La lecture publique

Le Département s’engage sur de nouveaux enjeux de développement pour lesquels la lecture et le livre sont centraux.

 

La lecture publique, une compétence nécessaire

Les lois de décentralisation ont attribué aux Départements la compétence de lecture publique. Riche d’un réseau dynamique de plus de 100 bibliothèques réparties sur le département, le Vaucluse s’engage sur de nouveaux enjeux de développement pour lesquels la lecture et le livre sont centraux :

  • En matière d’éducation, en participant de la réussite scolaire par la pratique de la lecture,

  • En matière de culture, par le développement et l’accompagnement des bibliothèques, a fortiori lorsqu’elles constituent parfois le seul équipement culturel des communes rurales,

  • En matière de formation « tout au long de la vie » et de citoyenneté, en favorisant l’accessibilité numérique au livre et à la lecture.

 

LE SERVICE LIVRE ET LECTURE

Le Service Livre et Lecture, rattaché à la Direction de l'Insertion, de l'Emploi, des Sports et de la Citoyenneté, accompagne à la créationde bibliothèques sur l'ensemble du territoire et met en oeuvre une politique "départementale" du livre et de la culture. 102 communes du département bénéficient actuellement de ses services.

Ses principales missions :

 

  • prêter des documents aux bibliothèques qui relèvent de ce qu'il convenu d'appeler son réseau,

  • informer, conseiller et soutenir les acteurs de terrain,

  • professionnaliser les pratiques des personnes qui gèrent les bibliothèques et apporter son expertise en matière de livre et lecture,

  • accompagner les bibliothèques dans leurs efforts d'animation auprès des différents publics accueillis.

Ce service s'implique également dans un certain nombre d'actions transversales qui participent à la définition d'une politique départementale du livre et de la lecture :

  • sensiblisation des personnels de la petite enfance aux enjeux du livre et de la lecture,

  • des interventions conduites auprès d'autres types de publics (centres de loisirs, associations jeunesses...).

 

Le rôle central du livre et de la lecture

La lecture, au sens traditionnel du terme, est en perte de vitesse, du moins est-ce le constat
que beaucoup font, qu’ils soient acteurs de l’éducation, du monde de la culture, ou acteurs de l’insertion.

Il est salutaire d’affirmer que la lecture est l’affaire de tous et qu’elle n’est pas en effet du seul fait de l’action volontariste des politiques publiques en faveur du livre et du développement de la lecture publique.

 

Les bibliothèques, premier réseau culturel de France

91% des Français se sont rendus en bibliothèque au cours de leur vie, c’est ce qui ressort de la toute récente étude sur la fréquentation des bibliothèques : un taux en hausse, qui peut surprendre par rapport à la précédente étude menée en 2005. Pour autant, 9% n’ont jamais mis les pieds en bibliothèque soit environ … 6 millions de personnes.

40% des Français ont fréquenté une bibliothèque municipale au moins une fois au cours des douze derniers mois. Mais les usages ont profondément évolué, et, aussi paradoxal que cela puisse paraître et en dépit de la place encore prépondérante de l’emprunt de livres, le taux d’inscrits en bibliothèque décroit au profit d’une fréquentation accrue des équipements pour d’autres pratiques que celles liées au livre et à la lecture.

On observe donc que les bibliothèques, loin d’être désertées, constituent le premier réseau culturel de France. Une modification en profondeur du rapport qu’entretiennent les Français avec l’institution bibliothèque est à l’œuvre ; cette dernière s’est adaptée de manière progressive mais constante à l’évolution des attentes et des besoins de son public. Elle s’affirme aujourd’hui comme un service de proximité, largement plébiscité, mais dont la diversification des activités et des services se doit d’être soutenue et accompagnée en faveur de la lecture.


 

Direction de l’Insertion de l’Emploi des Sports et de la Citoyenneté

Département de Vaucluse
Téléphone : 04 90 16 15 00

Vers le haut