Les enfants handicapés en établissement

Mis à jour le 05/02/2018

Différents dispositifs existent pour accompagner les familles vauclusiennes dans la recherche de la solution la plus adaptée possible.

 

Les formes d'hébergement hors domicile

Selon le degré d'autonomie, les types d'hébergements en institution pour les enfants sont les suivants

 

  •  institut médico-éducatif (IME)

Accueil des enfants de 3 à 20 ans, en internat ou semi-internat. Ces établissements assurent une prise en charge globale de l’enfant, avec des activités éducatives ou préprofessionnelles avec des séances de rééducation (kinésithérapie, ergothérapie, psychothérapie, psychomotricité...).
Ils sont spécialisés en fonction du handicap de l’enfant : déficience intellectuelle, handicap moteur, polyhandicap...
Les prises en charge dans ces différents établissements et services sont dispensés par du personnel spécialisé, selon la structure et le handicap : psychiatre, psychologue, ergothérapeute, psychomotricien, éducateur spécialisé, infirmière, kinésithérapeute, assistant de service social...

  • institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP)

Accueil des enfants, en internat ou semi-internat, présentant des troubles du comportement, ayant des conséquences dans l’accès aux apprentissages et la poursuite de la scolarisation.

  • établissements pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP)

Accueil en internat ou en semi-internat et accompagnement des enfants qui souffrent d'un polyhandicap (association d'une déficience mentale grave à une déficience motrice importante) entraînant une réduction notable de leur autonomie.

Les aides financières

AEEH - L' allocation d’éducation de l’enfant et ses compléments

L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) est destinée à soutenir les personnes qui assurent la charge d'un enfant en situation de handicap. 

L'AEEH n'est pas soumise à condition de ressources

Si le handicap nécessite des dépenses coûteuses ou le recours à une tierce personne, ou si vous êtes parent isolé, un complément d'allocation peut être accordé.

Le montant de l’AEEH est fixé à 129,99 par mois et par enfant y ouvrant droit (montant en vigueur depuis le 1er avril 2014).

La demande d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (de même que de son complément et de la majoration " parent isolé ") se fait au moyen d’un imprimé spécial à retirer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

L’AEEH de base et ses compléments ne sont pas cumulables avec la prestation de compensation du handicap (PCH), sauf pour l’élément 3 (aménagement du logement et du véhicule).

 

 PCH - La prestation de compensation du handicap

Elle permet de prendre en charge les dépenses liées à un handicap sous différentes manières : 

  • Aide humaine

  • Aide technique

  • Aménagement du logement et du véhicule

  • Charges spécifiques et exceptionnelles

  • Aide animalière

La demande de PCH se fait auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

 

Le Fonds départemental de compensation du handicap

Ce fonds permet d’octroyer des aides financières complémentaires (hors aides humaines et frais de transport) pour le financement des projets liés à la compensation du handicap.

Vos contacts

MDPH

Téléphone : vert 0 800 800 579
Appel gratuit d'un poste fixe
Du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 17 heures 30

Fax ou SMS : 04 90 89 40 27
Courriel : accueilmdph@(enlever cette mention entre parenthèses)mdph84.fr

Accueil du public

  • Les matins : lundi, mardi, jeudi

  • Après-midi : mercredi

Vers le haut