Les marnes aptiennes

Mis à jour le 23/06/2017

Accessibilité - à télécharger : Informations pratiques sur les 17 ENS de Vaucluse  (version accessible - Nouvelle fenêtre - txt - 174 Ko)

Des paysages d'une grande originalité


Dans le bassin d’Apt, entre les ocres de Roussillon, de Rustrel et les Monts de Vaucluse, ces paysages présentent une grande originalité car ils sont façonnés sur un substrat de roches sédimentaires où les marnes (roches constituées de calcaire et d'argile) tiennent une grande place.

Ces formations datent principalement du Crétacé inférieur, période géologique qui s'étend de (environ) 145 à 99 Ma. Ce sont des collines peu élevées (jusqu’à 500 m environ) qui se présentent sous forme de grands sillons de marnes gris-bleu qui s’érodent facilement, surtout après de fortes précipitations.

Derniers témoins de l'histoire

La coupe géologique historique entre Apt et Gargas, qui se termine au sommet de la colline de Gargas, était accessible à l’observation et aux études géologiques jusque dans les années 1970. Elle a disparu aujourd’hui, sous l’effet de l’urbanisation et du reboisement. Il ne subsiste pratiquement plus aucune coupe continue des terrains aptiens dans le bassin d’Apt, à l’unique exception de ces quelques buttes de marnes et marno-calcaires bleutés. Ce sont ces derniers témoins qui permettent d’observer le passage de l’Aptien inférieur à l’Aptien supérieur, et qui se situent à proximité immédiate du lieu-dit “La Tuilière”.
Vous pourrez accéder à ces collines d’argiles grises, riches en petites ammonites. Ces fossiles caractéristiques de l’étage Aptien ont été étudiés au XIXe siècle et sont encore aujourd’hui le support de travaux de recherche de nombreux chercheurs géologues.

Infos pratiques

Site non équipé – Pas de sentier - Non accessible au public

ENS situé sur la commune de Saint-Saturnin-les-Apt

Vers le haut