Dispositif départemental en faveur du tourisme - Séance publique du vendredi 22 janvier 2021

Le Schéma Départemental de Développement Touristique du Vaucluse 2020-2025 (SDDT) a été approuvé par l’Assemblée départementale en 20 novembre 2020.

Il a été établi à la suite d’un diagnostic et d’une démarche de concertation regroupant les acteurs publics et privés du secteur du tourisme.

Ce document-cadre fixe l’intervention du département en la déclinant en 4 volets.

Le budget global alloué à cette politique publique est de 500 000 € par an.

Un accompagnement financier dans quatre domaines

1-Les projets touristiques du territoire : 10 000 € par projet retenu

Le Département soutient financièrement les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale, les Offices de Tourisme et les Offices de Tourisme Intercommunaux dans leurs actions de développement. Les structures proposant des études ou des projets liés à la gestion des équipements touristiques existants (ou en préparation) seront retenues et recevront une aide départementale après examen de leur dossier.

Ces projets devront s’inscrire dans une dynamique de territoire notamment grâce la mise en place de réseaux et de partenariats.

Ils doivent produire des impacts positifs en matière d’attractivité mais aussi répondre à l’ambition numérique du Conseil départemental (notamment par la bonne connexion au réseau des bornes wifi touristiques du Département et en particulier à la web-application de valorisation des sites touristiques du Vaucluse).

2-Le déploiement des outils et de projets numériques : jusqu’à 10 000 € par projet

Le Département accompagne également financièrement les Établissements Publics de Coopération Intercommunale, les Offices de Tourisme et les Offices de Tourisme Intercommunaux dans leurs projets de développement d’outils numériques afin de stimuler l’innovation au sein de la filière.

En effet, le digital est indispensable pour le renforcement de l’attractivité des sites touristiques du Vaucluse. L’usage du numérique permettra, notamment, aux acteurs du secteur d’intégrer plus rapidement des innovations utiles à leur développement dans la période post-épidémie Covid 19, valorisant l’investissement fort, public et privé, constitué par la couverture du territoire en Très Haut Débit.

Seront retenus les projets de mise en place d’outils de découverte et de valorisation, de nouvelles applications digitales ou des parcours numériques individualisés-collectifs (sites intérieurs ou extérieurs).

3- Les événements ou manifestations renforçant l’attractivité touristique du territoire : aide de 500 € à 20 000 € par projet

Seront retenues, les structures proposant des actions et des manifestations en lien direct avec les filières touristiques et pouvant, en particulier, être déployées pour allonger la saison touristique hors de la période estivale.

Parmi elles, sont identifiées les filières suivantes : la culture, le patrimoine et l’événementiel, l’art de vivre, identifié par sa gastronomie, son terroir et l’oenotourisme, les itinérances, le tourisme d’affaires, les savoir-faire du territoire, les loisirs familiaux.

Une attention particulière sera portée : aux impacts positifs du projet (les manifestations devant avoir une fréquentation significative dépassant le seul public local), aux répercussions directes et chiffrables sur l’économie (emplois, chiffes d’affaires), au caractère innovant du projet, à l’articulation avec les acteurs du tourisme, aux démarches ou campagnes de communication permettant de renforcer la visibilité et la notoriété du projet (plan de communication multiple par le biais de supports et médias…), à la dimension durable de l’action.

4- Amélioration de la diffusion, de la gestion des flux et de la signalisation des sites touristiques

Le Vaucluse compte de très nombreux sites touristiques de notoriété importante qui participent à son attractivité (Mont Ventoux, Ocres du Luberon, Fontaine-de-Vaucluse…).

Néanmoins, la forte fréquentation de ces sites peut avoir des conséquences souvent importantes et négatives, en particulier en périodes de forte affluence : sur les activités et la population résidente, sur la dégradation de l’environnement, la mauvaise image donnée aux visiteurs, la gestion chaotique des accès et des stationnements, etc.

Le Département réalisera une étude globale sur la gestion des flux et la signalisation des sites touristiques majeurs du Vaucluse associant la Région, les Parcs Naturels Régionaux, des représentants des Communes et des EPCI et de Vaucluse Provence Attractivité. Elle sera restituée aux acteurs locaux et reprise dans un Livre Blanc.

Le coût total de l’étude, soit 50 000 euros, sera pris en charge par le Conseil départemental.