Restauration des façades du Palais des papes à Avignon

Le Palais des papes fait l’objet d’une protection au titre des Monuments Historiques, par classement sur la première liste du Service des Monuments Historiques établie en 1840. Il est aussi protégé au titre du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1995, bénéficiant ainsi de la reconnaissance de sa valeur universelle.

Une vaste opération de restauration de cet édifice exceptionnel a débuté en 2020 et va se poursuivre jusqu’en 2024.


Le Département de Vaucluse est en charge de ce chantier d’envergure dans le cadre d’une convention avec la commune d’Avignon qui lui donne mandat de maîtrise d’ouvrage unique sur cette opération, le Palais des papes étant en effet propriété des deux collectivités.

Un projet global ambitieux

Il porte sur la restauration du « clos et couvert » d’un ensemble de bâtiments situés dans la partie Nord-Ouest du Palais des papes : tour de la Campane, aile des Familiers, chapelle de Benoît XII, incluant les façades en partie haute sur le cloître de Benoît XII.

 

Cette restauration, d’un montant total de 5 820 000 €, financée par le Département de Vaucluse et subventionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (État).

Première tranche de travaux (2020/2022)

  • 1ère phase de travaux réalisée de mars à juillet 2020 

il s'est agit de la consolidation et mise en sécurité en urgence de l’ensemble des merlons (façades nord, sud, est) de la chapelle Benoît XII et du merlon sud-est de l’Aile des Familiers côté cloître.

Du point de vue technique, il a été procédé à la réfection des joints entre les pierres afin de les solidariser, puis les merlons ont été recouverts d’un filet en maille inox, invisible depuis le sol, afin d’assurer la cohésion des pierres.

  • 2ème phase d'août 2021 à fin 2022

il s’agit de la restauration complète de la tour de la Campane, ainsi que d’une grande partie de l’aile des Familiers.

Pour la Tour de la Campane, les travaux vont permettre la mise en sécurité des mâchicoulis, la restauration des menuiseries et des grilles en fer forgé ainsi que la révision des couvertures.

Quant à l’aile des Familiers, elle fera, elle aussi, l’objet d’une attention particulière avec la restauration des merlons du côté Ouest et de pierres de façade.

Le parti pris d'une restauration innovante pour le site

  • Par la philosophie de restauration (conservation maximale de la pierre tout en redessinant la silhouette ancienne du palais),
  • Par les techniques de nettoyage, notamment l’utilisation d’huiles essentielles.

Un traitement biocide curatif des pierres

  • Par nébulisation ou par application au pinceau de produits prescrits par le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques.

Quatre semaines après l’application, les pierres sont brossées pour éliminer les résidus. Il sera procédé avant l’intervention à des tests sur plusieurs zones en fonction de l’état de conservation du support. Ces produits et leur application font l’objet d’essais préalables et d’analyses de contrôle lors de la période de préparation du chantier.

Et tout comme pour la tour de la Campane, la toiture sera également remise en état.


 

Deuxième tranche de travaux (2023/2024)

Ces travaux, qui auront pour but la restauration de la chapelle pontificale Benoit XII, auront lieu en 2023 et 2024.

Les intervenants de cette opération de restauration sont les suivants :

  • Maîtrise d’ouvrage : Département de Vaucluse - Direction des Bâtiments et de l’Architecture – Service Opérations Neuves et Réhabilitation
  • Maîtrise d’œuvre : Architecte en Chef des Monuments Historiques, mandataire : Pierre-Antoine GATIER (Paris)
  • Bureau de contrôle : ALPES CONTROLES (Nîmes)
  • Coordination SPS : SARL AASCO (Courthézon)