Le Débat d'orientations budgétaires

L’article L 3 312-1 du Code Général des Collectivités locales dispose que «dans un délai de deux mois précédant l’examen du budget, un débat a lieu au Conseil départemental sur les orientations budgétaires».
Il apparaît comme un temps privilégié dans la vie d’une collectivité. Il est, en effet, un moment d’échanges et de débats au sein de l'assemblée départementale.

Avec l’approbation de la stratégie «Vaucluse 2025-2040» le 22 septembre 2017, le Conseil départemental a défini sa vision du territoire à l’échéance 2040 et sa feuille de route pour y contribuer à l’échéance 2025. «Vaucluse 2025-2040» constitue également le cadre de référence de la collectivité pour moderniser son action publique.

 

 

Le Rapport d'orientations Budgétaires 2019  a été présenté le 23 novembre 2018 en séance publique

La stratégie départementale s’articule autour de quatre axes :

  • Accompagner un développement fondé sur l’identité du Vaucluse :

L’objectif est de renforcer les capacités productives du Vaucluse, en veillant à leur ancrage dans la proximité, en harmonie avec l’écosystème naturel.

Il s’agira également de privilégier un modèle économique valorisant les complémentarités entre les territoires urbains et ruraux et le soutien à la dynamique métropolitaine.

Pour cela, le Conseil départemental accompagnera les initiatives et les projets autour de deux vecteurs d’excellence : la naturalité d’une part, la culture et l’économie créative d’autre part.

En lien avec les Opérations d’Intérêt Régional (OIR) déployées par la Région dans le Schéma Régional de Développement Economique (SRDE), le Vaucluse sera également très concerné par les OIR « logistique et mobilités durables » et « e-santé - silver économie ».

 

  • Soutenir la structuration de territoires de proximité :

le Conseil départemental de Vaucluse souhaite accompagner la structuration des territoires, dans un objectif d’attractivité résidentielle et économique, de qualité de vie, de cohésion sociale et de proximité des services, mais aussi de préservation des richesses et des ressources naturelles.
Cela se traduira par l’accompagnement de la nécessaire montée en puissance des intercommunalités, via notamment les démarches de développement local et le renforcement des capacités locales d’ingénierie.

 

  • Contribuer à une société plus inclusive et solidaire :

Le Conseil départemental, chef de file en matière d’autonomie des personnes et d’action sociale, vise un accompagnement global et innovant des différents publics en précarité. Il permet le renforcement des capacités et de l’autonomie des personnes par une approche intégrée dans leurs parcours de vie et intégrant l’accès à l’environnement professionnel, social, culturel et sportif.