Les Cordeliers de Vaison

Mis à jour le 05/02/2018

Un diagnostic d’archéologie préventive, réalisé par le Service d’Archéologie du Département de Vaucluse dans le centre-ville de Vaison-la-Romaine en avril 2016, a été l’occasion de reconstituer l’histoire d’un petit îlot urbain anciennement occupé par un couvent de Cordeliers.

Le souvenir de cet îlot s’est aujourd’hui perdu et  ne demeurent visible,s que deux des petites fenêtres cintrées de son église.

Il est situé dans un secteur de l’agglomération vaisonnaise encore appelé quartier "Notre Dame" au XIXe siècle et plus anciennement encore quartier "Notre Dame des Champs", sans doute du fait de la présence d’une ancienne chapelle placée sous le vocable de Notre Dame.

Un important et long travail de recherche en archives, tant aux Archives Municipales de Vaison-la-Romaine qu’aux Archives Départementales de Vaucluse, est venu alimenter notre connaissance jusque-là très lacunaire de l’histoire de ce quartier, et plus particulièrement de celle d’un couvent de Cordeliers qui s’y installa au début du XVIIe siècle, intégrant une chapelle et un ermitage dits de Notre-Dame des Champs datables quant à eux de la fin du Moyen-Âge au plus tôt.

Si les sources archivistiques concernant le seul couvent des Cordeliers se sont avérées rares et peu disertes, les observations de terrain, complétées par les recoupements et synthèses effectués à partir des multiples informations collectées, ont en revanche permis de proposer une localisation et une description sommaire des bâtiments du couvent tel qu’il devait se présenter jusqu’à la Révolution Française. La consultation des archives notariales a par ailleurs permis de restituer le devenir du couvent à l’époque postrévolutionnaire — son morcellement et son acquisition par différents propriétaires, le démantèlement de son église, et sa disparition progressive dans le tissu urbain —  et d’appréhender la transformation du parcellaire du quartier qui s’en est suivie jusqu’à nos jours.

Vers le haut