84 Le Mag

Une invitation à aller à la rencontre des hommes et des femmes qui incarnent le Vaucluse.

84 Le Mag - 16 avril 2020

"Nous traversons actuellement une crise sanitaire sans précédent dans notre histoire récente.

Depuis le 17 mars, la France, tout comme une grande partie du monde, vit un confinement compliqué mais absolument nécessaire.

Le Président de la République l’a dit, nous sommes en guerre. Non pas une guerre conventionnelle contre un ennemi identifié, mais une guerre contre un virus invisible et d’autant plus meurtrier. Je sais pouvoir compter sur la discipline et le sens du devoir des Vauclusiennes et des Vauclusiens pour respecter les gestes barrières et les consignes de confinement.

C’est le meilleur signe de respect que nous pouvons témoigner à tous les soignants, qui sont en première ligne dans ce combat.

Je voudrais leur rendre hommage, comme à toutes celles et ceux qui continuent de travailler pour faire fonctionner le service public et l’économie locale.

 

Je voudrais rappeler ici que le Conseil départemental de Vaucluse a mis en place une continuité de service qui permet aux agents du Département, qui ont été mobilisés, de continuer à remplir leurs missions au service des Vauclusiens, que ce soit par une présence physique ou via le télétravail.

C’est le cas en particulier pour les domaines de compétence essentiels de la solidarité humaine que sont l’Aide Sociale à l’Enfance, les personnes âgées, les personnes handicapées ou encore les bénéficiaires du RSA.

Il était en effet indispensable de s’occuper des plus fragiles d’entre nous pour traverser cette épreuve.

Mais c’est le cas également dans les domaines de l’enseignement, avec le prêt de 320 tablettes à des collégiens vauclusiens dépourvus de matériel informatique ou de l’entretien des routes, qui est essentiel à la sécurité des Vauclusiens amenés professionnellement à se déplacer sur notre territoire.

Aujourd’hui, comme souvent dans les périodes difficiles, nous voyons bien que nos concitoyens se tournent en priorité vers les élus de proximité : les maires, les présidents de Départements ou de Régions.

Cependant, dans la concertation constructive avec Bertrand Gaume, Préfet de Vaucluse et Jean-François Lovisolo et Pierre Gonzalvez co-présidents de l’Association des Maires de Vaucluse, pour essentiel qu’il soit, notre devoir collectif ne se limite pas à la gestion locale de cette crise internationale.

Un jour, cette crise prendra fin et il nous appartient de préparer l’après.

Le tissu économique et associatif local souffre de cette situation et nous devons lui apporter, aujourd’hui comme demain, le soutien de la collectivité.

C’est pourquoi j’ai pris la décision, comme me le permet l’ordonnance du Président de la République, d’attribuer les subventions aux associations sans passer par un vote de l’assemblée délibérante.

C’est également pour cette raison que j’ai répondu à l’appel de Renaud Muselier, Président de la Région Sud, d’abonder le fonds « COVID Résistance », destiné à aider à la reprise économique après la crise.

J’ai même souhaité aller au-delà en contribuant également avec une aide supplémentaire à toutes les intercommunalités, au titre de la solidarité territoriale.

Cette crise sanitaire a des conséquences humaines dramatiques. Bien entendu, cela nous invite à l’humilité, mais nous devrons également en tirer des enseignements sur notre mode de fonctionnement, sur notre mode de vie.

Je suis convaincu que nous en sortirons plus grands, plus solidaires et plus conscients du vivre ensemble dans le monde qui nous entoure."

A l’image de notre ambition pour le Vaucluse, je souhaite à chacun d’entre vous une année 2020 pleine d’espoir et riche de réalisations personnelles et professionnelles !

 

Maurice CHABERT,
Président du Conseil départemental de Vaucluse