L'hébergement en établissement

Mis à jour le 23/06/2017

Lorsque le maintien à domicile n'est plus possible, il existe différentes solutions d'hébergement en fonction du niveau d’autonomie : maisons de retraite, foyers logement, établissements médicalisés...

Choisir le type d'hébergement adapté

Les établissements sont de plusieurs types : plus ou moins médicalisés selon qu'ils ont vocation à accueillir des personnes âgées autonomes, dépendantes ou très dépendantes.

De plus il existe des solutions intermédiaires entre le domicile et l’établissement.

 

Trouver son hébergement

Une fois que vous avez déterminé le type d'hébergement le plus adapté à votre situation, trouvez un établissement correspondant en Vaucluse.
 

Pour une personne âgée autonome

Une personne autonome est une personne capable d'effectuer elle-même les actes de la vie courante.

Elle peut être accueillie :

  • En Résidences Autonomie
    Ces résidences regroupent des logements autonomes assortis d'équipements ou de services collectifs (restauration, blanchissage …) dont l'usage est facultatif. Elles s’adressent à des personnes âgées non dépendantes de plus de 60 ans. Les logements s'organisent autour d'espaces de vie communs et d’activité d’animations.

  • en résidence services dans un ensemble hôtelier

  • en maison d'accueil rurale pour personne âgée (Marpa)
    Il s'agit de structures non médicalisées proposant la location de chambres ou d'appartements et bénéficiant d'équipements et de prestations collectives (par exemples, blanchisserie, restauration, services ménagers...).

Pour une personne âgées dépendante

Une personne dépendante est une personne en perte d'autonomie dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale.

Elle peut être accueillie en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

L'EHPAD, également appelé maison de retraite, est une structure médicalisée proposant un hébergement en chambre individuelle et des soins médicaux. L'établissement permet de bénéficier d'équipements et de prestations collectives (par exemples, blanchisserie, restauration, services ménagers...). Une personne dépendante est une personne en perte d'autonomie dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale.

Vous pouvez formuler une demande d'APA en établissement pour acquitter le tarif dépendance.

Pour une personne âgée très dépendante

Une personne âgée très dépendante est une personne qui se trouve :
•    dans l'incapacité d'effectuer elle-même les actes de la vie courante (par exemple, impossibilité de se laver, de se nourrir),
•    et dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale constante.

Elle peut être accueillie en Unités de Soins de Longue Durée (USLD) ou en unités de soins spécifiques Alzheimer ou syndrome apparenté.

Les USLD dépendent des centres hospitaliers. Ces établissements de soins proposent l'hébergement en chambre individuelle avec des soins médicaux et une surveillance constante. L'admission a en général lieu à la suite d'une hospitalisation ou d'un service de soins de suite de réadaptation.

Vous pouvez formuler une demande d'APA en établissement pour acquitter le tarif dépendance.

Financer son hébergement en établissement

Les frais d'hébergement peuvent être pris en charge en tout ou partie lorsque les ressources de la personne âgées sont faibles.

Si les revenus de la personne âgée ne lui permettent pas de couvrir ses frais d'hébergement et son ticket modérateur (dépenses de santé à la charge du patient), elle peut demander à en bénéficier.

L'aide sociale à l'hébergement, subsidiaire, est versée, à l'établissement, déduction faite :

  • de la participation du bénéficiaire, qui contribue à ses frais d'hébergement à hauteur de 90% de ses ressources personnelles,

  • du devoir de secours du entre époux,

  • du devoir d'assistance mutuelle et réciproque entre personnes pacsées,

  • de l'obligation alimentaire due,

  • de l'allocation logement.

Les conditions à remplir

Le bénéficiaire doit :

  • être âgé de plus de 65 ans
    - ou de plus de 60 ans en cas d'inaptitude au travail (La reconnaissance d’inaptitude doit être reconnue par la CPAM ou autre organisme social)
    - ou bénéficiaire d’une pension d'invalidité de 2ème ou 3ème catégorie obtenue avant 60 ans et perçue jusqu'à la mise en retraite)

  • être de nationalité française ou étrangère (sous réserve de la régularité du séjour)

  • disposer de ressources ne lui permettant pas de régler ses frais d'hébergement

  • être hébergé dans un établissement pour personnes âgées habilité à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale (maison de retraite ou EHPAD, unité de soins de longue durée USLD)

Constitution du dossier

La demande est à déposer auprès du centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS  - CIAS ) de la mairie de son domicile. Ce dernier constitue le dossier et le transmet aux services du Département pour instruction administrative et décision du Président du Département.

 

Vers le haut