ITER

Mis à jour le 07/02/2017

Le Département accompagne ITER, le projet international de réacteur expérimental thermonucléaire, pour en faire un levier de développement durable dans le Vaucluse.

ITER et le Vaucluse : une énergie nouvelle pour nos territoires

  • Le projet ITER en quelques mots :
    ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) est une expérience scientifique à très grande échelle qui doit démontrer la faisabilité scientifique et technologique de l'énergie de fusion, et ouvrir ainsi la voie à son exploitation industrielle et commerciale.
    L’objectif de ce type de réacteur est d’obtenir un moyen de production énergétique massive permettant d’exploiter une source d’énergie quasi inépuisable et peu polluante. Le projet de coopération scientifique internationale ITER vise la construction d’un prototype produisant de l’électricité à l’horizon 2050 à partir de la fusion nucléaire.
    C’est un enjeu qui réunit, dans le cadre du traité signé le 21 novembre 2006, la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la République de Corée et l’Union européenne.

  • La localisation du projet ITER
    Le projet est mené sur le site de Cadarache, situé sur le territoire de la commune de Saint-Paul-les-Durance, dans le département des Bouches-du-Rhône. Le Commissariat à l’Énergie Atomique dispose d’installations sur ce site depuis 1959.

  • Coût du projet
    Construction (10 ans) : 4 725 millions d’euros
    Exploitation (par an, pendant 20 ans) : 265 millions d’euros

    Financement de la construction d’ITER
    Collectivités territoriales : 447 millions d’euros

    • Région Provence-Alpes-Côte d’azur : 152 millions d’euros

    • Département des Bouches-du-Rhône : 152 millions d’euros

    • Département de Vaucluse : 28 millions d’euros

    • Département du Var : 30 millions d’euros

    • Département des Alpes de Haute Provence : 10 millions d’euros

    • CAPA : 75 millions d’euros

État (dont dotation du Commissariat à l'Énergie Atomique - CEA) : 448 millions d’euros
Total France : 895 millions d’euros

Autres pays partenaires : 3 830 millions d’euros

Total : 4 725  millions d’euros

Le Département de Vaucluse, partenaire d’ITER

Le Schéma Départemental de Développement Durable " Vaucluse 2015 "  considère ITER comme un levier de développement des territoires situés à proximité (principalement le sud Luberon pour la partie vauclusienne).

Le département de Vaucluse se mobilise à hauteur de 28 millions d’euros au projet ITER en comptant notamment sur les effets induits d'un projet de cette envergure.

L'arrivée d’employés, la nécessité de technologies de pointe, les besoins en termes d'accès sont des opportunités économiques qui participent à :

  • la dynamisation des filières industrie et énergie

  • l’émergence des pôles de compétitivité

  • la structuration de la filière énergies renouvelables

  • le développement résidentiel (artisanat, commerces, services à la personne...)

  • le développement des axes de communication pour développer des accès rapides et efficaces.

Une action coordonnée et partenariale
Le secteur concerné par l’implantation d’ITER – le " Val de Durance " – se situe à l’intersection de plusieurs espaces :

  • 4 départements

  • 1 communauté d’agglomération

  • 4  communautés de communes

  • 2 Parcs naturels régionaux (le Luberon et le Verdon).

Ces espaces sont à la fois reliés et séparés par la Durance.

C’est pourquoi l’action du Département de Vaucluse s’inscrit dans le cadre plus large des réflexions en cours sur l’aménagement du " Val de Durance ".

Vers le haut