Agrandir l'image, fenêtre modale

Culture

Le Conseil départemental soutient la création de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales

L’Observatoire de la langue et de la culture provençale est un organisme de coordination culturel et scientifique des actions menées par les collectivités, les associations et l’Éducation Nationale.

Publié le

Le Conseil départemental de Vaucluse est fier d’accompagner une réalisation visant à promouvoir l’identité provençale.

L’observatoire, financé par la Région Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le Conseil départemental de Vaucluse, la Fondation du patrimoine et la commune de Cheval-Blanc a pour vocation de «centraliser, d’unifier les initiatives en faveur de la Provence et du provençal et de produire une connaissance partagée sur la situation et la pratique de la langue et des traditions provençales» souligne Christian Mounier, Vice-Président du Conseil départemental de Vaucluse et Maire de Cheval-Blanc.

Le Conseil départemental a alloué une subvention de 145 000 € : 100 000 € pour les travaux, 40 000 € pour l’équipement, 5 000€ pour le fonctionnement.

Pourquoi un Observatoire de la langue et de la culture provençales ?

L’Observatoire est un lieu de création ouvrant la voie à la modernité tout en préservant l’héritage de ses traditions permettra l’accueil d’ateliers, de séminaires de formation et d’information, de spectacles et d’expositions.

Les objectifs de l’Observatoire

Ils sont multiples et complémentaires, articulés sur trois grands pôles d’action :

  • centralisation et traitement des données d’observation sur la langue et la culture provençales,
  • documentation sur la Provence,
  • activités artistiques et culturelles. Avec l’assistance d’experts au sein d’un Comité scientifique, l’Óusservatòri se donne pour missions de :

- centraliser et unifier les initiatives en faveur de la Provence, de sa culture et de sa langue, le provençal,
- produire une connaissance partagée sur la situation et la pratique de la langue et des traditions provençales,
- permettre à tous d’apprendre la langue provençale codifiée par Frédéric Mistral,
- accueillir la culture et les arts : musique, littérature, théâtre, peinture…,
- fournir une documentation de qualité concernant l’aire provençale et ses traditions.

Le lieu : une ancienne ferme réhabilitée

L’Observatoire se situe dans la ferme de Saint-Paul, un mas typique du Sud Luberon datant du XVIIIème siècle et mis à disposition par Christian Mounier, Maire de Cheval-Blanc.

Ce lieu a été retenu pour les nombreux avantages qu’il présente : un bâtiment patrimonial (l’une des plus anciennes fermes de la commune) et une situation géographique privilégiée dans un département où la langue provençale fait partie de l’identité du territoire et possède de nombreux locuteurs actifs.

Une promesse d’avenir pour la langue et la culture provençale. Comme l’affirme Jean-Pierre Richard : « Un moumen istouri pèr Prouvènço ! ».