Le fauchage dit "raisonné"

Toujours plus pour un environnement durable

Afin de développer un ensemble de bonnes pratiques destinées à mieux prendre en compte les aspects environnementaux et économiques, le Conseil départemental de Vaucluse fait évoluer sa politique de fauchage vers un fauchage raisonné. Par cette démarche, il s’agit de répondre aux objectifs suivants :

  • Préserver la biodiversité en :

- retardant la 1ère passe de fauchage pour s’adapter au cycle de croissance de la végétation.
Il s’agit donc de laisser pousser la végétation soit jusqu’à la hauteur gênante pour la circulation (environ 40 cm), soit à la formation des épis ou de la floraison.

- limitant le nombre de passes : jusqu’à présent, en moyenne, trois passes étaient réalisées, parfois 2 en secteur de montagne ou en rase campagne.

L’objectif est désormais de réaliser la 1ère passe sur l’accotement dès maturité de la végétation (soit environ 40 cm) jusque dans le courant de l’été, sur l’ensemble du réseau.
Une 2ème passe sera éventuellement effectuée en fonction de la végétation, et ne sera pas réalisée sur le réseau de desserte locale.

Entre l’automne et l’hiver, un fauchage d’entretien et de débroussaillement sera mis en œuvre si nécessaire sur les abords des routes.

- luttant contre les espèces invasives.

  • Continuer à assurer la sécurité des usagers, en intervenant ponctuellement dès que nécessaire pour préserver la visibilité des usagers.

Le fauchage raisonné, une technique moins coûteuse :

 

  • une meilleure connaissance du patrimoine routier pour ajuster les niveaux de services et le nombre de passes de fauchage,
  • une optimisation de la politique d’entretien et d’achat du matériel.