L’urgence est la priorité des pompiers

Actualité du 25/03/2017
Santé

Éviter que chaque appel non justifié nuise aux personnes qui en ont réellement besoin…

A compter du 1er mars, certaines interventions non urgentes occasionneront une participation aux frais afin de recentrer l’activité des sapeurs-pompiers de Vaucluse sur les missions prioritaires qui sont les leurs.

L’objectif : faire baisser le nombre d’interventions non urgentes.

Les interventions payantes… c’est quoi ?

Les interventions payantes regroupent toutes les interventions qui ne relèvent pas des obligations statutaires fixées par l’article L 1424-2 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Cette liste, arrêtée par le conseil d'administration du sdis 84, concerne :

  • Les destructions de nuisibles (exemple hyménoptères)

  • Le dégagement de personne bloquée en ascenseur

  •  L’ouverture de porte

  • La capture d’animal

  • Le soutien aux ambulances privées, smur ou autres

  • L’épuisement de locaux non consécutif à des intempéries

  • La reconnaissance relative au déclenchement intempestif d’une alarme gérée par une société de télésurveillance

  • Le transport inter-hospitalier hélico/centre hospitalier

  • Les interventions pour pollution

  • Les opérations d’assistance hors accident et sans victime

Comment cela fonctionne ?
Lors de l’appel au 18-112, l’opérateur :
  • vous précise si votre demande d’intervention se rattache directement aux missions du sdis ou est de nature à être assurée par un prestataire privé,

  • s’assure que vous avez bien compris le caractère «payant» de l’intervention et le cas échéant et vous indique le montant estimatif.

Sur place, le Commandant des opérations :
  • s’assure que vous avez bien été informé lors de votre appel,

  • remplit avec vous l’accord préalable de paiement.

Attention : la prestation des sapeurs-pompiers n’est effectuée qu’une fois le document signé !

Après l’intervention, le service financier du sdis :
  • vous transmet une facture sur la base du document que vous avez signé avec le commandant des opérations pendant l’intervention.

Pour en savoir plus :

Vers le haut