Rapport sur la situation en matière de Développement Durable 2021

Conseil départemental de Vaucluse engagé dans la transition climatique et écologique

Le Rapport sur la situation en matière de Développement Durable (RDD) constitue une obligation légale pour les Départements depuis 2010.

Ce rapport a pour objectif de dresser un bilan dynamique de l’intégration du Développement Durable dans les politiques publiques et dans le fonctionnement interne du Département.

Il est présenté à l’occasion du Débat d'Orientation Budgétaire afin d’éclairer les orientations des politiques publiques départementales.

Les actions phares du Rapport sur la situation en matière de Développement Durable 2021

Lutter contre la fracture numérique

  • Collèges 14 000 PC hybrides pour les collégiens


Le Département a souhaité relever le défi du numérique pédagogique pour les collégiens avec la modernisation des réseaux, le renouvellement des équipements des collèges et l’équipement individuel des collégiens.

A la rentrée scolaire 2021-2022, 14 000 PC hybrides ont été distribués aux collégiens de 6ème et à tous les collégiens de la 6ème à la 3ème en REP et REP+.

Tous les élèves de 6ème seront progressivement équipés aux rentrées 2022, 2023 et 2024. A terme, les 30 000 collégiens vauclusiens seront équipés de cet outil leur permettant de réaliser leur scolarité en lien avec le développement des espaces de travail numérique.

Cet engagement financier important du Département contribue à réduire la fracture numérique et favorise l’égalité des chances de réussite de tous les collégiens. Ce dispositif a fait l’objet d’un cofinancement du Fonds Social Européen,

  • Réseau d’écrivains publics numériques : 1463 personnes accompagnées

Dans un contexte de dématérialisation massive des dossiers administratifs, le Département s’engage pour l’inclusion numérique des publics les plus vulnérables afin de leur permettre l’accès aux droits sociaux.

En 2020, le Département a mis en place un réseau d’écrivains publics numériques, en partenariat avec la CAF, la MSA et l‘Etat, dans le cadre du Plan National de Lutte contre la pauvreté : 1 463 personnes accompagnées en 2020.

Le réseau regroupe 10 structures partenaires couvrant 16 communes.

De plus, 4 Assistants en Démarche Administratives et Numériques (ADAN)  accompagnent depuis 2018  les usagers au sein des Espaces Départementaux des Solidarités (EDéS) : 1 935 usagers accompagnés en 2020, 

  • Réseau de médiation numérique : 643 ateliers numériques

Le Département déploie également un réseau de médiation numérique tout public via des ateliers collectifs d’apprentissage et d’utilisation des outils numériques : les 14 structures financées en 2020 ont organisé 643 ateliers pour 3 389 personnes.

Ce dispositif s’est diversifié en 2021 avec un accompagnement spécifique à destination des bénéficiaires du RSA, dans le cadre de leur parcours d’insertion socio-professionnel. 

Développer les mobilités durables

  • Favoriser le covoiturage : 15 aires

Le Département œuvre pour favoriser le covoiturage qui représente un mode de déplacement économique, écologique et solidaire.

En 2020, le réseau départemental compte 15 aires de covoiturage soit 173 places de stationnement dédiées :
•    8 aires réalisées par le Département,
•    7 aires réalisées par les communes et/ou EPCI conformes aux critères du réseau  départemental.
Pour 2022, 7 aires sont d’ores et déjà en projet,

  • Développer l’usage du vélo : 150 km d’itinéraires vélo

Le Département s’engage fortement en matière d’aménagements vélo afin de développer et sécuriser la pratique quotidienne (vélo routes et parking vélo) et de promouvoir le vélo (sensibilisation et accompagnement des collectivités).

Le Département poursuit l’aménagement de 3 Véloroutes majeures représentant 150 km d’itinéraires vélo : la Via Rhôna, la Via Venaissia et la Méditerranée à vélo. 

L’objectif est de finaliser la totalité de ces 3 voies d’ici fin 2022 et de créer des connexions avec les principaux axes de circulation pour favoriser l’intermodalité, comme l’aménagement du rond-point de Réalpanier en 2021.

Faire évoluer les pratiques internes de la collectivité en 2021


L’Agenda 21 du Département illustre également la volonté de faire évoluer le fonctionnement interne de la collectivité dans une démarche de transition climatique et écologique qui se traduit par :

  • Rénovation thermique des bâtiments : - 9% consommation d’électricité  2020/2019

Objectif ambitieux de réduction de 40% des consommations d’énergie des 41 collèges publics dans les 10 ans.

Le Département s’engage dans une démarche globale qualitative via le label Bâtiment Durable Méditerranéen : nouvel EDeS d’Apt labellisé,

  • Télétravail : 698 agents

Suite au confinement de 2020, une phase d’expérimentation du télétravail à grande échelle a été  menée en 2021 : 698 agents sont concernés. La réduction des trajets domicile-travail contribue à la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre de la collectivité,

  • Renouvellement des véhicules : 17 véhicules électriques et 9 vélos électriques en 2021

 

 

L'Agenda 21 du Département de Vaucluse

Fruit d’une démarche volontaire, l'Agenda 21 est un projet territorial de développement durable en accord avec les orientations de la déclaration de Rio de 1992, qui engage la collectivité et constitue une opportunité de mise en cohérence de ses différentes compétences dans le cadre d'une prise en compte globale des grands enjeux sociaux et écologiques