Attendre un enfant

Mis à jour le 23/06/2017

Pour tout savoir sur le suivi médical de la grossesse et les démarches administratives à faire.

 

Où trouver aide et conseils ?

  • Dans les Centres Médico-Sociaux

L'équipe médico-sociale du centre médico-social (CMS) le plus proche de chez vous est à votre disposition.
Son rôle est d'accueillir les futures mères, de répondre à leurs questions et de trouver des solutions à vos difficultés, qu'elles soient familiales, psychologiques ou sociales.

Dans un CMS vous aurez accès aux professionnels de PMI pour : des consultations (prescriptions de bilans sanguins et échographie), des informations sur la préparation à la naissance, une orientation si nécessaire vers d'autres services spécialisés, des entretiens de soutien à la fonction parentale en lien avec votre grossesse.

Consultez notre plaquette : Guide pratique maternité

 

  • Dans les centres d'éducation et de planification familiale (CPEF)

Les CPEF sont là pour répondre à vos questions sur les relations amoureuses, le premier rapport sexuel, la sexualité en général, les violences conjugales, les relations familiales, le désir ou le non désir d'enfant, la planification des grossesses, la contraception, l'arrêt d'une grossesse, l'IVG...

 

Le suivi médical de la grossesse

7 examens prénataux sont remboursés à 100 % pendant votre grossesse par la Sécurité Sociale ainsi que 3 échographies au cours des 3e, 5e et 8e mois.

 

Entretien de début de grossesse avec un médecin ou une sage-femme

Cet entretien est proposé à tous les futurs parents. Il est pris en charge à 100 % par votre organisme de couverture sociale dès que vous avez fait votre déclaration de grossesse 

Pour tout savoir sur l'entretien de début de grossesse.

 

Maladies pendant la grossesse : prévenir la listériose et la toxoplasmose

Ces 2 maladies sont rares mais peuvent être graves pour votre bébé.

Certaines précautions sont à prendre en termes de : 

  • hygiène

  • consommation de certains aliments

  • cuisson et conservation des aliments

Trouvez toutes les précautions à prendre dans le dépliant : Listériose, toxoplasmose comment les éviter.

Les démarches administratives

 

dans les 3 mois : Déclarer la grossesse

Faites remplir la déclaration de grossesse par le médecin ou la sage-femme de votre choix au plus tard avant la 14ème semaine après les dernières règles.

 

Juste après la naissance : déclareR l'enfant et le reconnaître

Reconnaître son enfant, lorsque le couple n'est pas marié, c'est créer la filiation.

Déclarer son enfant, c'est dire qu'il est né et, de ce fait, lui donner une existence juridique.

Dans tous les cas : la déclaration doit être faite dans un délai de trois jours après la naissance

  • Si vous êtes mariés

  • Le père (ou une autre personne de votre choix, l'hôpital ou la clinique, s'il vous le propose) doit déclarer la naissance à la mairie du lieu de naissance. L'enfant étant d'une filiation dite " légitime ", c'est la seule démarche à faire.
    Dans tous les cas, cette déclaration EST OBLIGATOIRE dans les 3 jours qui suivent la naissance.

  • Si vous n'êtes pas mariés

  • En plus de la déclaration, chaque parent doit reconnaître l'enfant.

    La reconnaissance pour les couples non mariés

    Elle peut se faire avant ou après la naissance par chacun des parents (ensemble ou séparément).

    Lorsque les parents la font séparément, l'autre parent est averti par lettre recommandée avec avis de réception par la mairie dans laquelle la déclaration a été établie si l'identité et l'adresse de l'autre parent sont connus de la mairie.

    Au moment de cette reconnaissance, l'officier d'état civil doit vous donner lecture des articles du Code Civil relatifs à l'autorité parentale et à la contribution des parents et vous délivre un certificat de pré-reconnaissance qu'il faut donner à la maternité lors de l'accouchement.

    Ne pas oublier d'emporter à la maternité les documents de la mairie qui attestent de la reconnaissance si celle-ci a été faite avant la naissance. 

     

    Le prénom de l'enfant

    Il peut avoir plusieurs prénoms, dans un ordre choisi par les parents. N'importe lequel peut être choisi comme prénom usuel. 

    Téléchargez le dépliant La reconnaissance de l'enfant et l'autorité parentale (pdf 354 Ko - mise à jour : janvier 2016)

    Qu'est-ce que l'autorité parentale ?

    L'autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs à assumer jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant. Elle permet d'assurer sa sécurité, sa santé et son éducation dans le respect dû à sa personne.

    Qui détient l'autorité parentale ?

    • Si vous êtes mariés : les deux parents, y compris s'ils sont séparés (sauf si un jugement de divorce en dispose autrement).


    • Si vous n'êtes pas mariés :

      • si un seul parent a reconnu l'enfant :  il exerce alors seul l'autorité parentale


      • si le deuxième parent reconnait l'enfant durant sa première année, il partagera alors l'autorité parentale.


      • si les deux parents l'ont reconnu ensemble : ils exercent alors cette autorité en commun.

      • Lorsque le deuxième parent a reconnu l'enfant après la première année de vie, il n'a pas l'autorité parentale.
        Dans ce cas, les pères et mères qui souhaitent exercer ensemble cette autorité devront faire une déclaration conjointe auprès du greffier en chef du Tribunal de Grande Instance. L'un des parents peut également saisir le juge aux Affaires familiales.

    Vers le haut