La préservation du patrimoine « pierres sèches »

De très nombreux murs de soutènement réalisés en pierres sèches

Les techniques de construction en pierre sèche viennent de faire l’objet d’une inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO (novembre 2018). Aussi, quand cela est possible, les services du Conseil départemental de Vaucluse privilégient cette technique pour :

  • La reprise du mur de la Distillerie à Apt (RD 113) en 2016,
  • La reprise d’un mur de soutènement à Saint Trinit (RD 157a) en 2017,
  • La reconstruction d’un mur de soutènement à Lioux (RD 60) en 2018,
  • La reprise d’un mur de soutènement à Saint Martin de Castillon (RD 48) en 2019.