Découvrez le dernier 84 Le Mag

Mis à jour le 13/04/2018

N° 105

 

Fiche détaillée de CHABERT Maurice

Ensemble, portons le Vaucluse au sommet

Le numéro de 84 Le Mag que vous tenez entre les mains n’est pas un numéro spécial.
Comme chaque trimestre, vous y trouverez de nombreux articles consacrés à
l’actualité de votre département, aux Vauclusiennes et aux Vauclusiens qui nous le
font aimer, à notre patrimoine exceptionnel, comme une balade à la forteresse de
Mornas…

Mais ce numéro de printemps revêt à nos yeux une importance particulière car nous arrivons à mi-mandat. Le temps est venu de nous retourner sur le chemin parcouru avant de nous tourner résolument vers l’avenir. Je le dis sans fausse modestie, nous avons tout lieu d’être fiers du travail accompli par la majorité depuis le printemps 2015. D’autant qu’au cours de ces trois dernières années, nous avons dû nous adapter aux changements découlant de la loi NOTRe, ce qui signifie Nouvelle Organisation Territoriale de la République.

En clair, il fallait prendre acte d’une nouvelle répartition des compétences entre collectivités locales. Ce qui aurait pu cantonner le Conseil départemental à ses missions premières que sont l’aménagement et l’entretien des routes et des collèges d’une part et l’accompagnement social d’autre part.

Nous avons fait un choix différent et ce n’était pas, croyez-moi, le plus facile.
Nous avons fait le choix de l’ambition, car nous voulions avant tout être utiles à notre territoire, à tout notre territoire. Cette politique s’illustre dans le dossier de ce numéro de 84 Le Mag, où vous pourrez découvrir tout à la fois les réussites de ces trois dernières années et le nombre considérable de projets majeurs désormais lancés par le Conseil départemental, tous concrets, tous budgetés, car nous ne sommes pas du genre à pratiquer les effets d’annonce.

Il est impossible de tous les citer ici mais je pense en particulier au déploiement complet de la fibre optique d’ici 2022 dans la zone d’intervention publique, avec 14 ans d’avance sur le calendrier arrêté par l’ancienne majorité, aux grands chantiers routiers que sont la déviation d’Orange, la déviation de Coustellet, le réaménagement du carrefour de Bonpas, l’extension des véloroutes existantes et l’aménagement d’une nouvelle véloroute entre Bonnieux et Cheval-Blanc, la construction de nouvelles Archives départementales, la création d’une plateforme numérique destinée à ramener les allocataires du RSA vers l’emploi… Et aussi des dizaines de projets auxquels le Conseil départemental va prendre part à travers sa politique de soutien aux communes et aux intercommunalités, à laquelle rien ne l’oblige mais que nous
avons jugée essentielle.

Cette ambition est collective, et ce mot n’est pas anodin. Collective, parce qu’elle est portée par toute la majorité, qui se compose, outre moi-même, de Dominique Santoni, Thierry Lagneau, Laure Comte-Berger, Jean-Baptiste Blanc, Elisabeth Amoros, Suzanne Bouchet, Christian Mounier, Corinne Testud-Robert, Jean-Marie Roussin, Pierre Gonzalvez et Clémence Marino-Philippe. Elle est collective, aussi, parce qu’elle est celle de toutes les Vauclusiennes et de tous les Vauclusiens qui aiment ce département.

Cette vision d’un Vaucluse qui se développe et profite pleinement des révolutions technologiques en cours, qui construit son futur sans rien renier de ses traditions, nous ne la portons pas seulement pour vous. Nous la portons avec vous.

 


Maurice CHABERT,
Président du Conseil départemental de Vaucluse

 

Vers le haut