La Véloroute du Calavon - Eurovélo 8

Doyenne des véloroutes du Vaucluse, la véloroute du Calavon en a fait du chemin depuis 2008 !
L’EuroVelo 8, également dénommée « la route de la Méditerranée », est une véloroute EuroVelo faisant partie d’un programme d’aménagement de voie cyclable à l’échelle européenne. Longue de 5 900 km elle relie Cadix en Espagne à Athènes en Grèce, puis se poursuit jusqu’à Chypre.

Du Perthus à Menton

La partie française longue de 670 km suit la côte de la mer Méditerranée depuis Le Perthus (col de Panissars) à la frontière avec l'Espagne jusqu'à Menton à la frontière avec l'Italie.

Elle devrait passer notamment par les villes de Port Barcarès, Port Leucate, Narbonne, Béziers, Agde, Sète, La Grande-Motte, Cavaillon1, Apt, Forcalquier, Nice.

200 km sont en site propre, 300 km en site partagé et 170 km sont susceptibles d’évoluer à court ou moyen terme

En Vaucluse

La véloroute Européenne emprunte l’aménagement cyclable Vauclusien appelé « Véloroute du Calavon".

Ce dernier emprunte le parcours de la ligne ferroviaire Cavaillon-Apt-Volx aujourd'hui désaffectée et aménagée en voie verte par le Conseil départemental de Vaucluse, en partenariat avec le Parc naturel régional du Luberon. 

Depuis 2005, 36 km ont déjà été réalisés dont une majorité en voies vertes entre Saint-Martin-de-Castillon et Robion.

La liaison entre Saint Martin-de-Castillon et Céreste est assurée sur de petites voies partagées à très faible trafic.

Le Conseil départemental de Vaucluse poursuit l'aménagement cyclable de la Véloroute du Calavon - Eurovélo 8 entre Robion et Cavaillon


L'aménagement desservira et traversera la ville de Cavaillon jusqu'à la jonction du Département des Bouches du Rhône où l'Eurovélo 8 se poursuit en direction de l'Espagne.

Plan de financement : 2 903 909.71 €
     • FEDER : 1 084 177.11 €
     • Département de Vaucluse : 984 732.60 €  
     • Région Sud : 501 000 €
     • État-CPER : 334 000 €

Un projet  phare du FEDER pour le développement des voies vertes

Le financement FEDER a permis d’accélérer la réalisation de cette section qui permettra de connecter la véloroute au centre-ville de Cavaillon et sa gare ferroviaire et d’assurer la continuité du parcours vers les Bouches du Rhône.

La section reliant plusieurs villages de l’agglomération au cœur de ville aura aussi un fort attrait pour les mobilités du quotidien ce qui a justifié, grâce à l’aide du FEDER, la construction d’un ouvrage permettant le passage de la véloroute du Calavon sous la RD2.

Cette traversée a été étudiée en passage dénivelé afin de répondre au besoin de sécurité et de donner un niveau de service cohérent à l'itinéraire cyclable.

La fréquentation attendue sur cette section devrait être supérieure aux quelques 70.000 usagers/an constatés sur les sections déjà en service.