Les véloroutes et voies vertes

Mis à jour le 06/12/2018

Les " Véloroutes " sont des itinéraires permettant aux cyclistes de relier différentes régions en toute sécurité.

 

 

Généralement elles empruntent les voies vertes, des voies partagées, des pistes cyclables, ou encore des bandes multifonctions en bordure de route. Les voies vertes sont des aménagements exclusivement réservés aux déplacements non motorisés. Accessibles au plus grand nombre sans exigence physique particulière, la sécurité des usagers y est garantie.

L'aménagement de la Voie verte ViaRhona est cofinancé par l'Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Economique Régional (FEDER)

LA Via RhOna "Du Léman à la méditerranée" : eurovelo 17

Elle est opérationnelle depuis l’automne 2017 sur toute la traversée du Vaucluse, de la limite Nord au niveau de Lapalud à la traversée du Rhône sur le Pont Daladier à Avignon.

Elle consiste en l'aménagement de 610 km de véloroute reliant le lac Léman à la Méditerranée.

Suivant le cours du Rhône, elles est constituée successivement d’itinéraires en voie partagée et de voies vertes.

Afin d’assurer au plus tôt la continuité de cette véloroute, des tronçons provisoires seront dans les années à venir, détournés vers l’itinéraire définitif, au fur et à mesure de son aménagement.

Un tronçon en voie verte a été aménagé et mis en service en 2017 entre le Plan d’Eau des Girardes à Piolenc et Caderousse, tandis que la traversée d’Avignon emprunte le Chemin des Canaux, aménagé en piste cyclable jusqu’aux remparts au niveau de la Porte Thiers.

Les travaux d’aménagement en site propre se poursuivent en 2018-2019 entre Mornas et Piolenc, ainsi qu’au niveau de la Lamotte du Rhône pour le franchissement en sécurité de la RD994.

LA MÉDITERRANÉE A VÉLO : eurovelo 8 (véloroute du calavon)

Elle constitue un maillon du projet "EuroVelo n°8" reliant Cadix (Espagne) à Athènes (Grèce) en vélo, en passant par l'île de Chypre sur une longueur de 5 888 km, traversant deux régions en France et 9 départements sur 670 km.

Elle consistera à terme en 49 km de véloroute aménagée dans le Vaucluse, entre la limite Est du département et Cavaillon.

A ce jour, 36 km sont réalisés, dont une majorité de voies vertes, des structures adaptées aux cyclistes, qui relient Saint-Martin-de-Castillon à Robion en passant par Apt et par le Pont Julien.

Avec un revêtement lisse et un dénivelé n'excédant pas 2 %, elle est adaptée à tous : piétons, cyclistes, rollers et personnes à mobilité réduite.

Dès l’été 2018, la continuité de l’itinéraire dans toute la traversée du département sera assurée, notamment grâce à la signalisation d’itinéraires provisoires sur les tronçons restant à aménager.

Elle est réalisée par le Département avec le partenariat financier de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le Parc naturel régional du Luberon en tant qu'acteur du territoire.

La Via Venaissia

Ce projet d'itinéraire de 26 km intégralement en voie verte sera aménagé en lieu et place de l'ancienne voie ferrée reliant Orange à Carpentras puis Carpentras à Velleron en passant par Pernes-les-Fontaines et les gares désaffectées de Jonquières, Sarrians, Loriol-du-Comtat et Aubignan.

Cet axe reliera à terme la ViaRhona (EV17) au Nord et la véloroute du Calavon (EV8) au Sud en empruntant des voie partagées sur 28 km.

A ce jour, un tronçon de 10,5 km est en service entre Jonquières et l'ancienne gare de Loriol du Comtat - Aubignan.

Vers le haut