis d’aménager une unité de stockage de céréale et de fabrication de farine, avec l’acquisition de matériels productifs.

  • La commercialisation des produits

Les produits sont commercialisés via l’exploitation en nom propre Jérôme REYNARD et la SAS Ventoux Epeautre. Les céréales produites par la ferme sont vendues à la SAS. Quant à l’huile essentielle de lavandes, elle est vendue à des négociants, revendeurs et particuliers.

La distillerie de Saint-Trinit SCEA Le Claux du Puits 6 Philippe REYNARD


Pour améliorer ses conditions de distillation, l’exploitation FRA a adhéré à la SCEA Le Claux du Puits de Saint-Trinit. Depuis 2015, Philippe REYNARD en est le président.

Il succède à son père sur l’exploitation, qui représente 51 ha de lavande, et s’est depuis spécialisé dans les bouquets de lavande qu’il commercialise en Hollande.


Quelques chiffres sur la distillerie

• Nombre d’adhérents : 35
• Nombre de communes couvertes : 7 (Aurel, Sault, Saint-Trinit, Saint-Christol, Lagarde-d’Apt, Ferrassières et Revest-du-Bion)
• Production : lavandin 25 400 Kg, lavande fine 8 400 Kg, et lavande clonale 5 000 Kg
• Nombre total de caissons de distillation pour ces 3 productions : 490
• Coût au kilo : lavandin 0,625 € / Kg  -  lavande 4 € /Kg
• Durée de la campagne de distillation 4 à 6 semaines avec un démarrage le 19 ou 20 juillet !
• 80 Tonnes de gaz utilisé (soit une économie d’énergie espérée de 5 à 6 % par rapport à 2015), le problème étant le réseau d’eau qui dépend de l’eau de la Durance).






]]>
news-2034 Route Départementale 942 à Monteux http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/route-departementale-942-a-monteux/ Travaux d’aménagement et de sécurisation Le Département entreprend du lundi 1er août 2016 à mars 2017, sous réserve des conditions météorologiques et des contraintes de chantier, d’importants travaux d’aménagement et de sécurisation de la RD 942 (axe Avignon / Carpentras).

Sécuriser la section et améliorer le confort des usagers

C’est plus précisément entre le Pont des Vaches et le giratoire de Rossi (section d’environ 1,5 km) sur la commune de Monteux, que les travaux se dérouleront. Cet aménagement permettra de créer une bretelle de sortie de la ZAC de Beaulieu et de sécuriser les différents accès riverains existants.

Programme prévisionnel des travaux (les dates peuvent varier en fonction de l’avancée des travaux) :
  • du 1er au 26 août 2016 : travaux sur le terre-plein central et bassin de rétention, préparation du basculement de circulation de septembre. La circulation passera pendant cette phase à 2x1 voie (au lieu de 2x2 voies), uniquement entre 8h et 17h et pendant les jours où le chantier sera en activité.

  • du 29 août au 16 septembre 2016 : la circulation se fera en permanence sur 2x1 voie avec un basculement total des flux de circulation sur la partie sud (voies correspondantes au sens Avignon / Carpentras) : les travaux seront donc concentrés sur la partie nord (voies correspondantes au sens Carpentras / Avignon).

  • du 19 septembre au 28 novembre 2016 : la circulation se fera sur 2x2 voies réduites.

  • à partir du 28 novembre : basculement des 2x2 voies réduites sur la partie nord afin de concentrer les travaux sur la partie sud.

Précautions

Pendant toute la durée du chantier et afin de préserver la sécurité des usagers, la vitesse pourra être réduite à 50 km/h sur toute la section concernée. A l’issue des travaux, la vitesse sera ensuite limitée à 90 km/h sur ce tronçon.

Pour en savoir plus durant toute la durée des travaux

 

Financement

Le montant des travaux (terrassements, chaussées, signalisations et dispositifs de sécurité) s’élève à 3 746 000 € HT, financés par le Département de Vaucluse avec une participation de la Communauté de Communes des Sorgues du Comtat à hauteur de 162 700 € HT et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à hauteur de 343 000 € HT.

]]>
news-2035 Inauguration du parking - entrée ouest du village de Villedieu http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-du-parking-entree-ouest-du-village-de-villedieu/ Dans le cadre du Dispositif d’Assistance aux Collectivités Territoriales Vauclusiennes (DACT 84), le Département agit aux côtés des communes au quotidien. Un parking route de Roaix (RD 7) à l'entrée ouest du village

Avant les travaux, la voie présentait des facteurs de dangerosité. Le parking sauvage, pratique courante, occasionnait par ailleurs une gêne certaine à la circulation. Leur réalisation a permis de remédier au double problème de circulation et de stationnement, avec la réfection de la route et la création du nouveau parking de Villedieu aux abords de la RD 7.

Financement des travaux de réfection : 93 270 euros
  • Participation du Conseil départemental : 73 250 euros

 

Financement de l'aménagement du parking : 51 460 euros
  •  Participation du Conseil départemental : 24 500 euros (47,61 % du montant (du projet), dans le cadre de l’attribution de crédits provenant de la répartition du produit des amendes de police (enveloppe 2015)

La maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre des travaux de réfection de la RD 7 ont été assurées par le Département de Vaucluse.

La maîtrise d’ouvrage des travaux de réalisation du parking a été assurée par la commune, la maîtrise d’œuvre de ces travaux ayant été assurée par le Département de Vaucluse par l’intermédiaire du DACT 84.

Les travaux ont compris :
  • les terrassements et la réfection de la chaussée,

  • une partie des réseaux humides liés à la route,

  • la mise en place de la signalisation verticale et horizontale.

  • les opérations de réfection et de création de trottoirs et accotements,

  • le bordurage,

  • une partie des réseaux humides,

  • les réseaux secs.

 

 

]]>
news-1748 Fri, 15 Jul 2016 19:45:00 +0200 Réaction du Président du Conseil Départemental de Vaucluse suite à l’attaque terroriste de Nice http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/reaction-du-president-du-conseil-departemental-de-vaucluse-suite-a-lattaque-terroriste-de-nic/ "Toute la France s’est réveillée profondément meurtrie par l’abominable attaque perpétrée à Nice jeudi soir.

Cette nouvelle tragédie vient s’ajouter à la macabre litanie qui a rythmé la vie de notre nation ces 18 derniers mois.

Comme les attaques de janvier et novembre 2015 à Paris, elle nous frappe d’effroi, d’autant que de très nombreux enfants venus assister en famille au feu d’artifice du 14-Juillet ont été victimes de ce déferlement de violence aveugle.

C’est Nice qui vient d’être frappée, et nous tenons à exprimer nos condoléances et notre solidarité à nos chers amis des Alpes-Maritimes, et tout particulièrement aux familles des victimes. Mais, à l’évidence, c’est la France toute entière qui était visée en ce jour de Fête nationale. Et à travers elle, les valeurs de la République française : la liberté, l’égalité, la fraternité.

C’est justement au nom de ces valeurs que notre pays doit à la fois répondre de manière implacable à son ennemi – le terrorisme islamiste – et veiller à ne pas céder au sentiment de haine qui pourrait nous envahir.

La République pleure aujourd’hui ses morts. Elle continuera demain à aimer et protéger tous ses enfants, quelles que soient leurs origines et leur religion, à condition qu’ils partagent notre projet et nos valeurs.

Car, comme le disait Ernest Renan, une nation, c’est « le désir de vivre ensemble et la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu ». Dans le même temps, c’est avec lucidité que nous devons faire face à la menace extrême qui pèse sur nous.

La plus grande vigilance s’impose à tous mais c’est aussi en faisant de notre culture et de notre mode de vie des armes de résistance que nous resterons debout face à la barbarie."
 
Maurice CHABERT,

Président du Conseil Départemental de Vaucluse
 

]]>
news-1728 Tue, 12 Jul 2016 20:06:18 +0200 Moustique "tigre" : Tout savoir pour mieux se protéger http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/moustique-tigre-tout-savoir-pour-mieux-se-proteger/ Le Conseil départemental suit l’évolution de l’implantation de ce moustique et organisera, en cas de nécessité, une lutte anti-vectorielle… En juin 2012, le département de Vaucluse a été classé au niveau 1 du plan d'anti-dissémination du chikungunya et de la Dengue en métropole par arrêté ministériel.

Cette mission d'anti-dissémination étant de sa compétence, il doit assurer les actions de suivi entomologique et de lutte anti vectorielle    au regard des maladies de la Dengue, du Chikungunya et  du Zika  transmissible par l’Aèdes albopictus dit  moustique tigre».

L'EID méditerranée (Entente Interdépartementale pour la Démoustication) a été choisi  comme opérateur du conseil départemental de Vaucluse pour mettre cette mission en œuvre.

 

En savoir plus

 

 

]]>
news-1727 Tue, 12 Jul 2016 18:38:33 +0200 Retrouvez les observations météo au sommet du Ventoux http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/retrouvez-les-observations-meteo-au-sommet-du-ventoux/ www.meteo-ventoux.fr]]> news-2008 Fri, 08 Jul 2016 17:15:00 +0200 Compte rendu de la Commission permanente du Département de Vaucluse - 8 Juillet 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/compte-rendu-de-la-commission-permanente-du-departement-de-vaucluse-8-juillet-2016/ Retrouvez l'essentiel de la Commission permanente  

 



 fileadmin/user_upload/pdf_docs/page_accueil/Archives_PDF_2016/Juillet_2016/liste_de_subventions_2016_aux_associations_qui_interviennent_dans_le_secteur_sanitaire_et_social.pdf

 fileadmin/user_upload/pdf_docs/page_accueil/Archives_PDF_2016/Juillet_2016/liste_des_Projets_Culturels_Programme_Ordinaire_Programme_Partenaires_Associes.pdf

 fileadmin/user_upload/pdf_docs/page_accueil/Archives_PDF_2016/Juillet_2016/Subventions_aux_projets_culturels_-_3eme_tranche_-_Programme_Extraordinaire.pdf

 fileadmin/user_upload/pdf_docs/page_accueil/Archives_PDF_2016/Juillet_2016/liste_des_Projets_Culturels_Programme_Ordinaire_Programme_Partenaires_Associes.pdf

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Commission permanente du 8 juillet 2016
 
]]>
news-1710 Thu, 30 Jun 2016 07:35:00 +0200 Inauguration et ouverture de la deviation entre cadenet et villelaure http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-et-ouverture-de-la-deviation-entre-cadenet-et-villelaure/ Le Département de Vaucluse se place résolument dans une démarche d’amélioration du réseau routier, d’optimisation des déplacements des Vauclusiens et de leur sécurité sur les routes. Avec la déviation de Cadenet, le Conseil départemental s’est attelée à une branche maîtresse du réseau départemental soumise à l’accroissement du trafic. En effet, la RD 973 constitue la liaison principale entre Cavaillon et Pertuis, la plaine d’Avignon et le Sud Lubéron.

 « Situé au carrefour des axes routiers importants du Sud de la France, le Vaucluse, avec sa situation géographique privilégiée, est l’un des départements français où le trafic routier est le plus élevé.

La route est ainsi un enjeu essentiel, au cœur de l’action économique et touristique.

C’est au regard de cette configuration que la collectivité s’est fixée comme objectif d’avoir un réseau routier adapté au trafic, plus sûr, et plus respectueux de l’environnement. »
Maurice CHABERT, Président du Conseil départemental de Vaucluse

Dès 2010...

Une première voie de contournement  provisoire de Villelaure a été réalisée en 2010 permettant de dévier le gros  du trafic et favoriser un aménagement qualitatif de la traversée de Villelaure.

Trois ans de travaux !

De 2013 à 2016, le chantier de la déviation a été mené en deux temps.

Un premier tronçon réalisé en 2013 a préalablement permis, sur 2 km, de relier le giratoire de Cadenet et le chemin des Paluns permettant  de dévier par anticipation le trafic de transit. 

Aujourd'hui, C’est le second tronçon, situé entre le chemin communal des Paluns et le giratoire Sud de Villelaure, d’une longueur de 3.7km, qui est inauguré.

« L’entretien, la rénovation et la construction des routes départementales (2 372 km) représentent une priorité.

En 2016, le Département engage près de 48 millions d’euros dans des opérations sur l’ensemble du territoire : travaux de sécurisation, entretien des abords routiers, réfection des revêtements, signalisation, modernisation des infrastructures existantes… »

Thierry LAGNEAU, Vice-président du Conseil départemental. Président de la Commission Travaux, aménagement, territoire, sécurité


PLAN DE FINANCEMENT
  • Acquisitions foncières : 1 955 179 € TTC

  • Etudes : 819 515 € TTC

  • Travaux : 26 276 334 € TTC

  • Total : 29 051 028 € TTC


Participation de la Région Provence Alpes Côtes d’Azur : 30 % du montant HT des travaux (6 012 333.81 €)

]]>
news-1695 Fri, 24 Jun 2016 15:43:00 +0200 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 24 juin 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-24-juin-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 24 juin 2016



 

Télécharger

La liste des délibérations


Tableau de cette 1re répartition 2016 « projets d’aménagement des équipements »

Liste des associations culturelles

Liste des projets culturels-programme extraordinaire

Projets «Promotion et animation du territoire»

Liste « Dynamisation Emploi filières»

Liste des organismes touristiques soutenus

Tableau de la 1re répartition du Programme d’équipement rural 2016 par le Département

Liste des associations conventionnées « Éducation à l’Environnement et au Développement Durable»

Liste des associations non-conventionnées  « Éducation à l’Environnement et au Développement Durable »

Programme «Aménagement rivières non domaniales et lutte contre les inondations»

Tableau de la 1re répartition du programme hydraulique 2016

Règlement départemental pour le transport scolaire des élèves et étudiants handicapés

Compte administratif 2015 du Département de Vaucluse

Budget Supplémentaire 2016

 
]]>
news-1680 Wed, 15 Jun 2016 11:20:00 +0200 Inauguration des locaux du Centre Médico-Social de Pertuis http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-des-locaux-du-centre-medico-social-de-pertuis/ Entièrement réhabilité, le C.M.S. a fêté aussi ses 20 ans pour l’occasion ! Les travaux de réhabilitation…

Les travaux pour l’extension ont démarré en aout 2014 et se sont achevés fin juillet 2015
Le bâtiment a été agrandi de 446m2 portant la surface totale du bâtiment à 1472 m2, nous avons ainsi un espace d’accueil plus agréable.

Cet agrandissement  permet  de recevoir les familles du territoire et les partenaires dans de meilleures conditions, mais également de réunir l’ensemble les 43 agents sur un même étage ce qui est une plus-value en terme d’échanges, de communication, cela au service d’une meilleure transversalité des  missions de service public.


]]>
news-2030 Tue, 14 Jun 2016 15:01:00 +0200 L’INRA fête ses 70 ans… http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/linra-fete-ses-70-ans/ Le Département soutient financier l’INRA notamment dans le cadre du projet de développement du Pôle « Abeilles » Concrètement, le Département de Vaucluse contribue au plan de structuration du Pôle Agrosciences à l’Agroparc. Dans le cadre de ce développement, il soutient l’INRA dans ses projets via le financement du Pôle Horticulture Intégré, soit 1 089 000 euros sur un coût global de 6 533 000 euros.

Dans le cadre du développement du « Pôle Abeilles » en région PACA et du  projet 3A (Agroparc, Agrosciences et Abeilles) il participe à hauteur de 720 000 euros sur un coût global de 10 220 000 euros.

L’Institut National de la Recherche Agronomique a été fondé en 1946 pour répondre à une demande pressante au sortir de la guerre, « Nourrir la France ». Aujourd’hui, les missions sont développées sur trois domaines interdépendants : l’alimentation, l’agriculture et l’environnement. Son objectif : « nourrir durablement le Monde ». Le 17 juin prochain, on célébrera ses 70 ans d’existence en Vaucluse.


]]>
news-1672 Sun, 12 Jun 2016 09:33:32 +0200 La cerise des Monts de Venasque à l'honneur http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/la-cerise-des-monts-de-venasque-a-lhonneur/ Le Département à la rencontre du Groupement de Producteurs de Cerises des Monts de Venasque Cette confrérie assure la promotion de la première marque de cerises françaises haut de gamme « Cerise des Monts de Venasque », créée en 1978 par des producteurs de Venasque, afin d’accompagner la démarche de qualité engagée par le Groupement des producteurs de cerises des Monts de Venasque.

Dans le département, 50 exploitants commercialisent 800 à 1200 tonnes annuelles en moyenne de Cerises des Monts de Venasque.

Des producteurs aux consommateurs...

Depuis le début du mois de juin, et pendant toute la durée de la campagne, les consommateurs pourront s’approvisionner directement auprès des producteurs au point de vente local du groupement des producteurs de Cerises des Monts de Venasque, situé au siège du Groupement et de la Confrérie : Marché Gare, chemin de Saint-Gens à Carpentras.

  • Du lundi au vendredi de 8 à 18H00

  • Samedi de 8 à 12H00

Renseignements et commandes : 04 90 67 37 46

 

 

 

 

]]>
news-1675 Thu, 09 Jun 2016 11:01:00 +0200 Inauguration du collège Anselme MATHIEU http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-du-college-anselme-mathieu/ Le Collège entièrement réhabilité Le collège Anselme Mathieu se situe dans le quartier Sud de la ville d’Avignon. Il accueille des élèves généralistes mais aussi des élèves en Section d’Enseignement Général Professionnel Adapté (SEGPA) avec deux champs professionnels : Habitat et Hygiène-Alimentation-Services.

Construit en 1968, le collège ne respectait plus les normes en vigueur, de lourds travaux étaient nécessaires sur une longue période.

 

 
Offrir des espaces fonctionnels et agréables
L’entrée des élèves

Elle se déroule désormais par l’avenue Chevalier de Folard.

Ce déplacement s’accompagne d’une réorganisation de l’espace bordant l’avenue par la création d’un ensemble : Parvis d’accueil - Espace de cheminement. L’ensemble est en continuité avec le parking des visiteurs de 40 places, mutualisé avec le parking de la piscine. Il a été réhabilité par la Ville en même temps que les travaux du collège. La Ville a également réhabilité le carrefour des avenues Reine Jeanne et Chevalier de Folard.

Le parvis intérieur

Il est placé devant la loge est couvert. Placée en proue, la loge est facilement repérable depuis l’extérieur. Elle surveille à la fois le parvis extérieur non couvert et le local à vélos, qui est placé à l’intérieur de l’enceinte, sous le parvis.

Le préau

Il s’étend sur la moitié Ouest du rez-de-chaussée, en continuité avec la cour, pour accueillir les élèves et permettre leur regroupement au pied des deux escaliers qui desservent les classes à l’étage.

L’accès des pompiers et des services de secours

Il est situé sur l’avenue Chevalier de Folard depuis le parking de stationnement. L’accès de services et le parking du personnel sont maintenus sur l’avenue de la Reine Jeanne.

Les espaces extérieurs

Ils ont été entièrement repensés d’un point de vue architectural. Depuis l’extérieur, le long de l’avenue Reine Jeanne, des murs végétaux et minéraux parent les bâtiments.

Améliorer les services pour les collégiens
Le Centre de Connaissance et de Culture (C.C.C.)

Le C.C.C. est réorganisé de façon rationnelle au même emplacement. Une place plus importante lui est attribuée pour répondre aux demandes du programme. La salle informatique et la salle de travail de groupe sont créées en excroissance au Nord, le coin lecture est aménagé au-dessus des bureaux de gestion.
Les enseignants, dont les locaux sont aménagés au rez-de-chaussée, sont en liaison directe avec l’administration et avec le C.C.C. qu’ils peuvent rejoindre aisément par un ascenseur.

La restauration

Un soin particulier est apporté à l’accès du restaurant scolaire. L’attente des élèves se fait sous le préau et un patio intérieur sépare cet espace d’attente de la salle de restaurant, qui est éclairée sur trois côtés : le patio, le jardin au Sud et à l’Est sur la cour. Les élèves sortent ensuite sous une galerie couverte après le repas pour rejoindre les espaces récréatifs.

La salle de restaurant des professeurs bénéficie également d’une position à l’écart de l’agitation des élèves et s’ouvre largement sur les espaces extérieurs.

L’espace polyvalent

La salle polyvalente Chevalier de Folard est accessible par le hall d’accueil. Elle fonctionne de manière autonome avec ses sanitaires et ses issues de secours, tout en respectant la fermeture du collège. Elle est largement vitrée sur le patio intérieur et sur la rue, des ouvertures ont été aménagées. Cette salle peut être utilisée par les associations de quartier.

Les chiffres clés...
  • Une capacité de 500 élèves + 64 élèves sur la SEGPA du site Mathieu + 64 élèves sur la SEGPA du site Le Lavarin

  • Une équipe de 9 agents départementaux

  • Un bâtiment de 6 480 m² sur un terrain de 1,4 ha

  • Un budget de réhabilitation de 16 773 358 €

Un investissement de la Ville dans le réaménagement des abords

"Œuvrer pour le bon fonctionnement des collèges publics est une mission essentielle du Département.

Ainsi, le Conseil départemental s’attèle à la construction, la rénovation et la modernisation de ses collèges  vauclusiens.

Améliorer la scolarité des collégiens passe aussi par une bonne alimentation, des transports scolaires sécurisés, des équipements informatiques et sportifs de qualité, des cartables moins lourds et des activités pédagogiques qui éveillent notre jeunesse à l’environnement, la culture, la science ou encore la citoyenneté."


Maurice CHABERT
Président du Conseil départemental de Vaucluse

]]>
news-1699 Thu, 02 Jun 2016 14:19:00 +0200 Inauguration du 3ème tronçon de la Via Venaissia http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-du-3eme-troncon-de-la-via-venaissia/ Le Département de Vaucluse poursuit son développement d'axes particulièrement adaptés au cyclisme et au cyclotourisme visant à faire du Vaucluse une Terre d’excellence pour le vélo. Avec notamment par la création de véloroutes et voies vertes.
Les 3 itinéraires qui sillonnent le Vaucluse, la Via Venaissia, la véloroute du Calavon et la Via Rhôna sont inscrits au Schéma départemental et régional des véloroutes et voies vertes et constituent des itinéraires structurants qui permettent la découverte des paysages d’exception du Vaucluse, au plus près de la nature.

La Via Venaissia

La Via Venaissia est une piste cyclable sécurisée et réalisée par le Département de Vaucluse. Elle reliera à terme Jonquières à Velleron, soit un itinéraire de 30 km à travers les secteurs agricoles et naturels de la plaine du Comtat Venaissin.

Cet itinéraire permettra, au final, de relier les deux itinéraires européens que sont la Via Rhôna (EV17 du lac Léman à la mer Méditerranée) à la véloroute du Calavon (EV8 qui relie Cadix à Athènes) et sera donc sur le tracé des grands parcours transeuropéens.

Partiellement en service, la Via Venaissia permet aujourd’hui de rejoindre les anciennes gares des villages de Jonquières, Sarrians et Aubignan-Loriol (10,7 km).

En savoir plus

]]>
news-1631 Mon, 30 May 2016 21:53:00 +0200 Travaux de réparation « Pont sur l’Hérin » à Visan http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/travaux-de-reparation-pont-sur-lherin-a-visan/ Dans le cadre de sa politique d’entretien des ouvrages d’art routiers, le Département de Vaucluse entreprend des travaux de réparation du Pont sur l’Hérin situé sur la RD 161... Cet ouvrage est en mauvais état. Il est aujourd’hui nécessaire de le réhabiliter afin de mettre en place une étanchéité générale sur l’ouvrage ainsi qu’un rejointoiement complet de la voûte et des murs de l’ouvrage. La chaussée au droit du pont sera à cette occasion totalement refaite.

Nécessaire intervention
 

Compte tenu de l’étroitesse de la voie qui rend impossible la réalisation des travaux par alternat, une partie du chantier se déroulera sous coupure totale de la circulation sur la RD 161 au droit de l’ouvrage du 30 mai au 15 juin 2016 afin de réaliser les travaux de superstructures (réfection de la chaussée, étanchéité et parapets).

Une déviation conseillée et empruntant les RD 20, 142 et 141 est mise en place sur cette période.

Télécharger le plan de déviation


L’opération, d’un montant d’environ 60 000 € TTC, sera réalisée par l’entreprise NEO TRAVAUX.
Maîtrise d’ouvrage : Département de Vaucluse – Direction des Interventions et de la Sécurité Routière – Cellule Ouvrages d’art / Maîtrise d’œuvre travaux : Département de Vaucluse – Agence routière de Vaison la Romaine – Centre routier de Valréas

]]>
news-1674 Mon, 30 May 2016 10:25:00 +0200 Remise de maillots http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/remise-de-maillots/ Le Conseil départemental a doté de jeux de maillots les finalistes de la Coupe de l’Espérance et de la Coupe Ulysse Fabre, organisées par le District Rhône Durance de Football avignonnais. La Coupe de l’Espérance ouverte aux équipes participant au championnat de Promotion de deuxième division jusqu’au championnat de 1ère division de district. La finale aura lieu le samedi 11 juin 2016 à Saint –Remy de Provence (Stade de la petite Crau) : VAL DURANCE FA – ENTRAIGUES US. Le vainqueur remportera le Challenge André Mennini et le perdant le challenge Anis Bellgamba.

La Coupe Ulysse Fabre est ouverte aux équipes premières éliminées de la Coupe Rhône-Durance, participant aux compétitions de Promotion d’Honneur A et de Promotion d’Honneur B.

Les clubs entrent dans cette compétition, au fur et à mesure de leur élimination de la Coupe Rhône Durance, et ce, jusqu’au 8ème de finale incluse. La finale aura lieu le samedi 18 juin 2016 à Vaison la Romaine (Stade Ulysse Fabre) : ORANGE SC – NYONS FC

Plus largement, dans le cadre de l’opération ballons, le Département donne également 2500 ballons à une centaine de clubs vauclusiens (12 000 licenciés).

]]>
news-1656 Fri, 27 May 2016 17:29:00 +0200 Compte rendu de la Commission permanente du Département de Vaucluse - 27 mai 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/compte-rendu-de-la-commission-permanente-du-departement-de-vaucluse-27-mai-2016/ Retrouvez l'essentiel de la Commission permanente  

 


 

Télécharger la liste des délibérations votées en Commission permanente du 27 mai 2016

 
]]>
news-1630 Thu, 26 May 2016 21:25:00 +0200 Pont du Luberon : un pont entre deux territoires http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/pont-du-luberon-un-pont-entre-deux-territoires/ Véritable symbole d'échanges interdépartementaux, ce nouvel ouvrage est une infrastructure porteuse de promesses fortes en terme économique et de développement... Le pont est un véritable symbole des échanges entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, dont l’impact économique est réel. Pour le canton de Cavaillon, fortement tourné vers le secteur de la logistique, celui-ci est une véritable aubaine. En favorisant les échanges, il favorise in fine le développement économique et le dynamisme de la vie des habitants.

 

 

 

 

 

Maurice CHABERT, Président du Conseil départemental de Vaucluse souligne combien le Pont de Cavaillon constitue un « axe majeur pour faciliter les liaisons inter - départementales entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, et représente en effet un enjeu essentiel pour dynamiser tout un bassin économique qui s’étend bien au-delà de Cavaillon ».

 

Les Départements de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont priorisé la création du second pont de  Cavaillon.

Cet ouvrage répond à des objectifs de sécurité de circulation, de maîtrise des contraintes techniques spécifiques du fait de son implantation dans le lit de la Durance et de son passage sous la ligne RTE (Réseau de Transport d’Electricité), de transparence hydraulique en cas de crue exceptionnelle et de préservation de l’environnement sur ce site protégé.

Pour Thierry Lagneau, Vice-président du Conseil départemental, Président de la commission travaux, aménagement, territoire et sécurité, le nouveau pont, « destiné à fluidifier l’important trafic routier actuel à l’entrée de CAVAILLON, long de 690 mètres, constitué d’une structure mixte de béton et d’acier est un des grands ouvrages majeur d’équipement du territoire ».

Aujourd’hui, le nouvel ouvrage a permis de désengorger le secteur, comme le constatent de nombreux usagers de la route. L’impact sur le trafic influe nécessairement sur les conditions d’usages des automobilistes, qui y retrouvent une certaine qualité de conduite, une meilleure fluidité.

Pour Jean- Baptiste BLANC et Elisabeth AMOROS, Conseillers départementaux du canton de Cavaillon, « c’est une bonne nouvelle que de constater que, sur le premier trimestre 2016, le nouveau pont a permis, sur les jours ouvrés, une baisse de la circulation sur le giratoire du Melon et sur l’ancien pont de l’ordre de 32% pour le trafic tous véhicules et de 56% pour les poids lourds ».

PLAN DE FINANCEMENT

La réalisation du Pont de Cavaillon a été financée de la manière suivante :

  • 40% Département de Vaucluse

  • 40% Département des Bouches du Rhône

  • 20% Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’aménagement représente un investissement total de 33 millions d’euros, réalisant ainsi une économie de plus de 2 M€ sur le budget prévisionnel initial.



]]>
news-1616 Wed, 18 May 2016 15:28:00 +0200 Transport scolaire : le Département fait le point http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/transport-scolaire-le-departement-fait-le-point/ Suite à l’annonce par la Mairie de BOLLENE de sa décision de ne plus assurer le transport des élèves, de nombreux parents bollénois s’inquiètent et interrogent le Conseil départemental de Vaucluse. Le Conseil départemental de Vaucluse est compétent pour l’organisation des trajets dont l’origine ou la destination sont extérieurs au ressort territorial, à savoir le périmètre de la commune de BOLLENE.

Par exemple, les trajets entre BOLLENE et ORANGE ou BOLLENE et VALREAS sont de compétence départementale.

Toutefois, depuis plus de 20 ans, la mairie de BOLLENE est seule compétente pour tous les trajets internes à son territoire, quel que soit le niveau d’enseignement (élémentaire, collège, lycée). Le Conseil départemental ne peut se substituer à la commune.

Tout savoir sur TransVaucluse
]]>
news-1611 Fri, 13 May 2016 20:52:00 +0200 Réalisation d’enduits superficiels sur les routes Vauclusiennes http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/realisation-denduits-superficiels-sur-les-routes-vauclusiennes/ Pour la sécurité et le confort des usagers, le Département de Vaucluse renouvelle régulièrement les couches de roulement de son réseau routier. Le Département de Vaucluse gère 2 347 km de routes et consacre en 2016 10,5 M€ au renouvellement des couches de roulement de son réseau routier : 80% réalisés en enrobés et 20% en enduits superficiels.

Dans le cadre de son Agenda 21 (action 74), le Département a investie dans de nouvelles techniques écoresponsables.

Les enduits superficiels d’usure (ESU)

Depuis 2015, le Département a souhaité développer cette technique.

Une technique d’entretien des chaussées plus « légère »

Il s’agit en effet d’une technique plus respectueuse de l’environnement car elle est mise en œuvre à froid et permet de consommer beaucoup moins de matériaux que la technique des enrobés classiques.

Pour Thierry LAGNEAU, Vice-président délégué aux Travaux, à l’Aménagement, au Territoire et à la Sécurité « la réalisation d’enduits superficiels est particulièrement adaptée pour la réfection des couches de roulement du réseau secondaire où le trafic est modéré ».

Treize chantiers d’enduits (essentiellement en bicouche) vont être réalisés de mai à juin 2016 pour un montant d’environ 980 000 € sur près de 40 km de routes.

L’identification des sections à traiter a été établie à partir du diagnostic de l’état des chaussées départementales :

  • RD 1a à Monieux

  • RD 16 à Cavaillon

  • RD 33 à Viens

  • RD 34 à Rustrel

  • RD 48 à Castellet

  • RD 97 à Jonquerettes, Morières et Chateauneuf de Gadagne

  • RD 122 à Peypin d’Aigues et Grambois

Une technique, du « gravillonnage » !

Elle consiste dans un premier temps à répandre sur la chaussée une émulsion composée de bitume et d’eau.
Immédiatement après, un camion déverse, en reculant, une couche de gravillons qui vient alors recouvrir l’émulsion.
On parle d’enduit superficiel « monocouche » lorsque cette opération émulsion + gravillons n’est réalisée qu’une seule fois.

Quand elle est renouvelée une seconde fois, on parle d’enduit superficiel « bicouche ».

Un compactage est ensuite réalisé pour limiter les projections de gravillons ; il se poursuit avec le passage répété des véhicules des automobilistes.

Après quelques jours, un balayage de la chaussée est réalisé afin d’enlever le surplus de gravillons et supprimer le risque de projection de gravillons.

Les avantages de cette technique sont nombreux :

  • très bonne étanchéité : l’émulsion dans laquelle viennent se sceller et coller

  • les gravillons permet de colmater les petites fissures ;

  • très forte rugosité de la couche de roulement offrant ainsi une bonne adhérence, en particulier pendant l’hiver ;

  • rapport avantages / coût très intéressant ;

  • préservation de la chaussée et augmentation de sa durée de vie ;

  • impact environnemental réduit.

Conseils aux usagers

Pour des questions de sécurité, le chantier est accompagné d’un signalement particulier lié à la présence de gravillons : pendant et juste après le chantier, la vitesse doit être modérée et la distance entre les véhicules adaptée afin d’éviter tous risques d’accidents.

]]>
news-1589 Wed, 04 May 2016 15:26:00 +0200 1er plan quinquennal Très Haut Débit : Conventions avec 8 EPCI http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/1er-plan-quinquennal-tres-haut-debit-conventions-avec-8-epci/ Le Conseil départemental et les Etablissement Public de Coopération Intercommunale s’engagent à promouvoir l’aménagement numérique sur les territoires du Vaucluse. Un département mieux connecté, c’est un département plus dynamique

Réduire la fracture numérique afin que les entreprises et les Vauclusiens accèdent à des réseaux performants et à des tarifs abordables.

Le Département a adopté, en 2011, son Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN), centré sur le déploiement d’une infrastructure basée sur la technologie de fibre optique.

Ce schéma articule le déploiement en deux zones :
  • Une zone d’intervention privée représentant 46 communes sur laquelle l’opérateur Orange a manifesté son intention d’investir.

  • Une zone d’intervention publique de 105 communes pour laquelle le Département effectue le déploiement via une Délégation de Service Public.

Vaucluse Numérique, délégataire du Département, est donc chargé, depuis 2011, de la conception, de la réalisation et de l’exploitation du réseau départemental de communications électroniques Haut et Très Haut Débit.

Depuis 2012, plus de 360 sites ont été raccordés et près de 10 000 prises fibre jusqu’à l’abonné (FTTH) ont été mises en service sur les communes d’Apt, Vaison-la-Romaine et Valréas.

A ce jour, le Département de Vaucluse est le premier en PACA à avoir déployé et commercialisé 10 000 prises FTTH.

Lancement et mise en œuvre du premier plan quinquennal (Pq1)

Le 12 janvier 2016, le Département a notifié à Vaucluse Numérique le lancement de la phase d’étude du premier plan quinquennal.

L’objectif est de réaliser 47 430 prises FTTH d’ici 2020, permettant un accès au THD des particuliers et des entreprises. Le Département aura donc réalisé 50% des prises de la zone d’intervention publique.

Le périmètre concerne 8 EPCI :
  • Enclave des Papes Pays de Grignan,

  • Luberon Monts de Vaucluse,

  • Pays d’Apt Luberon,

  • Pays de Rhône et Ouvèze,

  • Pays Sorgues et Monts de Vaucluse,

  • Pays Vaison Ventoux,

  • Rhône lez Provence,

  • Sud Luberon (Cotelub).

Cette phase, engagée pour un maximum de deux ans, vise à concevoir et préparer les déploiements. Elle sera suivie par la réalisation effective des travaux pendant une durée maximale de trois ans.

Pour la réussite de ce projet d’envergure, un partenariat étroit avec les EPCI et les communes concernées tant sur les plans financier qu’opérationnel est nécessaire. Un partenariat confirmé avec les EPCI

Les EPCI interviendont financièrement à hauteur de 20% de la part publique.

]]>
news-1587 Thu, 28 Apr 2016 11:09:00 +0200 Je savoure le Vaucluse au collège Raspail à Carpentras http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/je-savoure-le-vaucluse-au-college-raspail-a-carpentras/ Tout au long de cette année scolaire, les collégiens de Vaucluse dégustent les meilleurs produits cultivés par les producteurs vauclusiens et préparés par leur chef de cuisine. Cette opération saveur est proposée par le Département dans ses restaurants scolaires pour sensibiliser les jeunes aux bienfaits du « manger local et de saison ». La plateforme du Département, Agrilocal84.fr, relie les chefs et les producteurs et se fait connaitre au travers de cette action de sensibilisation.

La fraise de Carpentras

Le Département soutient le monde agricole et célèbre ses produits du terroir.

Le Comtat Venaissin est la plus importante zone de production de fraises de la région. La Fraise de Carpentras, regroupe plusieurs variétés : la Ciflorette ou la Gariguette dévoilent leur parfum de fraise des bois, la Pajaro reste la variété de fraise la plus cultivée, elle se reconnaît par sa forme imposante en coeur.

 

 

]]>
news-1579 Wed, 27 Apr 2016 16:28:00 +0200 Rencontre cantonale sur le canton d'Apt http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/rencontre-cantonale-sur-le-canton-dapt/ Ecoute, dialogue, proximité, solidarité au services du développement et de l'attractivité de nos territoires... Lors de cette rencontre sur le terrain, Maurice CHABERT, Président du Conseil départemental de Vaucluse et  Dominique SANTONI, Vice-Présidente, Présidente des Commissions Sport, Vie associative, Education, Collèges, Transports se sont rendus au centre hospitalier de Gordes pour rencontrer la directrice, Léa MARTINI et son équipe puis sont allés visiter le Moulin à huile "le clos des Jeannons" et enfin ont retrouvé Antony Dawid-Micaux, maréchal-ferrant itinérant, lauréat des trophées des créateurs d’entreprise du Département - CREO VAUCLUSE.

 

UN HÔPITAL RURAL FLAMBANT NEUF

Volontairement placé au coeur de la vie sociale et culturelle de ce village, le Centre hospitalier de Gordes actuel a ouvert ses portes fin 1994. Il répond à un besoin en hébergement de personnes âgées dépendantes, de services de soins infirmiers et de médecine.

Cet établissement d’une capacité de 100 lits  est un établissement public de santé accueillant majoritairement des personnes de plus de 60 ans.

Il se compose de :

  • 5 lits de médecine

  • 20 lits dans le service de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

  • 75 lits médico-sociaux d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

  • 32 places de Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD).

 

LE MOULIN DU CLOS DES JEANNONS


Créé en 2003, le Moulin du Clos des Jeannons est une entreprise familiale, située au pied de Gordes. Il est niché sur les terrasses d’oliviers bâties en pierres sèches.

Respectant les vieilles traditions, le moulin invite à découvrir l’atelier de fabrication et la boutique où l’on peut déguster les huiles et les spécialités.

Les variétés d’olives locales implantées depuis des siècles, particulièrement l’Aglandau, permettent d’apprécier le terroir de notre région.

 

  • L’huile « Tradition » Fabriquée à 100% d’Aglandau, développe des arômes poivrés et épicés sur une note d’artichaut.

  • L’huile « AOC Provence » Elle respecte les normes AOC : un assemblage d’environ 70% d’Aglandau et 30% de Bouteillan, Cayon ou Salonenque. Elle développe un goût vert, très herbacé, d’olives fraiches.

Ces deux huiles sont fabriquées uniquement en première pression à froid, gage de qualité.
Une origine garantie : Seules les mentions indiquant clairement l’origine de l’huile d’olive sur l’étiquette garantissent la provenance des olives et le lieu de l’extraction de l’huile.

 

ANTHONY DAWID-MICAUX, MARECHAL-FERRANT ITINÉRANT

La passion du cheval et des métiers d'antan

Anthony Dawid-Micaux est de ceux qui ont fait le choix de s’inscrire dans les traditions des métiers d’antan. Dès son plus jeune âge, Anthony se passionne pour les équidés.

Passion qui atteint un tel point qu’il décidera d’en faire son métier et d’exercer auprès des chevaux, des ânes…

Pas encore trentenaire, il lance son activité de maréchal-ferrant par le biais d’un statut d’auto-entrepreneur. Il choisit ce système pour sa simplicité et pour développer le plus rapidement son activité.


Installé à Oppède, il pratique en itinérant, traversant le territoire à la rencontre des bêtes, afin de leur prodiguer ses soins. Il l’évoque lui-même : « Le maréchal-ferrant a pour mission d’entretenir et de protéger les sabots du cheval. Le coeur du métier est donc le soin des sabots des équidés (chevaux, poneys et ânes).

Pour exercer ce métier, il faut connaître l’anatomie du pied du cheval et avoir des notions de forge. A l’heure actuelle les fers en acier, en aluminium et en plastique nous permettent de réaliser toutes sortes de ferrures »

Ce jeune homme de 29 ans a de la suite dans les idées : pour continuer à développer son activité, il entend se former davantage, approcher les nouvelles techniques du métier, développer un réseau de professionnels, notamment vétérinaire.

Par ailleurs, par le choix de ce métier d’antan qu’il continue à faire vivre, il entend également former des apprentis dans l’optique de transmettre son savoir.

]]>
news-1571 Mon, 25 Apr 2016 21:20:00 +0200 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 22 avril 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-22-avril-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 22 avril 2016


 

 Télécharger la liste des délibérations

 
]]>
news-1590 Wed, 20 Apr 2016 17:22:00 +0200 Le dolmen néolithique de l’Ubac à Goult reconstitué http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/le-dolmen-neolithique-de-lubac-a-goult-reconstitue/ Le Département engagé pour valoriser l’attractivité du canton à travers sa participation à la rénovation du dolmen et au relais-vélo. Le dolmen de l'Ubac

Site protohistorique datant de l'âge de bronze, a été découvert à Goult suite à la crue du Calavon de décembre 1994.

Il s'agit d'une construction en grandes dalles calcaires formant un tumulus, abritant une chambre funéraire où ont été découvertes plusieurs sépultures entourées d'offrandes, comportant des fragments de vases carénés, des lames de silex, une armature de flèche. Le site étudié et exploité par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, à l'écart des chemins de randonnée est à nouveau affecté par la crue exceptionnelle de décembre 2008.

Afin d’assurer une conservation pérenne, la solution retenue a été de démonter le dolmen et de le remonter sur un terrain à l’abri des crues à proximité du Calavon, protégé par le talus de l’ancienne voie ferrée Apt-Cavaillon, aménagée en piste cyclable.

Le dolmen restitué bénéficie d’une belle visibilité en bordure de la véloroute et favorise un tourisme durable et respectueux de l’environnement.

Le Relais vélo de Lumières  

Une piste cyclable reliant le Coustellet à Saint Martin de Castillon  a été réalisée par le Conseil départemental de Vaucluse sur l'ancienne voie ferrée "Apt-Cavaillon".

Cette véloroute du Calavon, dont la fréquentation ne cesse de croître (30.000 personnes par an), passe au pied du village de Goult, au hameau de Lumières, et suit l'itinéraire du chemin de Compostelle.

La municipalité de Goult a réhabilité l'ancienne gare de Lumières en 2004, investie au rez-de-chaussée par l’association Véloloisirs en Luberon.

Afin de promouvoir ce mode de déplacement doux et le tourisme vert, la commune de Goult a décidé de poursuivre l'aménagement du site de l'ancienne gare de Lumière par la création d'un relais vélo comprenant : la construction de sanitaires extérieurs pour les cyclistes et les randonneurs, l'aménagement et l'équipement des abords de la gare, l'aménagement d'une aire de stationnement pour les véhicules.              

Repères chiffrés
  • Le dolmen néolithique de l’Ubac reconstitué : 32 131,57 euros

Participation du Conseil départemental dans le cadre de son programme  « Patrimoine Rural Non Protégé » : 4 817,33 euros

  • Le Relais vélo des Lumières : 105.118 euros

Participation du Conseil Départemental  : 7.800 euros

]]>
news-1585 Fri, 15 Apr 2016 10:06:00 +0200 « EN VOLLEY-VOUS EN VAUCLUSE » à Apt http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/en-volley-vous-en-vaucluse-a-apt/ Remise des prix de la journée de regroupement : le Département encourage les pratiques sportives et rend le volley accessible à tous. Le Conseil départemental a créé, en partenariat avec le comité de Vaucluse de Volley-Ball, une manifestation originale : « En Volley-Vous en Vaucluse ».

L’opération se déroule en deux étapes. La première, de décembre  à avril, consiste en des interventions dans les centres de loisirs et centres sociaux.

Un cycle de 6 à 8 séances d’initiation a lieu le mercredi ou sous la forme de mini stages de 4 jours pendant les vacances scolaires. Les séances sont assurées par les éducateurs diplômés du comité de Vaucluse.

Chaque participant reçoit une licence lui permettant de poursuivre cette activité dans le club local pour la saison en cours.

La seconde étape  rassemble sous forme de tournoi en plein air, tous les bénéficiaires de l’opération  qui participeront à un grand tournoi. Des joueurs professionnels de l’AVB et/ou de l’AS Orange Nassau sont présents à cette manifestation

« En Volley-Vous en Vaucluse » poursuit trois objectifs
  • développer le volley-ball sur le département

Le comité de Vaucluse, par cette opération, permet à environ 300 jeunes âgés de 7 à 15 ans de découvrir le volley-ball chaque année dans des conditions optimales (intervenants diplômés, matériel offert).

  • Participer à l'animation des centres de loisirs

Chaque année, environ 10 centres bénéficient de cette action, la rotation ainsi établie permet de toucher tous les secteurs géographiques du département.

Le Conseil départemental alloue une aide financière d’un montant de 15 000 € par an au bénéfice du comité de Vaucluse de Volley-ball. 

Les ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) et les centres sociaux bénéficient ainsi d’une animation de qualité, de façon pérenne.

Enfin, l’intervention porte non seulement sur des séances de découverte du Volley-ball, mais aussi sur la formation des animateurs de ces centres de loisirs.

Les  communes des centres de loisirs bénéficiaires sur la saison 2015-2016 sont : Apt, Avignon, Cadenet, Courthézon, Vedène,  L’Isle-la-Sorgue, Morières-les-avignon, Le Pernes-les-Fontaines,  Pertuis, le Pontet.

]]>
news-1586 Sat, 09 Apr 2016 10:42:00 +0200 La fraise de Carpentras : star du Vaucluse http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/la-fraise-de-carpentras-star-du-vaucluse/ Le Comtat Venaissin est la plus importante zone de production de fraises de la région Provence. Le Département de Vaucluse a célèbré son fruit fétiche à l'occasion de la 4ème fête de la fraise.

Maurice Chabert, Président du Conseil départemental a été intronisé par la Confrérie de la fraise de Carpentras et du Comtat-Venaissin, présidée par Dominique Begnis.

L’occasion de rappeler le soutien du Département au monde agricole et de célébrer cette star des produits du terroir vauclusien dont la production a doublé en 10 ans.

]]>
news-1555 Fri, 08 Apr 2016 18:28:00 +0200 Maurice CHABERT, Président du Département de Vaucluse interpelle le Ministre de l’Agriculture http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/maurice-chabert-president-du-departement-de-vaucluse-interpelle-le-ministre-de-lagriculture/ Premier producteur de cerises de France, le Vaucluse est en première ligne dans la crise qui frappe aujourd’hui la filière. La menace qui pèse sur les exploitations de notre Département s’appelle « Drosophia suzukii », un moucheron qui détruit les fruits rouges et que seul un traitement efficient peut éradiquer. Or, l’insecticide qui permet de réaliser ce traitement, le diméthoate, vient d’être retiré du marché sur décision de l’Agence nationale de sécurité alimentaire.


Une décision qui met en péril les producteurs français puisque cette interdiction ne concerne ni les autres pays producteurs de l’Union européenne ni bien évidemment le reste du monde. En l’absence de traitement, c’est l’ensemble de la production de cette saison qui sera perdue à quelques semaines à peine de récolte. Et, à terme, ce sont nos vergers qui sont menacés de disparition car les producteurs français devront également faire face à la concurrence de pays producteurs dans lesquels l’usage de cet insecticide est autorisé.


Le Président du Département, Maurice Chabert, éprouve à cet égard une très vive inquiétude. Il vient d’interpeller officiellement le Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Stéphane Le Foll, dans un courrier en date du 5 avril. Il lui demande de faire bénéficier les producteurs français de cerises d’une dérogation cette année, ce qui laissera le temps d’engager avec la filière un dialogue sur ce dossier sensible.

Le courrier adressé à Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

]]>
news-1591 Thu, 07 Apr 2016 17:34:00 +0200 Taille d'oliviers à l'Arboretum de Beauregard à Jonquières http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/taille-doliviers-a-larboretum-de-beauregard-a-jonquieres/ Le Conseil départemental donne un coup de projecteur sur l’indispensable rôle de protection du territoire qu’il exerce au quotidien. Il entretient et valorise l’Arboretum de Beauregard qui fait partie des Espaces Naturels Sensibles départementaux.

Dans ce jardin botanique spécialisé, conçu comme un espace paysager, le Département assure la conservation d’espèces rares. Il présente de nombreuses espèces d’arbres ou d’essences ligneuses sous forme de collections le plus souvent thématiques : les haies, la ripisylve, les oliviers.

L’entretien de cette collection variétale d’oliviers nécessite un savoir-faire et une technicité particulière.


]]>
news-1539 Fri, 25 Mar 2016 15:43:00 +0100 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 25 mars 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-25-mars-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 25 mars 2016


 

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Séance publique du 25 mars 2016

 
]]>
news-1509 Tue, 15 Mar 2016 11:45:00 +0100 Remise de ballons aux clubs sportifs vauclusiens à Avignon http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/remise-de-ballons-aux-clubs-sportifs-vauclusiens-a-avignon/ Le Département encourage les pratiques sportives L'opération ballons est une dotation de ballons sur la base d'un ballon pour environ 4 à 8 licenciés (selon les disciplines) à l'ensemble des clubs de sports collectifs. Ce sont près de 4 200 ballons qui sont remis sur tout le territoire à 167 clubs, représentant plus de 21 700 licenciés pour un montant total de l'opération qui s'élève à 40 000 euros.

A Avignon,  les clubs du Sud Vaucluse ont été dotés :

2 210 ballons donnés à 77 clubs, représentant 11 542 licenciés pour les cantons d'Avignon 1,2,3, Isle sur la Sorgue, Le Pontet, Monteux, Pernes les Fontaines et Sorgues.

Sport et loisirs sont des activités essentielles à l’épanouissement de chacun. Par l’attribution d'aides, le Département rend accessible la pratique de ces activités au plus grand nombre.

]]>
news-1493 Tue, 08 Mar 2016 16:16:00 +0100 Visite chantier «Pont de Foncouverte» à Avignon http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/visite-chantier-pont-de-foncouverte-a-avignon/ Des travaux indispensables pour réparer, renforcer et sécuriser cet ouvrage construit en 1973… Le Pont de Fontcouverte est situé au PR 51+458 de la RD 907 (rocade), sur la commune d’Avignon. Il permet le franchissement des voies ferrées de la ligne Miramas / Avignon. Il s’agit d’un pont mixte fait d’acier et de béton armé, d’une longueur de 85 mètres. Son tablier est réparti sur 7 poutres d’acier et 6 piliers.

Construit en 1970, cet ouvrage souffre de dégradations structurelles importantes. La structure est affectée de corrosion avancée sur l’ensemble des poutres métalliques et de dégradation du béton particulièrement au niveau des piliers.

Le chantier d’une collectivité responsable…


Pour cela, il est nécessaire aujourd’hui de :

 

  • Réaliser la protection anti corrosion de la charpente métallique, ce qui nécessite un décapage des peintures d’origine chargées en plomb. Un traitement spécifique sera mis en œuvre avec enceinte de confinement de traitement des déchets,

  • Réparer et renforcer le béton des piliers, du tablier et des culées,

  • Remplacer les appareils d'appui sur piles;

  • Remplacer les joints de chaussée, l'étanchéité des trottoirs, les dispositifs de retenue et de procéder à la réfection de la couche de roulement.



Le phasage des travaux a été étudié afin de limiter le plus possible la gêne pour les usagers.

Pour les besoins du chantier, une réduction du nombre de voies de circulation de la rocade à l'approche de la zone de travaux est nécessaire avec :

 

  • La RD 907 sera réduite à 2X1 voie dès le 15 mars au matin,

  • Suppression, en direction du Sud, de la bretelle d’accès à la rocade depuis la route de Montfavet vers le pont de Fontcouverte

 
Mesures prises pour améliorer la circulation

Heures de pointe :

  • 7h30 à 9h00 en entrant sur Avignon.

  • 16h00 à 19h00 dans les deux sens de circulation.

 

Les usagers sont invités à privilégier les itinéraires alternatifs :

 

  • L'avenue de l'Amandier,

  • L'autoroute A7 entre Avignon nord et Avignon sud,

  • Pour rejoindre, sur la route de Marseille, l’Avenue de l’Amandier en venant de la rocade depuis la zone de Courtine : plus de  feu tricolore.

  • Pour rejoindre, à partir du centre-ville d’Avignon, le sud de la ville (zone de la Cristole, Aeroport…) : Emprunter l’itinéraire conseillé par l’avenue de Fontcouverte et l’avenue de l’Amandier

 

 

Infos circulation pendant toute la durée des travaux

Télécharger le Dépliant

Contact : pontfontcouverte@(enlever cette mention entre parenthèses)vaucluse.fr

  • France Bleu Vaucluse : Infos trafic 100.4 FM

  • Radio Vinci Autoroutes : 107,7 FM

 

 

]]>
news-1494 Tue, 08 Mar 2016 16:16:00 +0100 Déplacement de la zone de travaux http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/deplacement-de-la-zone-de-travaux/ Pour les besoins du chantier, la zone des travaux est désormais sur le côté Ouest, laissant le côté Est disponible pour la circulation des véhicules. Le Pont de Fontcouverte est situé au PR 51+458 de la RD 907 (rocade), sur la commune d’Avignon.

 



Le phasage des travaux a été étudié afin de limiter le plus possible la gêne pour les usagers.

Pour les besoins du chantier, une réduction du nombre de voies de circulation de la rocade à l'approche de la zone de travaux est nécessaire avec :

 

  • La RD 907 est réduite à 2X1 dans chaque sens,

  • Suppression, en direction du Sud, de la bretelle d’accès à la rocade depuis la route de Montfavet vers le pont de Fontcouverte

 
Mesures prises pour améliorer la circulation

Heures de pointe :

  • 7h30 à 9h00 en entrant sur Avignon.

  • 16h00 à 19h00 dans les deux sens de circulation.

 

Les usagers sont invités à privilégier les itinéraires alternatifs :

 

  • L'avenue de l'Amandier,

  • L'autoroute A7 entre Avignon nord et Avignon sud,

  • Pour rejoindre, sur la route de Marseille, l’Avenue de l’Amandier en venant de la rocade depuis la zone de Courtine : plus de  feu tricolore.

  • Pour rejoindre, à partir du centre-ville d’Avignon, le sud de la ville (zone de la Cristole, Aeroport…) : Emprunter l’itinéraire conseillé par l’avenue de Fontcouverte et l’avenue de l’Amandier

Les transports exceptionnels de plus de 3 mètres de largeur sont interdits et doivent emprunter l'avenue de l'Amandier dans le cadre de l'itinéraire conseillé.

 

Infos circulation pendant toute la durée des travaux

Télécharger le Dépliant

Contact : pontfontcouverte@(enlever cette mention entre parenthèses)vaucluse.fr

  • France Bleu Vaucluse : Infos trafic 100.4 FM

  • Radio Vinci Autoroutes : 107,7 FM

 

 

]]>
news-1497 Thu, 03 Mar 2016 16:16:00 +0100 Inauguration des travaux de Coustellet http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-des-travaux-de-coustellet/ Le Conseil départemental poursuit ses engagements en matière d’amélioration et de mise en sécurité de son réseau routier. Ces  travaux se situent au niveau de la route départementale N°2, section située entre la RD 900  à  Coustellet et l’entrée de la distillerie, sur la commune de Maubec.

Pour cette opération, le Département a apporté son soutien à la Communauté de communes Luberon Monts de Vaucluse,  à hauteur de 40% du coût total de l’opération de 1 132 000 euros.

Cette requalification urbaine du hameau de Coustellet a pris en compte les aspects environnementaux et les besoins des usagers.

 

Aussi ces aménagements permettent :
  • De transformer un axe privilégiant la circulation automobile en un espace urbain sécurisé et dynamique permettant d’assurer un équilibre entre les déplacements motorisés et doux (piétons et cycles),

  • De développer l’ensemble des déplacements des piétons, des personnes à mobilité réduite et des cyclistes en créant des espaces réservés adaptés et sécurisés,

  • De minimiser les risques d’accidents entre piétons et automobilistes en mettant en valeur l’ensemble des traversées piétonnes,

  • De mettre en œuvre les aménagements réglementaires pour assurer le déplacement des personnes à mobilité réduite,

  • D’embellir la ville, de jour, par des matériaux, des équipements de qualité ainsi que des espaces verts et, de nuit, par une qualité et une efficacité d’éclairage,

  • D’intégrer à part entière la véloroute du Calavon, voie verte traversant d’Est en Ouest le Luberon.

 

 

]]>
news-1498 Tue, 01 Mar 2016 16:16:00 +0100 Je savoure le Vaucluse à Paris http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/je-savoure-le-vaucluse-a-paris/ Pour la treizième année consécutive, le Département de Vaucluse a souhaité assurer une présence physique sur le Salon de l’agriculture. Sous la bannière « Savourez le Vaucluse », de nombreuses animations ont été organisées sur le stand Vaucluse par :


  •  Les producteurs via les Syndicats et groupements agricoles où l’ensemble des filières seront représentées (vin, huile d’olive, miel, lavande, jus de fruits…)


  • Quatre Chefs de cuisine de la restauration collective des Collèges qui se sont distingués par leur motivation et leur implication dans le cadre du dispositif Agrilocal84, assureront durant toute la manifestation des démonstrations et dégustations culinaires auprès des visiteurs.


  • Un bar à jus de fruits et bar à soupe avec des ingrédients exclusivement Vauclusiens seront également proposés aux visiteurs.

Le Département a souhaité, cette année encore, encourager et accompagner les producteurs vauclusiens via les groupements et syndicats agricoles ; en effet la valorisation des produits du terroir, avec notamment la démarche « Savourez le Vaucluse » auprès du grand public et des professionnels, demeure un axe fort de la politique agricole départementale.

]]>
news-1474 Thu, 25 Feb 2016 17:59:00 +0100 Remise de ballons aux clubs sportifs vauclusiens à Visan http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/remise-de-ballons-aux-clubs-sportifs-vauclusiens-a-visan/ Le Département encourage les pratiques sportives L'opération ballons est une dotation de ballons sur la base d'un ballon pour environ 4 à 8 licenciés (selon les disciplines) à l'ensemble des clubs de sports collectifs. Ce sont près de 4 200 ballons qui sont remis sur tout le territoire à 167 clubs, représentant plus de 21 700 licenciés pour un montant total de l'opération qui s'élève à 40 000 euros.

A Visan,  les clubs du Nord Vaucluse sont dotés :

1 154 ballons donnés à 49 clubs, représentant 5 902 licenciés pour les cantons de Bollène, Carpentras, Orange, Vaison-la-Romaine et Valréas.

Sport et loisirs sont des activités essentielles à l’épanouissement de chacun. Par l’attribution d'aides, le Département rend accessible la pratique de ces activités au plus grand nombre

]]>
news-1496 Thu, 25 Feb 2016 17:59:00 +0100 Remise de ballons aux clubs sportifs vauclusiens à Apt http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/remise-de-ballons-aux-clubs-sportifs-vauclusiens-a-apt/ Le Département encourage les pratiques sportives L'opération ballons est une dotation de ballons sur la base d'un ballon pour environ 4 à 8 licenciés (selon les disciplines) à l'ensemble des clubs de sports collectifs. Ce sont près de 4 200 ballons qui sont remis sur tout le territoire à 167 clubs, représentant plus de 21 700 licenciés pour un montant total de l'opération qui s'élève à 40 000 euros.

A Apt,  les clubs du Sud Vaucluse ont été dotés :

858 ballons donnés à 41 clubs, représentant 4 297 licenciés pour les cantons d'Apt, Cavaillon, Cheval Blanc et Pertuis.

Sport et loisirs sont des activités essentielles à l’épanouissement de chacun. Par l’attribution d'aides, le Département rend accessible la pratique de ces activités au plus grand nombre.

]]>
news-1472 Tue, 23 Feb 2016 17:59:00 +0100 «Vaucluse Provence, cultivons l’avenir» http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/vaucluse-provence-cultivons-lavenir/ Paroles de chefs d’entreprises et images pour illustrer quatre chapitres de cette histoire : Voie d’accès, Terre d’envergure, Vent d’innovation et Art de vivre... Le Vaucluse est surtout connu et reconnu pour ses nombreux attraits touristiques, ses filières agricole et viticole. Mais il possède également d’autres atouts que met en lumière le film « Vaucluse Provence, Cultivons l’avenir » porté et coordonné par Vaucluse Développement et réalisé par Colombe Productions.

Ce film présente ainsi un Vaucluse innovant, technologique, accueillant à la fois des PME et de grandes entreprises dont les activités et les savoir-faire rayonnent dans le monde entier.

Quatre courts chapitres jalonnent ce film - Voies d’accès, Terre d’envergure, Vent d’innovation et Art de vivre - enrichis par des témoignages de dirigeants d’entreprises et des images d’une grande qualité.

"Le Conseil départemental de Vaucluse, que je représente aujourd’hui, a décidé d’utiliser tous les leviers dont il dispose afin de renforcer l’attractivité de notre Département.

C’est un travail « sur mesure » avec un accompagnement personnalisé que réalise l’Agence Vaucluse développement..." Maurice Chabert, Président du Conseil département de Vaucluse - Le discours

 

 

Ce film, d’une durée de 8 minutes, met ainsi en lumière différentes PME et grands groupes du territoire. Une vingtaine d’entreprises a été sollicitée, de taille et de secteurs d’activités différents. Les dirigeants de six d’entre elles ont été interviewés. Toutes ont le point commun de participer au rayonnement national et international de notre territoire.

A travers cette parole donnée aux entreprises, les atouts du Vaucluse sont présentés : l’accessibilité et les infrastructures de transport, la qualité des ressources humaines, la présence d’acteurs technologiques et bien sûr la qualité de la vie, portée par la gastronomie, la culture, la viticulture, les paysages emblématiques ou encore la richesse du patrimoine et des sites naturels.


]]>
news-1447 Thu, 11 Feb 2016 11:45:00 +0100 Cérémonie de remise des Trophées Créo Vaucluse de la création – reprise d’entreprise http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/ceremonie-de-remise-des-trophees-creo-vaucluse-de-la-creation-reprise-dentreprise/ Le Réseau départemental Créo Vaucluse organise les Trophées de la création - reprise d’entreprise en Vaucluse, pour mettre un coup de projecteur sur les meilleurs projets du territoire. «Qu’ils soient jeunes entrepreneurs, que leur projet se distingue par son originalité ou son esprit d’innovation, qu’ils aient fait le choix de s’implanter dans des zones à revitaliser ou encore de reprendre une entreprise - tous représentent dans leur singularité les « forces vives » du Vaucluse, l’Avenir de notre territoire.

Vous le savez, le contexte économique est difficile. Il est de notre devoir de mettre en valeur toutes ces initiatives porteuses d’espoir pour le Vaucluse. A travers chacun de ces exemples, c’est l’image dynamique du Vaucluse qui se distingue et démontre par la même, qu’à travers ses nombreux atouts, le Vaucluse est une terre d’Avenir.

Le Conseil départemental de Vaucluse, quant à lui, fidèle partenaire économique, a mené jusqu’à aujourd’hui une politique volontariste pour soutenir les très petites entreprises aussi bien dans leur projet de création, de transmission que de développement...» Maurice Chabert, Président du Conseil départemental  de Vaucluse

 



Pour cette 15ème édition, le Département a récompensé 5 gagnants parmi les 14 candidats finalistes, répartis dans 5 catégories : jeune entrepreneur, revitalisation, réussite et développement, originalité/innovation  et reprise d’entreprise. Le jury de professionnels était composé des membres fondateurs du Réseau CREO, des sponsors des Trophées et des structures d’accueil. Un prix spécial grand public « Entrepreneur coup de cœur des internautes » a été également remis à l’un des 14 candidats.

> Catégorie « Jeune entrepreneur »

Encourager les moins de 26 ans créateurs d’entreprise en Vaucluse

  • 1er - Richard Mickaël - Filmatik production - L'Isle sur la Sorgue

  • 2ème  Mangeot Maxence - Art et fer Forgé - St Pantaléon

 

> Catégorie « Revitalisation »

Promouvoir les initiatives de revitalisation des zones à faible activité économique ou dans lesquelles l’implantation est un véritable challenge

 

  • 1er - Anthony Dawid-Micaux - Maréchalerie - Oppède

  • 2ème - Patrick Piquet - Bistrot de Pays Les Poulivets - Oppède

  • 3èmes - Elodie Burgé et Jessica Gougeon - Provence authentic - Vacqueyras

 

> Catégorie « Réussite et développement »

Promouvoir la pérennité des entreprises accompagnées par les membres du Réseau Créo Vaucluse.

  • 1er - Patrick Betsch - MAP - Bollène

  • 2ème - Elisabeth Company - Le Champ du Coq - L'Isle sur la Sorgue

  • 3ème - Stéphane Rollet - Pur voyage - Carpentras

 

> Catégorie « Originalité/Innovation  »

Mettre en avant des entreprises proposant des biens et services atypiques ou innovants

  • 1er - Jean-Benoît Truchot - Chocolat T - Sérignan-du-Comtat

  • 2ème - Sandrine Bagès - Pousse de Coton - Entraigues-sur-la-Sorgue

  • 3ème - Olivia Désir - Le Jardin d'Ô - Viens

 

> Catégorie « Reprise d'entreprise »

Entrepreneurs ayant repris une entreprise en Vaucluse

  • 1er - Richard Pradier - AMH - Orange

  • 2 ème - Antoine Marguet - AAFA - Piolenc

  • 3ème - Damien Desplats - Cabinet geo expert - Cavaillon

Résultat du "Coup de cœur des internautes"

Merci aux 3130 votants qui ont décidé avec 818 votes de désigner Mickaël RICHARD de la société FILMATIK et qui remporte le panier Créo Vaucluse composé de très beaux et bons produits des créateurs vauclusiens.

Discours du Président du Conseil départemental de Vaucluse

]]>
news-1446 Wed, 10 Feb 2016 11:45:00 +0100 Inauguration de l’étable Cowork, l’espace de coworking à Avignon http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/inauguration-de-letable-cowork-lespace-de-coworking-a-avignon/ Une vision de l’entrepreneuriat solidaire, une communauté de partage et d’entraide offrant dans un seul et même endroit toutes les commodités nécessaires. « Une communauté de gens, de talents, d’indépendants, de tous bords, de tous horizons qui se rassemblent autour d’un lieu pour travailler, échanger, collaborer, innover, c’est l’une des définitions du Co-working, mais il y en a sans doute beaucoup d’autres.

En effet, chaque Territoire est unique, le Vaucluse est unique, et tous les partenaires ici présents, chacun à leur niveau, créent, imaginent, impulsent, les contours de l’économie locale, à travers un nouveau concept, celui de l’économie collaborative... ». Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

Après une première installation réussie à Pertuis, L’Étable Cowork ouvre un nouvel espace de coworking à Avignon. Ce lieu de travail collaboratif et partagé, situé derrière les remparts d’Avignon à coté de la gare SNCF, propose aux entrepreneurs 200m2 de bureaux-palettes organisés en open space, une salle isolée et une salle de réunion.
 
Le discours du Président du Conseil départemental

]]>
news-1434 Sun, 07 Feb 2016 15:50:00 +0100 Travaux de réparation du Pont du Tricastin à Bollène http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/travaux-de-reparation-du-pont-du-tricastin-a-bollene/ C’est dans cadre de sa politique d’entretien des ouvrages d’art routiers que le Département de Vaucluse réalise ces travaux. Afin d’améliorer les conditions du trafic dans le secteur des travaux, la circulation sur le Pont du Tricastin se fait désormais sous alternat par feux tricolores tous les jours (sauf les week-ends) dès 8h00 le matin et jusqu’à 18h30.

Au-delà de cet horaire, la circulation normale est rétablie sur l’ouvrage dans les deux sens de circulation.

Ces dispositions seront mises en œuvre jusqu’au vendredi 8 avril 2016 inclus.

 Le Département de Vaucluse conseille vivement, pour les usagers qui souhaitent se rendre de Bollène en direction de la Centrale du Tricastin et inversement d’emprunter l’itinéraire fléché par la RD 26, la Promenade Léon Perrier et la RD 243 afin d’éviter les travaux.
Le Pont du Tricastin a été construit en 1978. D’une longueur totale de 203 mètres, il repose sur deux culées et sur des piles en béton armé. Le Pont du Tricastin est situé sur le canal du Rhône (Donzère-Mondragon), et est géré par la CNR.

Les travaux sur le Pont du Tricastin sont confiés à l’entreprise « 4M MEREU BTP » pour un montant de 644 627 euros.

]]>
news-1436 Thu, 04 Feb 2016 18:05:00 +0100 1er Salon pour les maires du Vaucluse http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/1er-salon-pour-les-maires-du-vaucluse/ Une première pour les maires, les élus locaux et les décideurs publics du Vaucluse pour échanger et trouver des réponses aux enjeux des territoires. "Cette première édition du salon des Maires et des élus locaux préfigure, je le crois, une naissance, celle d’un lieu de rencontre inédit, non pas un cabinet de « curiosités », mais bien un lieu d’échange au service des Maires.
Je me réjouis de ce lancement car il répond à un besoin toujours plus important, partagé par un grand nombre d’élus communaux.
Car beaucoup de ces Maires, disons-le, vivent une menace, avec une épée de Damoclès suspendue au-dessus de leur écharpe tricolore, en lieu et place de notre si chère Marianne.
En effet, les français assistent, peut-être sans le savoir, au début de l’extinction de ces élus de proximité dont le poids des responsabilités se mesure parfois à l’ingratitude de leurs concitoyens. Ah les affres de la vie politique…" Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

C'est dans un espace dédié à l'équipement des communes, aux  savoir-faire, aux  innovations que chacun a pu découvrir les nouveautés et solutions…autour d’une cinquantaine d'exposants (bâtiment, travaux  publics, éclairage public, énergie, assurances, signalétique, gestion de l'eau, mobilier urbain, restauration collective, etc.)

En parallèle, deux tables-rondes ont été organisées sur:
-    les finances publiques,
-    la réforme territoriale

Le discours du Président du Conseil départemental

 

]]>
news-1425 Tue, 02 Feb 2016 18:05:00 +0100 Vaucluse, terre du tourisme fluvial et du patrimoine http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/vaucluse-terre-du-tourisme-fluvial-et-du-patrimoine/ Le tourisme fluvial est en plein essor en Vaucluse... Le Département de Vaucluse, partenaire de la manifestation, accueille les professionnels au stand-84 avec Vaucluse Tourisme, l’Agence départementale de développement touristique.

En effet, 90 000 passagers font escale dans la ville d’Avignon chaque saison, d’avril à novembre. On peut compter six bateaux de promenade et 15 bateaux hôtels qui se croisent sur le Rhône. Depuis 2001, les bateaux hôtels amènent une clientèle haut de gamme de 50 000 personnes sur Avignon et ses alentours. De nombreuses promenades ont été aménagées sur les bords du Rhône, dont le projet de la ViaRhôna. Il s’agit d’une voie verte qui traverse 3 Régions et 12 Départements sur 670 km de piste et dont l’itinéraire vauclusien sera à terme, en 2020, de 53 km entre la limite du Département de la Drôme et Avignon (Île de la Barthelasse). A ce jour, 9 km de piste ont été ouvert entre la limite du Département de la Drôme et Mondragon. La ville a mis en place un service de navette gratuite reliant l’île de la Barthelasse et le centre-ville.

Le Département participe par ailleurs à la réflexion sur le développement du tourisme fluvial via le Comité Technique Thématique Interrégional « tourisme ». Il accompagne également les réflexions sur le développement des activités de tourisme et de loisirs en bords de Rhône – notamment celles portées par le Comité Départemental Olympique et Sportif 84.

Un atout économique

Le fleuve constitue également une richesse économique avec un port de commerce au Pontet géré par la Chambre de commerce et d’industrie d’Avignon, spécialisé dans la manutention de produit en vrac, et équipé pour traiter un trafic fluvial de plus de 200 000 tonnes.

La Compagnie Nationale du Rhône, société productrice d’électricité renouvelable essentiellement hydraulique, exploite 19 centrales hydro-électriques construites sur le cours du Rhône, dont une à Bollène et une à Avignon. Sa production annuelle s'élève en moyenne à 14,9 milliards de kWh, un quart de l'hydroélectricité nationale, soit 3 % de la production française.

]]>
news-1426 Tue, 02 Feb 2016 18:05:00 +0100 Vaucluse, terre fertile http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/vaucluse-terre-fertile/ Le Conseil départemental s’engage volontairement dans la défense du monde agricole, auprès des agriculteurs, pour le soutien des terres, dans une démarche durable. « Si notre département de Vaucluse était reconnu et envié de par sa qualité de Jardin de la France, les dernières décennies ont été particulièrement difficiles pour le monde agricole.

La pyramide des âges de nos paysans ne laisse rien présager de bon, et , sans une véritable volonté politique de tout faire pour en modifier le devenir, notre territoire, aussi beau et riche qu’il puisse être risque demain de n’être plus qu’un paysage, où de plus en plus de friches vont se développer.

L’Assemblée départementale est donc à la croisée des chemins ; ce mandat sera déterminant pour aider à installer des jeunes et de nouveaux agriculteurs, tout en permettant l’agrandissement des exploitations actuelles.

Moins d’agriculteurs, certes, mais une richesse dans la diversité, des plus petits, parfois producteurs dans le bio, aux plus gros, tous ont leur place.

C’est pour cela qu’il est important que le Conseil Départemental décline ses toutes premières actions afin de montrer tout le soutien qui est le sien pour le développement de son agriculture. »

Christian Mounier
Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse
Président de la commission Agriculture

Télécharger le dossier de presse

]]>
news-1435 Tue, 02 Feb 2016 18:05:00 +0100 Les meilleurs ambassadeurs du sport vauclusien récompensés http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/les-meilleurs-ambassadeurs-du-sport-vauclusien-recompenses-1/ Le Conseil départemental de Vaucluse et le Comité Départemental Olympique et Sportif mettent à l’honneur le monde sportif vauclusien, en récompensant celles et ceux ayant porté haut les couleurs du département ou véhiculé les valeurs fortes de l’esprit sportif durant leur carrière. Dirigeants élus ou non élus, arbitres, sportifs, éducateurs, entraîneurs récompensés non seulement pour leur implication mais avant tout pour les valeurs qu’ils véhiculent sur le plan de l’éthique sportive et personnelle.

"L'important dans la vie, ce n'est point le triomphe, mais le combat. L'essentiel n'est pas d'avoir vaincu, mais de s'être bien battu” disait Pierre de Coubertin.

Dans un univers où la performance devient trop souvent la norme, la « Beauté du Sport », si chère à Gérard Holtz, ne serait finalement pas une hérésie.

Votre présence à tous ce soir, je le crois, témoigne de cette ambition collective de fêter ensemble, unanimement et fièrement, le Sport dans toutes ses dimensions à l’occasion de cette cérémonie officielle, celle des Trophées du Sport Vauclusien.

Je remercie donc l’ensemble des partenaires présents aujourd’hui de participer à cette remise de prix et d’honorer ainsi le monde sportif...." Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse

 

Outre les personnes qui œuvrent pour le sport tout au long de l’année, le Département et le CDOS ont souhaité mettre en lumière des actions portées par une commune, une association, un comité ou une ligue sur le territoire du Vaucluse pour la mise en place de projets innovants ou visant le développement ou la promotion de la pratique sportive féminine ou du sport handicap.

Le comité de sélection composé de 4 représentants du Département de Vaucluse, 2 du CDOS, 2 des médias, 1 de l’État, s’est réuni le mardi 10 novembre 2015, à la Maison Départementale des Sports et a étudié les 86 candidatures reçues dans les 9 catégories proposées.

Retrouver les lauréats 2015

Le discours du  Président du Conseil départemental

 

 

]]>
news-1395 Fri, 22 Jan 2016 18:44:00 +0100 Cérémonie des vœux 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/ceremonie-des-voeux-2016/ Maurice Chabert, Président du Conseil départemental de Vaucluse au nom de l’Assemblée départementale a adressé, à Cavaillon, ses vœux aux vauclusiens et aux vauclusiennes pour la nouvelle année. "Avant toute chose, merci d’être venus aussi nombreux à cette cérémonie des vœux aux Vauclusiennes et Vauclusiens.
C’est non sans une émotion particulière, que je ne pourrai dissimuler d’ailleurs, que je m’adresse à vous aujourd’hui.

Vous le savez, cette cérémonie est une première pour moi et pour un grand nombre de conseillères et de conseillers départementaux, la plupart élus pour la première fois en mars dernier.
Comme les jours de première, il y a un peu de trac, d’appréhension certes, mais beaucoup de joie et je dirai même un peu d’adrénaline en croisant autant de regards connus et appréciés.
Ce n’est effectivement pas commun de souhaiter les vœux pour cette nouvelle année qui commence à plus de 1 500 personnes réunies en un seul et même lieu. Devant une telle affluence, certains esprits chagrins, j’en suis persuadé, vont penser que nous avons affrété des bus venus de Gordes ou d’ailleurs pour remplir la salle…

Je tiens à ce propos à remercier et à féliciter les équipes du Conseil Départemental qui ont réalisé un travail remarquable dans l’organisation de cet événement soulignant, s’il était nécessaire de le faire, le rôle de ces agents plus habitués à l’ombre qu’à la lumière mais qui au quotidien sont mobilisés au service de nos concitoyens. Au nom de tous les élus, merci à eux…
J’évoquais il y a un instant, l’importance et le souvenir que nous laissent et nous laisseront les premières fois… Je tenais tout particulièrement à l’organisation de cette cérémonie, certes très protocolaire mais qui a le mérite de tous nous rassembler, au-delà des clivages partisans et des querelles que réserve parfois, je dis bien parfois, la vie politique.
Mais bien au-delà des tensions inhérentes à la vie publique, il existe des moments dans l’existence où les circonstances imposent d’elles-mêmes le besoin de nous retrouver ensemble.

Parce que nous retrouver, c’est aussi démontrer notre force, notre capacité de résistance, notre attachement à notre socle républicain, une réaffirmation de notre volonté de bien vivre ensemble.
Et l’année 2015, peut-être plus qu’une autre, aura éprouvé notre capacité à nous unir dans des circonstances exceptionnelles, à nous lever contre l’abomination, l’obscurantisme et la violence aveugle.

Peu de choses nous auront été épargnées. De Charly Hebdo au Bataclan, notre nation a vécu l’une des heures les plus sombres de son histoire contemporaine.
Visées au cœur, c’est l’unité de notre pays et ses valeurs qui ont été attaquées. Nos libertés de penser ou de dessiner librement, de vivre sa religion de façon apaisée, de sortir un vendredi soir avec des amis, d’aller au stade, de se rendre à un concert, de boire un verre à une terrasse, tout ce qui fait la vie à la française, ont été ciblées.

En agissant de la sorte, certains ont cru pouvoir plonger dans le noir, une nation, celle des Lumières, celle qui, même dans les moments les plus sombres de son Histoire, a toujours su se relever, résister et combattre ses ennemis. Nous devrons garder en mémoire ces instants où lorsque tout bascule dans la pénombre, des millions de petites lueurs apparaissent pour nous guider sur le chemin de la solidarité, de l’humanité, de l’unité nationale.

Je tiens à saluer et à souligner la forte mobilisation des vauclusiens qui durant ces événements, aux quatre coins de notre département ont participé aux nombreux rassemblements organisés afin de réaffirmer notre détermination à défendre ce que nous sommes : une république unie dans sa diversité et indivisible.

J’ai une pensée pour toutes ces femmes et ces hommes : gendarmes, policiers, sapeurs-pompiers, urgentistes, , médecins, membres des comités des feux de forêts… mobilisés au quotidien pour la sécurité et la protection de nos concitoyens. A ce titre, je souhaite rendre un hommage ému, aujourd’hui, à ces cinq militaires du 2ème Régiment Etranger du Génie de Saint Christol d’Albion, décédés cette semaine dans les Alpes, emportés par une avalanche. Nos pensées vont bien évidemment à leurs familles, leurs proches et leurs frères d’armes. Merci à tous ces serviteurs de notre Nation, de notre démocratie.

En ces périodes troubles et troublées, rien n’est plus beau et plus fort qu’une population rassemblée, empreinte de dignité, exprimant en silence sa détermination à rester debout, à faire barrage à la folie des hommes. Cette solidarité que les plus pessimistes pensaient perdue, s’est exprimée aux yeux du monde de façon souvent poignante.

N’oublions pas qu’au-delà de nos frontières départementales et hexagonales, notre héritage, notre culture démocratique constitue un phare dans la nuit qui s’est abattue sur des zones de conflit qui nous paraissaient lointaines et qui ont des conséquences indirectes sur nos politiques locales.
Mais 2015, fort heureusement n’aura pas été composée seulement de moments dramatiques et même quand ce fut le cas, de très beaux messages d’espoir ont su émerger. Qu’il s’agisse des accords conclus à l’issue de la COP21 ou de l’Appel de Paris sur le climat, une prise de conscience collective sur la nécessité de changer nos comportements à l’égard de notre environnement s’est affirmée.
Pour permettre cela, vous le savez comme moi, notre capacité d’analyse doublée de notre capacité d’adaptation constituent les meilleurs atouts dans notre gestion des évènements auxquels nous sommes parfois confrontés. Plus que jamais, nous devons conserver un regard lucide sur notre environnement, et cet environnement, actuellement, est un contexte économique et sociétal pour le moins sensible, fragile.

Nous avons tous à notre niveau un devoir de solidarité grandissant face à ces bouleversements moraux et sociétaux. Notre nation, notre monde doit en permanence évoluer, s’adapter à des circonstances souvent changeantes et parfois déstabilisantes.
Et si finalement 2015 se résumait à bien des égards à une prise de conscience parfois soudaine et violente mais destinée à construire de meilleurs lendemains ?

C’est tout ce que nous pouvons souhaiter en ce début d’année 2016 afin que ce nouveau millésime conforte notre sens respectif de la responsabilité devant des événements qui parfois peuvent grandement nous déstabiliser.

A l’échelon plus local, et donc départemental, l’année 2015 aura été celle de changements importants et notamment au niveau de la gouvernance de notre collectivité que je préside. Le changement n’aura pas été seulement dans cette nouvelle dénomination, transformant l’ancien Conseil général en Conseil départemental.

Ainsi, avec une nouvelle majorité, certes relative, notre responsabilité a été immédiatement mise à rude épreuve, confrontée à un double défi. Donner un nouvel élan à notre grande institution tout en faisant face à une dégradation multifactorielle de notre situation financière.

Ainsi, faut-il le rappeler, notre collectivité continue à subir une baisse drastique des dotations de l’Etat imposée par les politiques nationales. Notre collectivité va ainsi être affectée par la loi des Finances 2016 d’une baisse d’un montant de 27 millions d’euros. Cette situation engendre un reste à charges pour notre collectivité d’un montant exponentiel de plus de 61 millions d’euros de plus pour cette seule année 2016.

De plus, cette baisse des dotations est dramatiquement conjuguée à une hausse des dépenses obligatoires d’action sociale, à savoir les allocations individuelles de solidarités de types RSA, APA, PCH, accentuée par des charges supplémentaires. Ainsi, la protection des mineurs isolés étrangers concernait, jusqu’en 2015, 5 à 6 cas, alors qu’il est déjà porté aujourd’hui à plus 80, ce qui génère un surcoût de 4 millions d’euros pour la collectivité.

Je le dis avec gravité : Nos Départements ne pourront pas composer les variables d’ajustement de l’Etat afin d’y puiser les économies tant espérées.
En tant que Président du Conseil départemental de Vaucluse, je ne souhaite pas revivre, une hausse du RSA comme celle subie en septembre dernier.

Ces effets d’annonce par exemple ont coûté près de 2.5 millions d’euros supplémentaires à notre collectivité, qui bien évidemment n’étaient pas budgétés et ce, sans aucune concertation.
Sans écoute des difficultés vécues par les collectivités territoriales, face aux baisses drastiques des dotations de l’Etat et en mettant nos institutions devant le fait accompli, nous ne pourrons pas continuer ainsi sous peine d’aller dans un mur.

Dans ce contexte financier dégradé, notre collectivité a eu recours à un emprunt de 50 millions d’euros pour soutenir les investissements, notamment routiers et immobiliers, mais aussi à destination des communes par la voie de la contractualisation, qui garantiront une dynamique économique à notre territoire. Pour cela, le Conseil départemental entend actionner différents leviers. La maîtrise des dépenses de fonctionnement est évidemment l’une de ses priorités.

Dans ce contexte, il est rare que les décisions prises soient populaires, mais il est de mon devoir en tant que Président représentant de la majorité, avec les élus, de présenter des budgets serrés, sérieux mais néanmoins ambitieux pour notre Territoire et surtout pour son Avenir.
Dans cet esprit, nous avons décidé de prendre des initiatives internes à notre collectivité, mal vécues par certains, alors même qu’il s’agissait de préserver les acquis de nos agents mis en conformité avec les préconisations de la Chambre régionale des comptes, sans pénalisation financière imminente ou à venir.

Il n’est jamais facile ni agréable de demander, toujours dans une volonté d’assainissement de notre situation financière, des efforts aux services. Et pour autant, face à cette nécessité, nos services départementaux ont su répondre avec sagesse et efficacité à cette difficile tâche, et je tiens à les féliciter pour leur implication et leur sens de la responsabilité.
S’ajoute à cela, la réforme de nos Institutions. Notre salut viendra, là encore de la capacité d’adaptation du Conseil départemental à réinvestir pleinement ses missions nouvellement définies en partenariat avec la Région PACA, pour le meilleur de notre Territoire.

Par ailleurs, la volonté de maintenir une fiscalité toujours inférieure à la moyenne des départements de la strate complexifie cet impératif d’équilibre budgétaire, devenu une priorité que souhaite se fixer le Conseil départemental pour les Vauclusiens en 2016.
D’autre part, l’initiation d’un projet d’équilibre des territoires sur une durée pluriannuelle s’annonce comme l’une des mesures importantes de ce mandat.

Du fait de l’application concomitante de la réforme territoriale et la loi NOTRe, c’est une refonte de nos fonctionnements et de nos prérogatives que nous avons dû lancer afin de faciliter le transfert à venir de certaines de nos compétences vers la Région.
Vous le comprenez, la situation est plus que délicate, elle est stratégique, d’autant que le Conseil départemental a la volonté de constituer des marges de manœuvre financières afin de procéder à des réalisations vitales pour nos territoires.

En effet, la capacité d’investissement du Conseil départemental doit pouvoir garantir la pérennité du développement et du dynamisme du Conseil départemental.
Ainsi notre collectivité n’oublie et n’oubliera pas les plus jeunes avec, par exemple, la livraison définitive du nouveau Collège d’Anselme Mathieu à Avignon ou encore la poursuite en 2016 de la reconstruction partielle du collège Jean Giono à Orange pour un montant de près de 20 millions d’euros, assurant des conditions optimales d’apprentissage à nos collégiens.
De même, une participation départementale permettra la construction de la cité scolaire mixte à Vaison-la-Romaine.

Réussir la politique de l’Éducation, mais aussi celle de la protection de l’Enfance quand cela est nécessaire, nous confère une grande responsabilité : les citoyens de demain.
Nous le savons, s’ouvrir au monde, à la Culture, à d’autres connaissances est source d’enrichissement intellectuel. C’est un devoir pour nos institutions de permettre à nos élèves d’apprendre toutes les vertus de l’altérité à l’image de ces jeunes regards pétillants devant une Barbara Hendricks venue fêter les vingt ans du collège portant son nom.

Si nous veillons à ce que nos élèves puissent s’ouvrir sur le Monde et se nourrir de matière culturelle, vous savez aussi bien que moi l’importance de la nourriture « terrestre ». C’est cette réflexion qui nous a motivés à développer dans le Vaucluse le dispositif « Agrilocal », qui permet, tout en renforçant les circuits courts, de donner à découvrir et à savourer des produits locaux de qualité.

Un autre projet très attendu, pour ne pas dire inespéré, la liaison Est Ouest d’Avignon, devrait bénéficier d’une avancée importante à travers les acquisitions foncières relatives à la 2eme tranche de la liaison dans le cadre du Contrat de Plan État Région 2015-2020. Notre collectivité y travaille.

Enfin, la déviation de Cadenet constitue un autre projet essentiel tout comme l’incontournable aménagement du carrefour de Bonpas. Vous le voyez, de nombreux investissements sont prêts à sortir de terre, sous réserve que nous puissions garantir un financement réaliste et responsable.
Parmi ces projets, il y a ceux qui sont visibles, mais aussi ceux que l’on voit un petit peu moins et qui pourtant sont parfois tout aussi importants. Il est vrai que nous ne pouvons pas mettre en service un nouveau Pont de Cavaillon toutes les semaines…

En effet, ce Pont symbolise la volonté de communication entre deux Territoires, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Il assure ainsi une communication « terrestre » des différentes activités, humaines et économiques et constitue un formidable outil d’attractivité, vecteur d’emplois.
Mais sachez également, qu’au quotidien, ce sont près de 3 000 agents représentés par quelques 200 métiers au sein du Conseil Départemental qui travaillent pour améliorer la vie de nos concitoyens de tous âges en tentant de rendre leur vie plus douce ou agréable et notre territoire toujours plus attractif.

Et c’est cet objectif d’attractivité que nous souhaitons dynamiser à travers le Très Haut Débit notamment. Ainsi, en promouvant l’aménagement numérique du Vaucluse nous nous sommes engagés dans une voie ambitieuse : celle de doter nos habitants, mais avant tout nos entreprises, celles qui constituent les forces vives vauclusiennes, d’outils adaptés à leur développement et porteurs de création d’emplois. A l’horizon 2020, ce sont près de 50 000 foyers vauclusiens qui seront raccordés et 2016 constituera un virage important dans ce déploiement.

Là encore, ce projet entend réaffirmer notre volonté de travailler à la création d’emplois dans un département où le taux de chômage est devenu par son ampleur insupportable.
C’est en préparant l’Avenir de la sorte que nous doterons notre Territoire des outils indispensables à sa croissance et à son attractivité.

Du virtuel ou du numérique au réel, il n’y a qu’un pas et nous pouvons nous féliciter de l’aboutissement de projets au potentiel évident et au rayonnement national et international. J’en veux pour preuve, l’inauguration du Pôle de Production Horticole Intégré de l’INRA à Agroparc, en octobre dernier. Ce pôle symbolise également l’émergence de nouveaux procédés, de nouveaux métiers, de nouveaux concepts

pour une meilleure préservation des ressources naturelles de notre planète.
Nous ne pouvons ainsi que nous enorgueillir de concevoir dans le Vaucluse les nouvelles techniques horticoles de demain, celles qui s’appliqueront à l’autre bout de la terre et qui seront étiquetées « Made in Vaucluse ».

Et à l’autre bout de la Terre justement, les supers puissances s’intéressent aussi à notre département, en particulier la Chine. Le Conseil départemental de Vaucluse a ainsi reçu une délégation d’entreprises chinoises à la rentrée 2015 précisément intéressées par le potentiel économique du Vaucluse, avec, je l’espère, des investissements à venir et de nombreux emplois à la clé.
C’est pour cela que nous devons devenir toujours plus audacieux en promouvant et en valorisant notre Territoire.

Décidément, 2016 sera empreinte des notions d’efforts et de vitesse, car s’il est un évènement « phare » et festif à évoquer pour cette année, c’est bien celui, de l’arrivée au Mont Ventoux de la 12ème étape Tour de France, le 14 juillet prochain.

Quelle magnifique expérience sportive et citoyenne que d’accueillir au sein de notre Géant de Provence cette course mythique. Une bien belle occasion de faire rayonner internationalement le Vaucluse à travers cette épreuve, l’une des plus difficiles du Tour, et de démontrer qu’ici comme ailleurs, les meilleures choses se gagnent à la sueur de son front.
Je me réjouis que le Conseil départemental soit associé à l’une des plus grandes fêtes populaire du Monde. Le temps d’une journée, qui plus est un 14 juillet, notre département deviendra l’objet de tous les regards.

Ce Territoire, ce Vaucluse que nous aimons tant aussi riche que varié, de son grandiose Géant de Provence en passant par ses mirifiques oliviers centenaires, la beauté chaude de ses ocres enflammée par les couchers de soleil, le parfum enivrant de ses bouquets de lavande, la puissance déferlante de l’eau cristalline de sa source à Fontaine de Vaucluse, les imposantes pierres magnifiées par l’Histoire de son Palais des Papes, le ciselé artistique de ses dentelles, les  jardins aromatiques et édéniques de son Lubéron et qui constituent son caractère exceptionnel. J’en suis convaincu, nous avons le plus beau département de France, et je dis cela sans chauvinisme aucun. L’année 2015 atteste d’ailleurs de belles avancées dans cette Terre de Vaucluse, ce Vaucluse si singulier où se côtoient la beauté sauvage de cette nature et la force de ces Hommes et de ces Femmes qui se battent pour faire naître des grands projets, ceux qui feront le Vaucluse de demain.

Mais la gestion d’un département comme le nôtre ne se limite pas seulement aux moments festifs ou aux projets structurants. C’est ainsi, que, suite à la promulgation de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, les services du Conseil départemental de Vaucluse vont devoir organiser les nouvelles modalités de prises en charge des personnes âgées. C’est aussi un devoir pour notre Institution de travailler au plus près des besoins évolutifs d’une société en pleine mutation démographique et je tenais à souligner l’implication de nos directions dans la mise en place de ce dispositif.
2016, sera à l’évidence, d’une importance capitale pour l’avenir de nos départements. Pour en avoir parlé avec de nombreux confrères présidents de départements, le défi qui s’impose à nous est immense.

C’est pourquoi il est primordial dans cette période délicate pour nos finances de nous attacher à l’accompagnement « pédagogique » de nos décisions, même les plus difficiles.
Heureusement que notre majorité, même relative souhaite s’inscrire dans une dynamique de travail, d’initiative et de développement de l’attractivité de notre territoire tout en équilibrant au mieux nos budgets.

En effet, ce dernier scrutin a permis à de nouveaux élus de faire leur entrée dans notre hémicycle, avec le renouvellement historique intégral des sièges, le passage de 24 à 17 cantons, l’application du principe de binôme et le non moins incontournable principe de parité, et quelle belle première ! Sans reprendre Aragon dans son « Avenir de l’Homme… », J’ai été très réceptif à l’arrivée de cette vague « féminine » au sein de l’Assemblée, 17 conseillères départementales au total, tout autant pour la nécessité que cela représentait dans notre devoir d’Egalité envers les Femmes, que pour ce regard nouveau qu’elles apportent dans les prises de décision.

Je parlais tout à l’heure de la nécessité à certains moments de se situer au-dessus des affres que réserve la vie politique et de dépasser les habituels clivages. Dans cet esprit, je tenais à saluer le travail de mon prédécesseur, qui durant plus de 14 ans a conduit les destinées de notre département.

Vous le savez, en politique les moments durant lesquels on peut se féliciter, se congratuler sont rares. Aussi, je tenais aujourd’hui devant vous à saluer le travail de toutes les vice-Présidentes et de tous les Vice-Présidents, de toutes les conseillères départementales et Conseillers départementaux, pour le travail qu’ils réalisent au quotidien tant par leur implication que dans leur volonté de servir au mieux les intérêts de ce territoire. Je crois qu’ils méritent vos, nos applaudissements…

Antoine de Saint Exupéry disait «La grandeur d’un métier c’est avant tout d’unir les hommes. Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines ». C’est dans cet état d’esprit, avec les élus, que nous entendons travailler ensemble au service des Vauclusiennes et des Vauclusiens.

Écoute, dialogue social, communication, proximité, solidarité, c’est le sens que je veux donner à ce mandat. Mais un Président, une assemblée sans agents ne peuvent représenter la notion de collectivité.
Comme vous l’aurez compris, cette année 2016 sera une année charnière, une année de défis à relever. Si elle l’est pour notre collectivité, elle peut l’être à bien des égards pour vous individuellement, personnellement.
Aussi, je tenais avant de conclure à vous renouveler mes vœux pour cette nouvelle page à écrire ensemble, pour notre département, pour nos concitoyens.

Que cette nouvelle année soit source de santé, de joie, de sérénité et de bonheur pour vous et vos familles. Je vous remercie."

Maurice Chabert,
Président du Conseil départemental de Vaucluse

]]>
news-1376 Wed, 13 Jan 2016 18:44:00 +0100 Réaction du Président suite au mouvement social au Conseil départemental http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/reaction-du-president-suite-au-mouvement-social-au-conseil-departemental/ Maurice Chabert, Président du Conseil Département a jugé utile en tant que Président de cette institution, d'apporter quelques précisions suite au mouvement social de ce mardi 12 janvier 2015 "Je souhaite simplement que la collectivité se mette en conformité avec la loi, point souligné par le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Je peux entendre la volonté de vouloir travailler moins, mais cela n’est ni conforme avec la loi ni en adéquation avec les attentes de nos concitoyens. La règle  s’applique à tout le monde.

Sur le nombre de jours de congés dits « jours du Président » et des jours fractionnés divers au nombre de 7 actuellement, les agents de la collectivité bénéficiaient  d’un dispositif illégal lui aussi pointé par le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Par conséquent,  j’ai tenu là encore à mettre la collectivité en conformité avec la loi.

Au regard là encore des recommandations de la Chambre régionale des comptes,  la demande, faite par des syndicats, du remplacement de tous les départs à la retraite au sein de notre collectivité n’est pas réaliste.

Ce dernier rapport pointait en 2014 pour le Vaucluse des dépenses de fonctionnement trop élevées, il est écrit : « le Vaucluse se caractérise par un niveau de dépenses relativement élevé : avec 117,6 millions d’euros de dépenses nettes en 2012, soit une moyenne de 218 euros par habitant, il se situait 32 % au-dessus de la moyenne de sa strate (165 euros par habitant). Ce niveau s’explique par les caractéristiques de la collectivité (un nombre historiquement élevé d’agents) et le périmètre de ses interventions ».

Au regard de ces recommandations et du contexte financier extrêmement contraint de notre collectivité, à qui l’État supprime 27 millions d’euros en trois ans, il n’est plus possible d’automatiser ces remplacements, il convient de cibler les remplacements là où les besoins sont à mieux satisfaire.


Enfin, concernant les 3 jours d’absence, autorisés jusqu’alors sans obligation de justification d’un certificat médical, la nouvelle majorité départementale ne souhaitait pas cautionner un dispositif anormal. Dans toute société, dans toute entreprise, dans toute structure professionnelle, un employé doit pouvoir justifier de ses absences.

 Si nous avons souhaité éclaircir certains modes de fonctionnement au sein de l’administration du Conseil Départemental, notre majorité tient à  souligner notre volonté de préserver le pouvoir d’achat de nos agents. Nos décisions, si elles ont naturellement  des conséquences sur le temps de travail, n’impacteront pas la rémunération de nos fonctionnaires.

Naturellement, notre souci est l’amélioration du service public départemental.

Pour cela, nous avons pleine confiance dans l’engagement et la loyauté de l’ensemble des agents départementaux dont les missions, nous le savons tous, sont difficiles et exigeantes pour le bénéfice des Vauclusiens".

 
Maurice CHABERT,

Président du Conseil Départemental de Vaucluse
 

]]>
news-1362 Thu, 07 Jan 2016 21:08:00 +0100 Route Départementale 900 à APT http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/route-departementale-900-a-apt/ Pour toujours plus de sécurité, le Département poursuit ses engagements pour accompagner les collectivités locales dans leurs projets d’aménagements urbains. Dans la continuité de la requalification urbaine déjà effectuée sur 650 mètres entre le pont de la Bouquerie et le carrefour des Ocriers, le Conseil départemental va traiter prochainement la section de la RD 900 comprise entre ce même carrefour et le giratoire assurant la jonction avec la RD 943.

Ce chantier fait l’objet d’une assistance technique assurée par la Commune d’Apt et la Communauté de Communes Pays d’Apt Luberon.

Retrouver tous les éléments pour circuler pendant toute la durée des travaux.

Les poids lourds seront obligatoirement déviés (sauf desserte locale) entre le giratoire des Ocres et la Bouquerie par la RD 943, le giratoire route de Bonnieux et l’avenue Philippe de Girard pour rejoindre le pont de la Bouquerie au centre-ville. 

Cette déviation est aussi fortement recommandée pour les véhicules légers.  Naturellement, l’accès des riverains à proximité de la zone de travaux sera maintenu.

La gêne occasionnée aux usagers est réelle mais provisoire, les travaux une fois réalisés, bénéficieront à tous et pour longtemps.

Un projet nécessaire pour répondre au développement urbain et économique ainsi qu’au déplacement des piétons
Des objectifs d’aménagements adaptés au territoire d’Apt :
  • améliorer la sécurité de tous les modes de déplacement,

  • maitriser la vitesse des automobiles,

  • prendre en compte les nouvelles normes pour les personnes à mobilité réduite,

  • embellir l’espace public.

Un chantier planifié

Les travaux (terrassement, voirie, assainissement, espaces verts), vont démarrer le 11 janvier 2016 pour une durée de 12,5 mois, sous réserve des conditions météorologiques et des aléas techniques.

Deux périodes d’arrêts de chantier sont prévues contractuellement afin de limiter les risques de congestion de trafic pendant la saison d'été (mi-juin à mi-septembre 2016) et la saison d’hiver (3 semaines à la mi-décembre).

Un cofinancement

L’opération globale s’élève à 1 750 000 euros

  • 16% pour la Communauté de communes Pays d’Apt Lubéron,

  • 22 % pour la commune d’Apt.

La maîtrise d’ouvrage de l’opération et la maîtrise d’œuvre des travaux sont assurées par les services départementaux.

]]>
news-1430 Fri, 18 Dec 2015 18:36:00 +0100 Séance publique de l’Assemblée Départementale - 29 janvier 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/seance-publique-de-lassemblee-departementale-29-janvier-2016/ Retrouvez l'essentiel de la séance publique  

 

Télécharger "L'essentiel" de la Séance publique du 29 janvier 2016


 

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Séance publique du 29 janvier 2016

 
]]>
news-1478 Fri, 18 Dec 2015 18:36:00 +0100 Compte rendu de la Commission permanente du Département de Vaucluse - 26 février 2016 http://www.vaucluse.fr/no-cache/acces-pratiques/actualites/actualite-detail/actualites/compte-rendu-de-la-commission-permanente-du-departement-de-vaucluse-26-fevrier-2016/ Retrouvez l'essentiel de la Commission permanente  

 


 

 

Télécharger la liste des délibérations votées en Commission permanente du 26 février 2016

 
]]>