Le réseau routier départemental

Travaux de sécurisation, entretien des abords routiers (bas-côté, fossé et talus...), réfection des revêtements, signalisation, modernisation des infrastructures existantes...

Chaque année, le Conseil départemental engage près de 48 millions d'euros pour l'entretien, la rénovation et la construction des 2 330 km de routes départementales dont il a la charge.

Au cœur de l'action économique et touristique, la route est un enjeu essentiel pour le Vaucluse et les Vauclusiens. Avec 70 000 véhicules par jour, l'axe Avignon-Carpentras (RD 942) est plus fréquenté que l'autoroute A7.

Le Département remet à niveau des voies transférées par l'État, renforce les structures de chaussée des axes structurants et veille à garantir la sécurité par itinéraire.

Le Conseil départemental a réalisé en 2013 un nouveau diagnostic routier prolongé par un plan routier pluriannuel. L'objectif est de renforcer au maximum :

  • la sécurité des voies,
  • d'assurer le maintien d'un réseau de qualité
  • d'améliorer en permanence les conditions de circulation. C'est le rôle des agences et centres routiers de Vaucluse.

Un réseau routier dense

  • 2330 km dont 75 km de 2x2 voies
  • 443 km d'itinéraires d'intérêt régional
  • 340 km d'itinéraires de développement territorial
  • 1547 km de réseau de desserte locale
  • 60 km de véloroutes dont 55 km en site propre, entièrement dédiées aux modes de circulation doux.