Un diagnostic d'archéologie à Cavaillon

Mis à jour le 05/02/2018

Du 2 au 12 octobre 2017, un diagnostic d’archéologie préventive a été réalisé par le Service d’archéologie du Département à Cavaillon.

Il a concerné un terrain d’une surface totale de 7280 m², situé allée Romain Baud dans le quartier des Vergers.

Cette opération a été prescrite par l’Etat suite à une demande volontaire de diagnostic déposée par la Communauté d’agglomération Luberon Monts de Vaucluse. Cette collectivité souhaitait avoir un avis sur la faisabilité d’un futur aménagement de cette zone du point de vue de l’archéologie. Il s’agit en effet d’une zone archéologique sensible, qui se trouve à proximité de terrains ayant livré des vestiges d’occupation protohistorique et antique. Deux puits et une fosse avaient notamment été mis au jour en mars, lors d’un précédent diagnostic réalisé sur des parcelles voisines. Cette opération avait également été effectuée par le Service d’archéologie du Département. L’un des puits, partiellement fouillé, avait révélé un comblement datant de l’âge du Fer.

A l’occasion du chantier du mois d’octobre, dix sondages ont été réalisés. Ils se sont révélés négatifs d’un point de vue archéologique. Seul le comblement de ces parcelles à une époque très récente (probablement le début du XXIe siècle) a pu être documenté sur la profondeur atteinte : il s’agissait en effet d’une ancienne carrière en activité au XXe siècle (on peut voir la progression de son extension sur des photographies aériennes).

En conséquence, les travaux à réaliser ne devraient pas entraîner de destructions de vestiges. Dans l’attente d’un rapport d’intervention détaillé, cette information a été transmise au Conservateur Régional de l’Archéologie.

Etant donné les résultats de ce diagnostic, il peut choisir d’autoriser les aménageurs à poursuivre leur projet sans qu’une fouille ne soit prescrite.

Vers le haut