Le soutien aux adultes handicapés en établissement

Parallèlement au dispositif d'aide à l'autonomie, des aides existent aussi pour les adultes handicapés vauclusiens vivant (ou envisageant) de vivre en établissement...

 

Les différents types d'hébergement

  • Les Foyers Occupationnels (FO)
    Accueil de personnes adultes inaptes à une activité professionnelle mais autonomes dans les occupations quotidiennes ludiques, éducatives ou sociales.

  • Les Foyers d'Accueil Médicalisés (FAM)
    Accueil d'adultes gravement handicapés (mentalement ou physiquement) inaptes à une activité professionnelle, non autonomes et nécessitant une surveillance médicale.

  • Les Foyers d'Hébergement (FH)
    Accueil de jour et de nuit d'adultes handicapés exerçant une activité professionnelle (en milieu ordinaire ou adapté : ESAT,  anciennement appelé CAT).

  • Les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS)
    Accueil de personnes adultes handicapées physiques, mentales ou atteintes de handicaps associés dans l’incapacité d’accomplir les actes essentiels de la vie courante (s’habiller, se laver…) qui rend nécessaire l’assistance d’une tierce personne ainsi qu’une surveillance médicale et des soins constants.

******************

L'annuaire des hébergements est en cours de refonte. Il sera prochainement à disposition.
Vous pouvez cependant accéder à l'ancienne version.
Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

******************

Les aides financières

AAH - L'Allocation Adulte Handicapé 

L'Allocation aux adultes handicapés est attribuée par la commission des Droits et de l'Autonomie en fonction de la situation de handicap pour assurer à la personne un revenu minimum.

Pour bénéficier de l'AAH, vous devez être atteint d'un taux d'incapacité permanente : 

  • d'au moins 80 %

  • ou compris entre 50 et 79 % et avoir une restriction substantielle et durable d'accès à un emploi du fait de votre handicap qui ne peut être compensé (aménagement d'un poste de travail...).

La demande d'allocation adulte handicapé se fait au moyen d'un formulaire à retirer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

L'allocation aux adultes handicapés est versée, sous conditions de ressources.

 

LE COMPLÉMENT DE RESSOURCES
Le complément de ressources est attribué par la Commission des Droits et de l’Autonomie, sous conditions particulières cumulatives :
-    si vous avez un taux d’incapacité au moins égal à 80 %
-    si vous bénéficiez de l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension vieillesse ; invalidité ou d’une rente accident du travail.
-    si vous n’avez pas atteint l’âge légal de départ à la retraite,
-    si vous avez une capacité de travail inférieure à 5 % déterminée par la CDAPH,
-    si vous n’avez pas perçu de revenus professionnels depuis au moins un an à la date de la demande et vous n’exercez pas d’activité professionnelle,
-    si vous habitez un logement indépendant.

La demande du complément de ressources se fait au moyen d'un formulaire à retirer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Si vous êtes bénéficiaire de l’Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou du Fonds de solidarité invalidité (FSI), vous pouvez recevoir également le complément de ressources ou la majoration pour la vie autonome (non cumulables). Il faut en faire la demande à la MDPH.

La Majoration de vie autonome

La Majoration pour la vie autonome est un complément qui permet aux personnes en situation de handicap vivant dans un logement de faire face aux dépenses que cela implique.

La majoration pour la vie autonome est attribuée automatiquement, sans en faire la demande, si vous remplissez les conditions cumulatives :

  • Percevoir l'allocation aux adultes handicapés – AAH - à taux plein (ou en complément d'un avantage vieillesse ou d'invalidité ou d'une rente accident du travail)

  • Avoir un taux d'incapacité au moins égal à 80 %

  • Disposer d'un logement pour lequel vous bénéficiez d'une aide au logement

  • Résider en France

  • Ne pas percevoir de revenu d'activité à caractère professionnel.

La majoration pour la vie autonome est attribuée automatiquement, sans en faire la demande, dès lors que vous remplissez les conditions d'attribution de l'AAH.

Si vous remplissez les conditions pour bénéficier des deux compléments, vous recevrez uniquement le complément de ressources si vous en faites la demande.


PCH - La Prestation de compensation du handicap

Aide financière destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées (à domicile ou en établissement), l'attribution de la PCH, prestation de compensation du handicap, est faite sur la base du projet de vie exprimé par la personne.

Après une évaluation personnalisée au regard du Geva, l’équipe pluridisciplinaire précise si la situation de la personne est éligible à la PCH en fonction :

  • Du lieu de résidence

  • De l’âge

  • Des restrictions dans l’accomplissement des actes élémentaires de la vie.

La PCH s’adresse aux personnes de moins de 60 ans. Toutefois, toute personne handicapée âgée de moins de 75 ans, dont la perte d’autonomie est survenue avant ses 60 ans, peut faire une demande de PCH, comme les personnes handicapées qui sont toujours en activités sans limite d’âge.


Elle permet de prendre en charge les dépenses liées à un handicap sous différentes manières :

  • Aide humaine

  • Aide technique

  • Aménagement du logement et du véhicule

  • Charges spécifiques et exceptionnelles

  • Aide animalière


Financée par le Département, elle remplace certaines allocations plus anciennes : l'Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) et l'Allocation compensatrice pour frais professionnels (ACFP).

La demande de PCH se fait auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).


Fonds départemental de compensation du handicap

Sous certaines conditions, ce fonds permet d'octroyer des aides complémentaires (hors aides humaines et frais de transport) pour le financement du reste à charge de certains projets liés à la compensation du handicap, après décision d’accord de la CDAPH et le positionnement définitif des organismes financeurs extérieurs.

 

 

Vos contacts

MDPH

Téléphone : vert 0 800 800 579
Appel gratuit d'un poste fixe
Du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 17 heures 30

Fax ou SMS : 04 90 89 40 27
Courriel : accueilmdph@(enlever cette mention entre parenthèses)mdph84.fr

Les cartes de priorité, d'invalidité, de stationnement

La carte européenne de stationnement permet à son titulaire ou à la personne qui l'accompagne de stationner sur les places réservées aux personnes handicapées, gratuitement, sur toutes les places ouvertes au public.

La carte d'invalidité civile a pour but d'attester que son détenteur est handicapé. Elle est accessible sous conditions et permet de bénéficier de certains droits spécifiques notamment dans les transports (priorité dans les files d’attente, accès aux places assises, …) et de bénéficier d’un abattement spécifique à l’impôt sur le revenu.

La carte de priorité, anciennement appelée carte « station debout pénible », permet d'obtenir une priorité d'accès aux places assises notamment dans les transports en commun ou dans les espaces et salles d'attente.

 

Pour obtenir ces cartes : remplir le formulaire de demande, à retirer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Vers le haut