Agrandir l'image, fenêtre modale

Vélo : le Vaucluse, capitale du gravel

Le Centre départemental de Rasteau a accueilli les Assises nationales du gravel, organisées par la Fédération Française de Cyclisme (FFC). Une reconnaissance pour le Département de Vaucluse, pionnier dans cette discipline de plein air.

Publié le

Le gravel, une discipline en plein essor

A mi-chemin entre le vélo de route et le vélo tout terrain, le gravel a vu le jour aux Etats-Unis, où bon nombre de routes secondaires ne sont pas toutes goudronnées. Le gravel (qui signifie gravier en anglais) permet aux cyclistes de profiter des grands espaces et de découvrir de nouveaux horizons, en roulant sur des chemins forestiers grâce, notamment, à des pneus plus larges.

Le Vaucluse, terre de gravel

Christelle Jablonski-Castanier, Vice-présidente du Département chargée du Sport, des Collèges et de la Vie associative, a ouvert ces rencontres nationales aux côtés de Michel Callot, président de la Fédération Française de Cyclisme. Au programme : des ateliers, des tables-rondes et la présentation de différents circuits gravel, le tout en présence des spécialistes français de la discipline.

 

 

L’occasion de rappeler le rôle actif du Département qui, depuis 2019, a positionné le Centre Départemental de Plein Air et de Loisirs (CDPAL) de Rasteau comme lieu de référence du gravel et du bikepacking en France.

Pour faire découvrir la discipline, trois parcours (20, 50, et 100 km) sont proposés le samedi 22 octobre. De quoi permettre aux Vauclusiens de parcourir de magnifiques paysages, chacun à son rythme, avec des ravitaillements prévus par l’organisation.