Agrandir l'image, fenêtre modale

Agri-tourisme

Vaucluse, terre du tourisme fluvial et du patrimoine

Le tourisme fluvial est en plein essor en Vaucluse...

Publié le

Le Département de Vaucluse, partenaire de la manifestation, accueille les professionnels au stand-84 avec Vaucluse Tourisme, l’Agence départementale de développement touristique.

En effet, 90 000 passagers font escale dans la ville d’Avignon chaque saison, d’avril à novembre. On peut compter six bateaux de promenade et 15 bateaux hôtels qui se croisent sur le Rhône. Depuis 2001, les bateaux hôtels amènent une clientèle haut de gamme de 50 000 personnes sur Avignon et ses alentours. De nombreuses promenades ont été aménagées sur les bords du Rhône, dont le projet de la ViaRhôna. Il s’agit d’une voie verte qui traverse 3 Régions et 12 Départements sur 670 km de piste et dont l’itinéraire vauclusien sera à terme, en 2020, de 53 km entre la limite du Département de la Drôme et Avignon (Île de la Barthelasse). A ce jour, 9 km de piste ont été ouvert entre la limite du Département de la Drôme et Mondragon. La ville a mis en place un service de navette gratuite reliant l’île de la Barthelasse et le centre-ville.

Le Département participe par ailleurs à la réflexion sur le développement du tourisme fluvial via le Comité Technique Thématique Interrégional « tourisme ». Il accompagne également les réflexions sur le développement des activités de tourisme et de loisirs en bords de Rhône – notamment celles portées par le Comité Départemental Olympique et Sportif 84.

Un atout économique

Le fleuve constitue également une richesse économique avec un port de commerce au Pontet géré par la Chambre de commerce et d’industrie d’Avignon, spécialisé dans la manutention de produit en vrac, et équipé pour traiter un trafic fluvial de plus de 200 000 tonnes.

La Compagnie Nationale du Rhône, société productrice d’électricité renouvelable essentiellement hydraulique, exploite 19 centrales hydro-électriques construites sur le cours du Rhône, dont une à Bollène et une à Avignon. Sa production annuelle s'élève en moyenne à 14,9 milliards de kWh, un quart de l'hydroélectricité nationale, soit 3 % de la production française.