Agrandir l'image, fenêtre modale

Economie - Emploi

Accueil au Département de Vaucluse d’une délégation de l’association des entreprises de Chine en France

Cette rencontre, organisée par Vaucluse Développement, s’inscrit dans le cadre de la mission de prospection à l’international de l’agence du Département de Vaucluse.

Publié le

Une mission « exploratoire » en Chine depuis 2014

Pour rappel, en 2014, bénéficiant d’un excellent climat bilatéral lié au 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays, Vaucluse Développement a mené avec succès plusieurs actions (Forum international de Chengdu en octobre 2014 notamment) et établi de nombreux contacts tant en Chine qu’en France.

Le Vaucluse, désormais identifié comme un acteur des relations économiques franco-chinoises, ouvert aux investissements

L'association des entreprises de Chine en France (AECF)

L’AECF est une représentation officielle de l’Etat chinois qui regroupe quelque 70 entreprises chinoises déjà installées en France. L’association visite chaque année un territoire français et, grâce aux actions menées par Vaucluse Développement, le Vaucluse a la chance d’avoir été retenu cette année.

Les investissements chinois en Vaucluse

En Vaucluse, les investissements chinois ont été, pour l’instant, modestes à l’exception notable de la coopérative de transformation de tomates Le Cabanon à Camaret, rachetée en 2004 par le conglomérat chinois Chalkis et revendue en 2015 au portugais Unitom.

On notera aussi le rachat en 2012 du domaine viticole « Bouche » à Camaret par la société Champ Dong et en 2015 le "Domaine des Pialons" à Séguret par Jack Zhang, importateur à Shanghai. 2

Les entreprises vauclusiennes et la Chine

Une cinquantaine d’entreprises vauclusiennes ont par ailleurs des relations commerciales à l’import ou à l’export avec la Chine comme, par exemple :

  • GSE (250 collaborateurs en Chine) qui vient de construire le centre de développement et de recherche d’Air Liquide à Shanghai ;
  • Recycl’Eau qui exporte ses solutions de traitement écologique des eaux usées dans la province du Hunan ;
  • Urbaco qui équipe plusieurs sites et villes chinois en bornes escamotables dont la Cité interdite de Pékin !
  • Laboratoire GREEN qui a ouvert un laboratoire conjoint avec l’un de ses anciens étudiants à Kunming (province du Yunnan)
  • Claranor qui a exporté son procédé de lumière pulsée comme mode de stérilisation des bouchons chez un embouteilleur du Nord-Est de la Chine.
Une nouvelle étape

Les entreprises du Vaucluse sélectionnées et sollicitées par Vaucluse Développement ont réservé un excellent accueil à la délégation chinoise et ont promis de poursuivre leurs échanges dans le but de partenariats et d’investissements dans un esprit « gagnant/gagnant ». Cette réception de la délégation de l’AECF aura marqué une nouvelle étape importante dans l’établissement de relations économiques entre le Département de Vaucluse et la Chine.

Et en France...

Plus généralement, la Chine est pour l’instant le 3ème investisseur dans le monde et le 8ème en France. L’internationalisation des entreprises chinoises est un phénomène récent (depuis le début des années 2000) et la Chine est loin d’avoir atteint son point d’équilibre dans sa dynamique d’investissement à l’étranger.

Le montant annuel des investissements chinois est en très forte augmentation chaque année en France (+ 600 % entre 2007 et 2014) pour atteindre aujourd’hui un rythme annuel d’environ 2 Milliards d’Euros et un stock total d’investissements de l’ordre de 6 Milliards d’Euros.