Agrandir l'image, fenêtre modale

JO : à Sarrians, une butte de 8 mètres pour les champions de BMX

Sarrians a déjà les yeux tournés vers les JO de Paris 2024. Sa piste BMX a obtenu le label de Centre de Préparation aux Jeux (CPJ). Les nouveaux équipements, notamment la nouvelle butte de 8 mètres, ont été inaugurés en présence de Christelle Jablonski-Castanier, Vice-présidente du Département chargée des Sports.

Publié le

Porté par le Département, le Centre de Préparation aux Jeux de BMX Race à Sarrians comprend la piste mais aussi un ensemble de services pour l’accueil des délégations : hébergement, restauration, salles de réunion ou de préparation physique… Point fort du site, sa nouvelle butte d’une hauteur de huit mètres, aux dernières normes olympiques et homologuée par l’UCI 5union Cycliste Internationale). De quoi satisfaire les compétiteurs au plus haut niveau qui, en quelques secondes, peuvent atteindre la vitesse de pointe de 80 km/h. Cette butte est dotée d’une grille de départ électrique dernière génération et d’un revêtement de sol antidérapant.

Le soutien du Département

Avec son démontage, son déplacement depuis le CREPS d’Aix-en-Provence, son remontage et sa sécurisation (études de contrôle), le coût total de cette acquisition s’est élevé à 159 512 €. « Le Département a accordé une subvention exceptionnelle de 45 000 € afin de réaliser ce projet qui restera un héritage des Jeux Olympiques Paris 2024 », souligne Christelle Jablonski-Castanier, Vice-présidente chargée des Sports. D’autres partenaires ont aussi apporté leur aide : l’Agence Nationale du Sport pour 53 000€, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur pour 30 000 €, le club pour 21 500€  et des sponsors privés  pour un montant de 10 000 €.

 

Une structure de haut-niveau

Ce centre fait déjà des heureux : les trois pilotes vauclusiens, membres de l’équipe de France olympique, s’y entraînent déjà : Sylvain André (Cavaillon), Romain Mahieu et Camille Maire (Sarrians). Et déjà les délégations d’autres clubs français et internationaux ont réservé les lieux pour se préparer aux JO : Italie, Pays Bas, Belgique, Allemagne, Suisse, Japon. Une dynamique olympique qui ne doit rien au hasard. Depuis janvier 2020, le Département a décroché la labellisation officielle « Terre de jeux 2024». Ce statut distinctif permet de travailler en partenariat avec les instances olympiques et de vivre au rythme des JOP, avec des événements fédérateurs et grand public, comme l’accueil du relais de la flamme olympique, pour lequel le Département de Vaucluse s’est porté candidat.