Découvrez le dernier 84 Le Mag

Mis à jour le 03/07/2018

N° 106

 

Fiche détaillée de CHABERT Maurice

En Vaucluse,
découvrez votre nature !

Quel que soit le moment de l’année, le Vaucluse dévoile ses richesses au promeneur.

Toutefois, c’est à la belle saison, assurément, qu’il se découvre le mieux. La douceur de vivre dans notre département est bien connue et beaucoup nous l’envient. En témoigne le nombre de touristes qui affluent du monde entier pour profiter de la douceur de notre département.

Avec le retour du soleil vient le moment de profiter, notamment d’un moment entre amis ou en famille, à déguster les saveurs locales autour d’un verre de vin bio en terrasse.

C’est aussi l’époque où l’on quitte la torpeur estivale pour se réfugier au frais, dans l’un de ces nombreux théâtres qui foisonnent à Avignon pendant le Festival pour y apprécier un bon spectacle.

C’est également l’occasion de trouver du temps pour (re)découvrir les richesses de notre patrimoine.

En cette période, et à travers ce numéro estival, nous vous invitons à divers voyages dans le temps et dans l’espace. Qu’il s’agisse d’un retour à l’époque où l’artisanat autour de l’osier faisait prospérer le village de Cadenet, ou encore du glorieux passé romain de la ville d’Apt.

Pour les plus sportifs, le Vaucluse offre un terrain de jeu hors pair : la montée du Ventoux en vélo, les randonnées dans le Luberon ou les escapades sur le Rhône, en kayak ou en paddle, sont autant de façons de découvrir à la fois l’environnement, la faune et la flore qui peuplent le Vaucluse.

La faune et la flore, voilà sans doute l’une des plus belles richesses de notre département. Et si, cet été, vous quittiez les villes, si vous abandonniez les sentiers battus pour découvrir un Vaucluse grandeur nature ? L’extraordinaire diversité des paysages invite naturellement à la découverte, à la détente, et pourquoi pas à l’aventure ! Des pentes du Ventoux aux eaux fraîches de l’Aiguebrun, des Dentelles de Montmirail au Parc du Luberon, c’est un département tout en contraste qui se découvre aux yeux des plus curieux. Sans oublier ces forêts qui couvrent 37% de notre territoire. Une mosaïque de paysages et autant d’atmosphères. Mais cette richesse, si elle est une chance, est également fragile. Il en va de notre responsabilité collective de la préserver, et notamment pour le Conseil départemental de Vaucluse, qui abrite 18 Espaces Naturels Sensibles sur son territoire. Des ENS qui, en accueillant le public, permettent de sensibiliser chacun aux enjeux environnementaux.

Dans ce magazine, vous découvrirez quelques-uns des plus beaux lieux du Vaucluse. Quelques idées de balades, également. La lecture de ces textes, et les photos qui les accompagnent vous inciteront, je l’espère, à chausser vos souliers de randonnée et à partir explorer le territoire.

Et qui sait : au détour d’un chemin ou les yeux rivés au ciel, vous aurez peut-être la chance de rencontrer l’une des espèces animales qui peuplent notre territoire : chevreuils, chamois, guépier d’Europe au plumage si coloré ou encore le fameux vautour percnoptère reconnaissable à sa crête blanche. Mais ce numéro n’est qu’un teaser, une invitation au voyage. Alors soyez encore plus curieux que nous : laissez-vous guider par votre instinct d’explorateur, cédez à vos envies d’évasion et vous serez surpris par la beauté sauvage du Vaucluse.

Je vous souhaite à tous un été ensoleillé et plein de découvertes !


Maurice CHABERT,
Président du Conseil départemental de Vaucluse

 

> 84 Le MAG - N°106

Vers le haut