Projet Alimentaire Territorial

« Des champs de Vaucluse à l’assiette des plus modestes »

Rendre accessibles nos productions agricoles de qualité aux publics les plus fragiles, et contribuer à l’éducation à une alimentation locale et durable, c’est toute l’ambition du Projet Alimentaire Territorial (PAT) que le Conseil départemental souhaite élaborer.

 

Des céréales, des fruits et légumes gorgés de soleil, de bons produits locaux en toute saison, le Vaucluse est un territoire agricole de premier ordre. Pas moins de 96% des communes sont concernées par un ou plusieurs signes agricoles de qualité et une grande diversité de productions. Tandis que le secteur agroalimentaire vauclusien est également très dynamique.

Dans le même temps, notre département affiche un taux de pauvreté parmi les plus élevés de France. De nombreuses personnes peinent à se nourrir sainement et n’ont pas accès à des produits de qualité, faute de moyens. Et si le Conseil départemental s’engageait à mobiliser le monde agricole et agroalimentaire pour soutenir les plus fragiles des Vauclusiens ?

C’est toute l’ambition du Projet Alimentaire Territorial (PAT) que la collectivité commence à bâtir et qui s’inscrit totalement dans les enjeux du nouvel Agenda 21 départemental : promouvoir les produits locaux et lutter contre la précarité.
Le PAT est pensé à destination notamment des publics accompagnés dans les missions d’action sociale de la collectivité : les familles dans le cadre de la Protection maternelle et infantile, les collégiens qui pour certains bénéficient déjà d’une aide pour la demi-pension, mais aussi les personnes âgées modestes.