Projet de sécurisation de la RD 975 entre Orange et Camaret-sur-Aigues

Contexte

La RD 975 s’inscrit au sein de l’un des cinq itinéraires d’intérêt régional qui ont vocation à rayonner depuis Avignon pour assurer la desserte du Vaucluse.
Cette voie fait partie de la liaison routière entre la vallée du Rhône et le bassin vaisonnais.

Située à l'Est d'Orange, la section de 2,9 km de la RD 975 comprise entre le raccordement avec la future déviation d'Orange et le giratoire sur la RD 43 à Camaret-sur-Aigues, se caractérise par un niveau d'accidentologie significatif, une largeur de la chaussée parfois très réduite, sans accotements stabilisés, ni gestion appropriée des écoulements. Il s'agit également de la seule portion de l'itinéraire précité dont les caractéristiques techniques actuelles sont insuffisantes pour sécuriser le trafic attendu après l'aménagement des deux premières sections sud de la déviation d'Orange (voir plan de situation).

Objectif

Le projet de sécurisation de la RD 975 entre Orange et Camaret-sur-Aigues, dont le Département de Vaucluse assure la maîtrise d'ouvrage, va permettre de :

  • sécuriser les deux sens de circulation, les accotements et moderniser le système de gestion hydraulique et de traitement des eaux de ruissellement,
  • pacifier dans la mesure du possible les lieux de vie localisés le long de la RD 975 actuelle,
  • permettre un usage de la voie pour toutes les catégories d'usagers (poids-lourds, transports en commun, véhicules légers, véhicules agricoles, cycles)
  • améliorer, fiabiliser et sécuriser les circulations à l'échelle de l'itinéraire entre la vallée du Rhône et le bassin vaisonnais,
  • accompagner la mise en œuvre de cet itinéraire au débouché de la future section sud de la déviation d'Orange,
  • redonner à la traversée d'agglomération de Violès un usage plus local avec des circulations adaptées à cette zone urbanisée, grâce à un basculement des itinéraires poids lourds vers l'itinéraire réaménagé.

Ce projet est actuellement à l'étude et a fait l'objet d'une déclaration d'intention. (voir ci-joint)

La concertation du public

Compte tenu de l'ampleur du projet et conformément à la réglementation en vigueur, une concertation du public en amont des procédures réglementaires sera organisée en cours d'année 2023, sauf impondérable.

Conformément aux objectifs et modalités, définis par les délibérations n°2022-416 et n°2022-562, elle permettra au public :

  • d'accéder aux informations pertinentes relatives au projet et à son contexte réglementaire en vue d'une participation effective,
  • de disposer de délais raisonnables pour formuler des observations et propositions qui seront enregistrées et conservées,
  • d'être informé de la manière dont il sera tenu compte de ses observations et propositions.