La Léo

Mis à jour le 07/02/2017

Grâce à l’engagement de tous les partenaires, et en particulier du
Département de Vaucluse, de la Région Paca et du Grand Avignon,
le projet de contournement routier d’Avignon est relancé.

 

 

 

LE projet de contournement routier "EST-OUEST" de l’agglomération avignonnaise

A l’horizon 2025, la liaison Est-Ouest (LEO), une fois réalisée dans sa totalité, couvrira 15 kilomètres en deux fois deux voies.

Elle reliera le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.

Ce nouveau tronçon du contournement de l’aire urbaine avignonnaise par le sud permettra de soulager des axes aujourd’hui saturés, en particulier la rocade empruntée chaque jour par des milliers de poids-lourds.

Elle créera également les conditions du développement économique de la zone de Courtine.

21 Millions d'euros du Département de Vaucluse pour financer la 2ème tranche de la LEO

Elle est comprise entre l’échangeur de Rognonas et le carrefour de l’Amandier, à Avignon.

Par cet engagement financier, le Conseil départemental démontre sa volonté de sauver la LEO alors que l’avenir du projet semblait très compromis...

Les différentes étapes du projet
  • La tranche 1 : entrée en service en 2010

    Giratoire de l’Escapade-échangeur de Courtine Nord

  • La tranche 2 : mise en chantier avant 2019 et entrer en service au plus tard en 2025

    Construction d’un nouveau pont franchissant la Durance

  • La tranche 3 : entrer en service à l’horizon 2030

    L’État s’est engagé à lancer les procédures préalables à la mise en concession de la troisième et dernière tranche de la LEO. C’est une section à péage qui assurera la jonction entre l’échangeur de Courtine et le giratoire des Angles (Gard), via un nouveau pont sur le Rhône.

 

Les financements : 142,7 Millions d'euros

 

Vers le haut