Agrandir l'image, fenêtre modale

Plan santé du Département : les médecins arrivent !

Lancé au printemps dernier, le Plan santé du Département se concrétise avec l’installation progressive de huit premiers médecins salariés à travers tout le territoire. Autres axes forts : la mise en service d’un bus médical itinérant pour l’Est du Vaucluse et le développement de la télémédecine.

Publié le

Au printemps dernier, le Département lançait un Plan santé inédit, dont la mesure phare était le recrutement de huit médecins généralistes en tant que salariés. Objectif : lutter contre la désertification médicale qui n’épargne pas le Vaucluse. En ce début d’année, ce Réseau départemental de santé devient réalité : les premiers praticiens s’installent en effet progressivement dans des zones géographiques particulièrement en tension : à Valréas, Cadenet (deux médecins au printemps), Apt ou encore Avignon, à proximité de la place de l’horloge, car il existe aussi des « déserts médicaux » dans les zones urbaines.

 

 

Ces médecins vont prodiguer leurs soins au sein de cabinets situés dans des EDeS (Espaces Départementaux des Solidarités) ou dans des locaux mis à disposition par les communes ou le Département. Le budget annuel de ce dispositif - élaboré avec l’Agence Régionale de Santé, l’Ordre des médecins, les Communautés Territoriales Professionnelles de Santé et les élus locaux - est compris entre 800 000€ et un million d’euros, qui seront compensés par les aides et les remboursements de l’Assurance Maladie.

 

Bus médical itinérant et télémédecine

Ce recrutement de huit médecins s’accompagne aussi de l’achat d’un bus médicalisé itinérant. Ce véhicule embarquera à son bord une équipe médicale et ira à la rencontre de la population, là où le manque de médecins se fait le plus ressentir, notamment dans l’Est du Vaucluse et tout particulièrement autour de Sault. Autre axe fort, le développement de la télémédecine en lien avec la Région Sud qui veut faire du Vaucluse le département pilote en la matière à l’échelle régionale, avec un premier dispositif de pointe en ophtalmologie à l’hôpital d’Apt.

Le déploiement du projet Atlas Vision, qui consiste à doter l’hôpital d’Apt d’un centre de télémédecine spécialisé dans l’ophtalmologie, est l’acte 1 du déploiement de la télémédecine en Vaucluse. Les patients pourront ainsi bénéficier rapidement d’une consultation réalisée par un orthoptiste, au sein du centre hospitalier d’Apt. Ces clichés seront ensuite envoyés à Atlas Vision, un centre d’ophtalmologues experts basé à L’Isle-sur-la-Sorgue et à Carpentras pour des analyses plus poussées. Les pathologies jugées lourdes seront ainsi plus rapidement diagnostiquées et les spécialistes auront la possibilité d’intervenir sans attendre.
La mise en place de cet acte 1 en matière de télémédecine en Vaucluse se fera d’ici quelques mois, le temps d’acquérir les matériels. Ce projet innovant, qui associe public et privé, est financé à hauteur de 140 000€ par la Région et de 60 000 € par le Département.