La forêt des cèdres du petit Luberon

A l’ombre des cèdres de l’Atlas

Qui eut donc l’idée, en 1861, de semer des graines de cèdres des confins de l’Atlas, à 700 mètres d’altitude sur la crête du petit Luberon ?

Ces forestiers convaincus qui reçurent le soutien des communes de Bonnieux, Lacoste et Ménerbes ont eu le nez creux : désormais plus que centenaires, les arbres majestueux proposent sur plus de 10 km, une balade exceptionnelle totalement accessible à pied, en vélo et même pour les personnes à mobilité réduite qui bénéficient d’un sentier aménagé en bois… de cèdre évidemment.

Ce souci d’accueillir chacun est poussé dans les moindres détails puisque même les panneaux pédagogiques sont à hauteur de fauteuil, traduisant la volonté de partager avec tous, la beauté rare des lieux.

Pas de risque non plus d’un torticolis le nez en l’air vers les cimes : à l’ombre des grands arbres, dans les clairières, partout où le soleil glisse ses rayons, on trouve une infinie variété de plantes.

La précieuse Orchys de Bertolon, les Iris nains, les Joubarbes ou
le Genêt de Villars ponctuent de jaune la nature environnante.
La bonne idée est d’y venir en famille, muni d’un pique-nique, en se fixant comme objectif la découverte de la vue depuis le belvédère du Portalas, dominant la basse vallée de la Durance.

Le parcours se fait aisément en une heure trente, mais on prend
le pari : vous y resterez plus longtemps, à l’ombre des grands cèdres.

 

• Site équipé
Sentier de découverte
• Accessible aux personnes à mobilité réduite : label tourisme handicap
• Parcours : 1 heure 30 - niveau facile
Accessibilité : parking à proximité immédiate
• Revêtement avec gravillons, pas de dénivelé
• Bornes en relief, panneaux pédagogiques à hauteur